« Il n’y a pas assez de place pour les handicapés en fauteuil dans les TGV ! »

Publié le 24/01/2012 - 12:07
Mis à jour le 25/01/2012 - 09:03

Après la polémique sur les problèmes d’accessibilité de la navette entre les gares Viotte et d’Auxon, la responsable accessibilité de l’APF (Association des Paralysés de France) du Doubs condamne le manque de place pour les personnes en fauteuil. Elle a du annuler son voyage pour aller voir sa famille à Nîmes.

tgv_troiseme_generation.jpg
En attendant les TGV Duplex de 3e génération, les TGV qui circulent à Besançon offrent peu de place pour les personnes en fauteuil roulant... dr

Coup de gueule

PUBLICITÉ

 

Elle est en colère Michèle Munier, responsable accessibilité de l’APF du Doubs ! Ce lundi 22 janvier, elle décide de réserver un aller-retour début février entre Besançon et Nîmes pour aller voir sa famille. Impossible pour elle de réserver un trajet direct. Plus de place. « Il n’y a qu’une place pour un fauteuil roulant par rame ! » s’insurge-t-elle. On lui a bien proposé des correspondances par Dijon et Lyon, des solutions peu adaptées pour une personne non valide. Alors Michèle, 60 ans, crie son ras-le-bol.  

« Notre société qui parle d'accessibilité, de prise en compte du handicap mais ce ne sont que de belles paroles. Beaucoup de personnes pensent que tous les problèmes des handicapés sont résolus, mais nous sommes chaque jour victime de discrimination. 2015 la date du tout accessible se rapproche mais ce n'est qu'un leurre… ». En attendant, Michèle a annulé son voyage et tentera de trouver une autre date, en espérant, cette fois, que la place sera libre. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

290.000 habitants en situation de vulnérabilité énergétique pour se chauffer

En Bourgogne-Franche-Comté, un quart des personnes sont en situation de vulnérabilité énergétique selon l’Insee. Pour chauffer convenablement leurs logements, les habitants doivent y consacrer une part importante de leur revenu. Actuellement, la part des ménages vulnérables est plus forte en Bourgogne-Franche-Comté qu’au plan national.

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Deux bisontines à la conquête du Maroc… et de sponsors

Anne Gay-Mignerot, 40 ans, et Karine Mary-Odelot, 44 ans, prendront le départ de la 30ème édition du rallye Aïcha des Gazelles au Maroc l’an prochain, le 13 mars 2020. Une course folle qui nécessite de l’entraînement et une entente irréprochable. Mais avant cela, les deux copines devront trouver quelques sponsors pour participer à cette aventure.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 26.07
ciel dégagé
le 17/06 à 15h00
Vent
3.38 m/s
Pression
1016.09 hPa
Humidité
55 %

Sondage