Grève au lycée Pergaud : un manque de surveillants à l'internat ?

Publié le 13/12/2019 - 12:16
Mis à jour le 13/12/2019 - 12:16

Vendredi 6 décembre 2019, les Assistants d’Éducation (AED) de l’internat garçon du Lycée Pergaud ont décidé de poursuivre la grève contre la réforme des retraites au début de la semaine suivante. Le problème ? Le personnel ne serait pas assez nombreux pour surveiller l'internat selon les AED. Un point que Jean-Luc Gorgol, le proviseur de l'établissement, réfute avec force ce vendredi…

Pergaud
© google maps
PUBLICITÉ

" Ils ( les AED) ont prévenu la direction de leur choix, conformément à la loi", est-il précisé dans un communiqué de presse : "La direction a décidé de maintenir malgré tout l’accueil des élèves à l’internat. La nuit de lundi à mardi s’est donc déroulée sous la surveillance d’un seul assistant d’éducation pour 150 garçons", est-il expliqué. Une affirmation qui est fausse selon Jean-Luc Gorgol, le proviseur du Lycée Pergaud : "Il y a eu 110 élèves garçons à l'internat lundi soir avec un assistant d'éducation, un CPE (conseiller principal d'éducation) et le proviseur. Des élèves en post-bac (classe préparatoire) qui étaient sensibilisés à alerter en cas de soucis à l'internat. La sécurité de mes élèves était donc totalement assurée", indique le proviseur.

Un "choix laissé à la famille ?"

Les AED expliquent comprendre le "caractère exceptionnel" de lundi soir, mais ils dénoncent le fait que "la situation ait perduré toute la semaine" et demandent une "clarification" pour la semaine prochaine. "Désormais la responsabilité est reportée sur les parents à qui la direction offre « le choix » : leur enfant peut rester à l’internat dans des conditions de sécurité non assurées ou rentrer chez lui", expliquent les AED.

Un point sur lequel le proviseur s'oppose fermement : "Hier (nuit de jeudi à vendredi) soir tous les surveillants étaient présents (soit 12 sur la nuit selon le proviseur). Nous n'avons pas le même nombre de grévistes chaque soir. L'internat a été fermé dans la nuit du mercredi 4 au jeudi 5 décembre".

"Je ne mettrai jamais de mesures qui mettraient en danger les élèves (…) l'internat sera fermé la nuit du lundi 16 au mardi 17 décembre", le proviseur.

Le proviseur poursuit : "Jeudi soir il y avait suffisamment d'assistants d'éducation pour surveiller. Je suis responsable de la sécurité et je ne mettrai jamais de mesures qui mettraient en danger les élèves. La prise de service est fixé à 17h40, souligne le proviseur en indiquant que c'est le moment il est possible de constater le nombre de surveillant présent le soir qui vient. Il convient donc de voir cela "chaque jour", souligne Jean-Luc Gorgol.

Le nombre total de surveillants n'a pas été communiqué, mais il a été jugé "suffisant" par le proviseur avec des équipes "qui tournent sur la semaine".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Découvrez le programme 2020 des portes ouvertes des collèges, lycées et universités en Franche-Comté…

Le mois de janvier est toujours le début d'une période pendant laquelle les futurs collégiens, lycéens et étudiants doivent penser à leur avenir notamment en visitant des établissements et choisir celui qu'ils considèreront comme le meilleur… Voici le calendrier 2020 des portes ouvertes en Franche-Comté. Le salon de l'Etudiant est également à ne pas manquer samedi 18 janvier à Besançon.

Grève du 9 janvier : le SNUipp et la FSU annoncent les écoles fermées dans le Doubs

Jeudi 9 janvier 2020, à l'occasion d'une nouvelle journée de grève inter-professionnelle contre le projet de réforme des retraites, 35% des enseignants du premier degré seront en grève selon les syndicats SNUipp et FSU. Ils publient une liste encore non-exhaustive des écoles qui seront fermées dans le département du Doubs.

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 3.3
couvert
le 25/01 à 9h00
Vent
0.62 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
78 %

Sondage