Grandfontaine - Chemaudin : Enedis réalise des travaux de modernisation du réseau 20.000 Volts

Publié le 08/10/2018 - 15:51
Mis à jour le 08/10/2018 - 15:51

Ce lundi 8 octobre 2018, Enedis intervient sur le réseau électrique 20.000 Volts traversant la commune de Grandfontaine et Chemaudin afin de renforcer la résistance du réseau électrique.  Coût des travaux : 133.000 euros.

Le recours au forage réalisé par l’entreprise prestataire locale Pillot TP, basée à Guyans-Vennes, permet de réaliser cette intervention sans gêne aux clients.

Dans un souci de préservation de l’environnement, Enedis entreprend la réalisation d’un forage dirigé situé entre les deux ronds-points de Chemaudin et Grandfontaine au niveau du lieu-dit « La Cocotte »). Cette opération technique permet d’installer une conduite sans perturber le milieu environnant pour ensuite y poser un câble électrique.

L’opération s’effectue en 3 étapes :

  • Un forage pilote est réalisé du point d’entrée vers le point de sortie selon un tracé établi au préalable ;
  • Le forage est ensuite agrandi avec plusieurs passages ;
  • Enfin, un fourreau est tiré en retour : cette fois-ci du point de sortie vers le point d’entrée.

Le recours au forage dirigé permet de poser un câble électrique souterrain sans perturber la circulation des riverains et ce tout en maîtrisant les impacts environnementaux. Ces travaux se poursuivront avec l’enfouissement de 580 mètres de réseaux 20 000 Volts.

En termes d’alimentation électrique, les habitants bénéficieront d’une meilleure distribution de l’électricité, moins sensible aux variations d’appels de puissance sur le réseau. De plus, en cas d’interruption de l’alimentation électrique, le bouclage du réseau permettra une réalimentation plus rapide limitant le temps de coupure d’électricité pour les habitants.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Vie locale

Le “Molière sans dealer” : un appel lancé aux habitants du quartier pour tenir une permanence dans le hall de l’immeuble

Le collectif de co-propriétaires de l’immeuble "Le Molière", situé au 5 place de l'Europe à Besançon, s’est déjà mobilisé le 18 janvier puis le 11 février 2024 dans le hall de l’immeuble pour s’opposer aux dealers. Ce lundi, une co-propriétaire lance un appel aux habitants. Une adresse mail a été mise en place pour celles et ceux qui souhaitent s’inscrire à la permanence.

Lutte contre les ilots de chaleur : la végétalisation des arrêts de bus et tram’ a commencé à Besançon

Afin d’améliorer le confort des usagers des bus et des tramways à Besançon, notamment en cas de fortes chaleurs, la Ville de Besançon et Grand Besançon Métropole a décidé de planter des arbres à proximité des arrêts les plus exposés. Le premier arbre a été planté à la station Léo Lagrange vendredi 23 février 2024 en fin de matinée par Anne Vignot, maire de Besançon et présidente de Grand Besançon Métropole, et Fabienne Brauchli, adjointe à la maire, déléguée à la Transition écologique, aux Espaces verts et à la Biodiversité.

À Besançon, la place de la Révolution se transforme…

La Ville de Besançon a initié un projet de revégétalisation de la place de la Révolution afin de s’inscrire dans un processus de transition écologique et ainsi lui rendre sa verdure et sa fraîcheur. Lancés en septembre 2023, les travaux de cette “révolution végétale” ne cessent de faire évoluer la place. En ce mercredi 14 février 2024, où en sont ces transformations ?

Planoise : “le traitement de la situation place de l’Europe est une priorité” (préfet du Doubs)

Le collectif de co-propriétaires de l’immeuble "Le Molière" s’est installé depuis dimanche 11 février 2024 dans le hall du bâtiment, situé 5 place de l’Europe à Planoise pour s’opposer aux dealers. Interpellé lors de sa venue sur le sujet, Gérald Darmanin assurait que le préfet du Doubs allait se rendre sur place. C’est chose faite.

Bottière nouvellement installée à Besançon, Marine Fay partage ses astuces bichonnage

Arrivée de Paris, Marine Fay est une jeune bottière qui dispose depuis cet été d’un atelier dans les locaux du collectif Hop hop hop place Saint-Jacques à Besançon. Elle propose depuis le début d'année des ateliers de "bichonnage" pour chaussures en cuir tous les premiers samedis du mois de 15h à 16h15 à Besançon. 

Développement international, éducation, citoyenneté, solidarité… L’appel à projets 2024 de la Ville de Besançon est ouvert aux associations

La Ville de Besançon soutient les associations bisontines engagées dans un projet de solidarité internationale ou d’éducation à la citoyenneté mondiale, en leur apportant une aide financière d’un montant total de 15.000 euros répartis entre les différents projets retenus, par le biais d’un appel à projets. Les associations peuvent candidater avant le 1er avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.63
nuageux
le 29/02 à 0h00
Vent
0.54 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
92 %