Héroïque, le FCSM élimine Reims de la coupe de France

Publié le 21/01/2024 - 21:01
Mis à jour le 21/01/2024 - 21:03

Mais jusqu’où ira le FC Sochaux-Montbéliard ? Quasiment condamné à disparaitre cet été, le FCSM a une fois de plus fait déjouer tous les pronostics en éliminant Reims en 16e de finale de la coupe de France dimanche 21 janvier 2024 au stade Bonal. Les hommes d’Oswald Tanchot joueront les 1/8e de finale de la coupe de France contre Rennes ou Marseille... est c’est déjà magnifique.

Coupe de France, 16e de finale : FCSM - Reims : 2-2 (5-4 TAB)

Éliminé Lorient en 32e avait, en soi, déjà été un petit exploit, mais en éliminant Reims, le FCSM a réalisé l’incroyable. En ouvrant le score dès la 5e minute de jeu, Reims a montré qu’il n’était pas actuellement 6e de ligue 1 par hasard. Après déjà deux corners rémois, sur le troisième, Agbadou, un peu oublié par le marquage a pu ouvrir le score (0-1). Pas de quoi doucher les espoirs sochaliens pourtant qui, sur une contre-attaque rondement menée, sont revenus au score grâce à une conclusion de Michel à la 21e.  

Mieux encore, le FCSM a pu prendre les devants grâce à un pénalty transformé par Daho juste avant la mi-temps (2-1). 

Le FCSM rejoint au score en fin de rencontre

Au retour des vestiaires en revanche, la deuxième mi-temps était à sens unique. Cherchant à tout prix à revenir au score, Reims a mis la défense sochalienne à rude épreuve en se procurant une myriade d’occasions dans une deuxième période qui a semblé interminable. Acculé, la défense sochalienne a finalement cédé à la 81e minute de jeu d’un doublé d’Agbadou (2-2).

© Élodie R.

Dos à dos à la fin du temps additionnel, les deux équipes ont dû se départager aux tirs au but. Et malgré un raté de Liénard, les cinq autres tireurs sochaliens Hogas, Zohi, Daho, Macalou et Fontaine ont rempli leur part du contrat. Dans l’épreuve de la mort subite, c’est finalement Matthieu Patouillet qui libérait les siens en réalisant l’arrêt décisif qui propulsait son équipe en 8e et permettait au 18.754 supporters de Bonal de laisser éclater leur joie. 

Rennes ou Marseille au prochain tour

En conférence de presse, l’entraîneur sochalien Oswald Tanchot n’a pas tari d’éloges sur son équipe qui s’est montrée pleine de courage et d’abnégation, des valeurs qui comptent "surtout quand l’adversaire est supérieur". Content de la "force et de la cohésion de ce groupe" l’entraîneur sochalien a confié que peu lui importait l’adversaire pourvu qu’il vienne à Bonal. Son voeu a été exaucé puisqu’au prochain tour, le FCSM affrontera le vainqueur de Rennes ou Marseille en 8e de finale… et au stade Bonal !

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Les tireurs sportifs intègrent le SIA

Après son ouverture aux détenteurs chasseurs puis aux détenteurs sans titre, ce sont les tireurs sportifs qui intègrent le système d'information sur les armes (SIA) du ministère de l'Intérieur et des Outre-mer ce mardi 27 février 2024.

Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

Une nouvelle pivot pour l’ESBF

Le club bisontin vient d’officialiser l’arrivée de Camille Mandret en provenance du club danois de Sønderjyske Håndbold. La pivot a signé un contrat qui la lie à l’ESBF jusqu’en 2026.

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Classic Grand Besançon, Tour du Jura et Tour du Doubs : le triptyque franc-comtois de retour les 12, 13 et 14 avril

Lancé en 2023 à l’initiative des organisateurs de la Classic Grand Besançon Doubs, du Tour du Jura et du Tour du Doubs, le triptyque franc-comtois persiste et signe pour une deuxième année consécutive de rapprochement temporel des courses qui se dérouleront les 12, 13 et 14 avril 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 6.43
couvert
le 02/03 à 3h00
Vent
4.3 m/s
Pression
1005 hPa
Humidité
75 %