Gabriella Papadakis : "Nous travaillons pour être différents et créer des émotions"

Publié le 10/05/2016 - 10:42
Mis à jour le 17/04/2019 - 15:05

Dans le cadre de sa tournée nationale, l'équipe de France de patinage était présente à la patinoire Lafayette de Besançon, ce vendredi 6 mai 2016. Á cette occasion, nous avons rencontré les champions du monde en titre de Danse sur glace, Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron.

Danse sur glace

PUBLICITÉ

La patinoire Lafayette de Besançon était pleine à craquer ce vendredi 6 mai 2016 à l’occasion de la venue d’une dizaine de patineurs de l’équipe de France. Sur la glace, le show, énergique et moderne, a rassemblé une dizaine de patineurs dont Brian Joubert ou encore Gabriella Papadakis (20 ans) et Guillaume Cizeron (21 ans), tous deux sacrés pour la deuxième fois champions du monde de danse sur glace le 31 mars dernier à Boston. Rencontre.

maCommune.info : Pouvez-vous retracer votre parcours depuis une dizaine d’années ?

Guillaume Cizeron : « Nous avons commencé à patiner très jeunes tous les deux et c’est la maman de Gabriella, notre coach, qui nous a fait essayer le couple. Ça a tout de suite fonctionné. Nous avions 9 et 10 ans lorsque nous avons commencé à patiner les deux. Nous nous connaissons depuis douze ans maintenant… »

Quand avez-vous commencé à croire à une telle réussite ?

Gabriella Papadakis : « Je pense que les coachs et notre entourage ont commencé à y croire avant nous. Quant à nous, je pense que c’était il y a trois-quatre ans lorsqu’on a commencé a avoir de très bons résultats en junior. On s’est dit que c’était possible d’aller en sénior et d’avoir de bons résultats aussi. »

 À 20 ans, n’est-ce pas difficile d’allier plaisir et travail ? 

Guillaume Cizeron : « Non, c’est toujours un travail différent et intéressant, de plus en plus dans la recherche artistique. Le fait d’apprendre plein de choses sur nous-mêmes nous aide à repousser nos limites. On a une équipe formidable donc c’est super. C’est des sacrifices, mais pour le moment c’est le train de vie qu’on a choisi.« 

Vous inspirez un nouveau souffle dans le patinage mondial, en avez-vous conscience ?

 Gabriella Papadakis : « Oui, c’est sûr que nous travaillons pour être différent et créer des émotions, nous tentons de faire le mieux possible pour y parvenir« .

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Reprise du volley-ball à l’ASPTT Besançon

Reprise du volley-ball à l’ASPTT Besançon

La France accueille en ce mois de septembre les championnats d'Europe de volley-ball masculin avec une finale qui se déroulera à Paris le 29 septembre. Le volley est donc à l'honneur en cette rentrée et l'ASPTT vous invite à venir (re)découvrir ce sport qui est celui qui comporte le plus de licenciés dans le monde.

Fin de saison pour Thibaut Pinot

Fin de saison pour Thibaut Pinot

"Grosse fatigue" : le cycliste franc-comtois de la FDJ arrête sa saison. Il ne participera aux Championnat du monde, ni au Tour de Lombardie et au Tour du Doubs (15 septembre 2019). "Mon état actuel ne me permettra pas d'être suffisamment compétitif..." a déclaré le coureur de Mélisey qui assure déjà penser à 2020.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.77
ciel dégagé
le 19/09 à 15h00
Vent
5.18 m/s
Pression
1023.07 hPa
Humidité
35 %

Sondage