Grève SNCF : le préavis de grève maintenu pour Noël et Nouvel An

Publié le 20/12/2022 - 14:01
Mis à jour le 20/12/2022 - 11:42

La circulation des trains pourrait être moins perturbée qu’annoncé. Si le préavis de grève de la CGT-Cheminots et SUD-Rail a été maintenu pour les week-ends de Noël et du Nouvel An, les syndicats n’ont pas fait d’appel à la grève des contrôleurs.

 © D Poirier
© D Poirier

"Nous avons décidé de laisser notre outil syndical à disposition" pour permettre à ceux qui le souhaitent de se mettre en grève, a indiqué SUD-Rail lundi, tandis que la CGT entend aussi laisser l’opportunité à ses adhérents de "s’impliquer dans la démarche".

En d’autres termes, la situation se complique pour les week-ends de Noël et du Nouvel An à la SNCF mais les syndicats laissent désormais à chaque contrôleur le soin de se joindre ou non au mouvement lancé par un collectif. Le collectif de contrôleurs avait jusqu’à lundi midi pour donner une réponse aux propositions de la direction, a indiqué vendredi SNCF Voyageurs.

"Nous espérons que l’absence d’appel à la grève sera entendue"

"Nous regrettons le maintien des préavis alors que des mesures concrètes et conséquentes étaient sur la table au terme de plusieurs semaines de négociations", a réagi le PDG de SNCF Voyageurs, Christophe Fanichet. "Nous espérons que l’absence d’appel à la grève sera entendue", a souhaité le patron de la compagnie. "Toute notre énergie va maintenant être consacrée à la préparation des plans de transport afin de permettre à un maximum de nos clients de voyager", a ajouté Christophe Fanichet, indiquant vouloir communiquer dès mardi le nombre de trains supprimés et maintenus le week-end prochain, "pour permettre à nos clients de s’organiser".

Un premier week-end de grève, du 2 au 5 décembre, avait conduit la SNCF à annuler 60 % de ses TGV et Intercités. Un scénario catastrophe que la direction de la SNCF souhaite éviter pour les week-ends de Noël et du Nouvel An.

Des propositions de la direction jugées insuffisantes

Les chefs de bord – nom officiel des contrôleurs – réclament des mesures pour améliorer leur déroulement de carrière et des revalorisations salariales. SNCF Voyageurs a fait plusieurs propositions à l’issue d’une table ronde le 8 décembre, afin de calmer la colère. La direction a proposé d’augmenter la prime de travail des contrôleurs de 600 euros par an, dont une partie serait intégrée au salaire en 2024, ainsi qu’une indemnité supplémentaire de 600 euros brut par an.

D’autres mesures spécifiques pour l’avancement ont été mises sur la table afin de faciliter le déroulement de carrière des chefs de bord. Mercredi, un porte-parole du collectif qui réunit environ 3.500 membres sur une page Facebook, assurait à l’AFP être toujours en pourparlers avec la direction car, disait-il, "le compte n’y est pas".

Lors de la grève des contrôleurs le premier week-end de décembre près de la moitié des 9.000 chefs de bord s’étaient mis en grève. Pour faire pression sur la direction, le collectif, avec l’appui des quatre syndicats représentatifs du groupe (CGT-Cheminots, Unsa-Ferroviaire, SUD-Rail et CFDT-Cheminots), a déposé deux préavis de grève sur les week-ends du 24, 25 décembre et du 31 décembre et 1er janvier.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.15
nuageux
le 27/01 à 21h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
79 %