HOPE, un programme pour l’intégration des réfugiés en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 17/12/2017 - 12:00
Mis à jour le 17/12/2017 - 12:00

Environ  soixantaine de jeunes réfugiés âgés de 18 à 36 ans bénéficient depuis le mois d’octobre 2017 de "parcours d’insertion professionnelle clé en main".

2-logo_hope_320x320-300x300.jpg
© dr afpa
PUBLICITÉ

Le dispositif, qui sera reconduit à partir du mois d’avril 2018, associe un hébergement, une formation linguistique et professionnelle, ainsi qu’un accompagnement global administratif, social et citoyen.  Âgés de 18 à 36 ans, les jeunes bénéficiaires sont issus de l’ensemble des départements de la région et pour la plupart originaires du Soudan, d’Afghanistan ou d’Érythrée. Dans notre région les parcours proposés concernent principalement des métiers du second œuvre du bâtiment (carreleur, maçon, peintre, etc.) et les métiers de base de l’industrie (production, maintenance, soudure).

Sur les trois premiers mois du parcours, un  apprentissage du français adapté à un secteur professionnel est prévu dans le cadre d’un stage de découverte en entreprise. Suit une formation qualifiante variable de trois à six mois en fonction des métiers. « Durant toute la durée de ce parcours, les stagiaires sont hébergés en centre AFPA et bénéficient d’un accompagnement global » précise la préfecture de Bourgogne Franche-Comté.  » À l’issue de ce parcours, l’objectif visé est l’autonomie, l’emploi et le logement, facteurs clés de l’intégration dans la société. L’accompagnement des personnes après la sortie du parcours se poursuivra à l’échelle du département pour s’assurer de leur intégration effective« .

  • Les réfugiés bénéficiant de ce parcours sont accompagnés par les centres Afpa de Chevigny-Saint-Sauveur (21), Vesoul (70) et Belfort (90)  avec le soutien des  OPCA (organismes paritaires collecteurs agréés en charge de collecter les fonds de la formation professionnelle continue), de Pôle Emploi et de l’office français de l’immigration et de l’intégration. 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General  Electric

Fabien Roussel (PCF) saisit le parquet national financier contre General Electric

Le secrétaire national du PCF Fabien Roussel a annoncé ce jeudi 11 juillet 2019 saisir le parquet national financier (PNF) sur des "soupçons d'optimisation et fraudes fiscales de General Electric" en Suisse, demandant aussi de l'Etat "une amende extrêmement forte pour non respect des engagements pris" par le groupe.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.37
ciel dégagé
le 16/07 à 15h00
Vent
2.57 m/s
Pression
1016.14 hPa
Humidité
39 %

Sondage