GE Belfort : les syndicats lancent un appel à manifester le 24 octobre

Publié le 13/10/2020 - 14:56
Mis à jour le 13/10/2020 - 17:08

Une intersyndicale (CFDT, CFE-CGC, FO, Sud) des huit entités du groupe General Electric (GE) à Belfort a appelé ce mardi 13 octobre 2020 à une grande manifestation le 24 octobre en "soutien aux salariés de GE", et "pour dire stop au démantèlement du site".

 © Page Facebook-Intersyndicale General Electric Belfort
© Page Facebook-Intersyndicale General Electric Belfort

Après les suppressions de postes dans l'entité turbines à gaz en 2019, un nouveau plan doit conduire à la disparition de l'activité Hydro (équipements
pour centrales hydroélectriques) à Belfort, avec 89 suppressions de postes. 
Et des menaces planent aussi sur l'activité Steam, celle des centrales nucléaires, selon les syndicats.

Ceux-ci soulignent que le site belfortain de GE a déjà perdu plus de 1.000 emplois ces cinq dernières années, passant de 4.500 salariés à environ 3.400. La manifestation du 24 octobre sera "contre la désindustrialisation" et "pour la souveraineté technologique, industrielle et énergétique", a souligné auprès de l'AFP Philippe Petitcolin, de la CFE-CGC. "Belfort est la seule ville au monde où vous avez tous les secteurs de l'énergie".

Les syndicats veulent "préserver les compétences" et "un outil industriel unique", construit "sur fonds publics", a également noté Christian Mougenot, coordinateur métallurgie de la CFDT du Territoire de Belfort. "Chaque salarié menacé par General Electric, c'est tout Belfort qui est menacé. C'est tout l'écosystème de Belfort qui est menacé", ajoute Alexis Sesmat, pour Sud Industrie.

Avec cette manifestation, l'intersyndicale veut "pousser l'État à faire respecter les accords de 2014", signés lors du rachat de la branche énergie d'Alstom. Une précédente manifestation avait réuni entre 5.000 et 8.000 personnes en juin 2019 pour soutenir les salariés de l'entité turbines à gaz de General Electric de Belfort, qui venait alors d'annoncer un plan social de 792 suppressions de postes. Le dirigeant des Insoumis Jean-Luc Mélenchon s'était déplacé pour apporter son soutien aux salariés belfortains.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

C’est le moment de s’inscrire pour les paniers de fruits et légumes des Jardins de Cocagne !

PUBLI-INFO • Les paniers de fruits et légumes certifiés bio des Jardins de Cocagne à Chalezeule font le plein en ce printemps 2021 pour permettre aux Grand Bisontines et Grand Bisontins de consommer local, dans le respect de l'environnement, en soutenant une association solidaire...

MBF Saint-Claude : des salariés en grève de la faim devant Bercy

Mise à jour • Quatre représentants syndicaux de la fonderie automobile MBF Aluminium menacée de fermeture à Saint-Claude (Jura) vont entamer mardi 18 mai 2021 une grève de la faim devant le ministère de l'Economie à Paris pour obtenir de l'Etat des actions en mesure de sauver le site de 270 salariés.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.05
légère pluie
le 20/06 à 18h00
Vent
4.68 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
100 %

Sondage