Immobilier : baisse de 6 % des loyers à Besançon

Publié le 04/03/2009 - 14:30
Mis à jour le 04/03/2009 - 14:30

Depuis le début 2009, les loyers ont diminué dans 40 % des villes française avec une baisse record pour la capitale comtoise. Par ailleurs la Franche-Comté est la région de France où les loyers sont les plus bas avec une moyenne de 7,9 euros/m².

1236173440.jpg
©DR
PUBLICITÉ
Après une baisse progressive des loyers en 2008, Besançon est l’une des grandes villes de France où les loyers ont le plus lourdement chuté après une hausse moyenne de 43 % en France depuis 1998 selon l’ étude Clameur (Connaître les loyers et analyser les marchés sur les espaces urbains et ruraux).
Signe d’un retour à la juste valeur des prix ou effets de la crise ? Une certitude : les délais de relocation sont désormais plus longs et les propriétaires en profitent pour valoriser leur logement et réaliser des travaux afin de trouver un locataire plus facilement.
 
Les loyers atteignent en moyenne 12 euros le mètre carré en France. A Besançon il s’établit autour des 9,5 euros mais en moyenne et avait déjà baissé d’un peu moins de 4 % en 2008. En Franche-Comté le loyer moyen affiche 7,9€/m², soit la région la moins chère de France  contre 17,3 €/m² en région parisienne.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Vous partez en rando ? GendLoc, la WebApp qui « peut vous sauver la vie »…

Vous partez en rando ? GendLoc, la WebApp qui « peut vous sauver la vie »…

La gendarmerie du Jura rappelle, cet été 2019, l'existence de l'application "Gendloc" qui permet au secours de retrouver plus facilement les personnes égarées dans les milieux montagneux. Des conseils qui prennent encore plus de sens à la suite du décès du randonneur français Simon Gautier en Italie et dont le corps a été retrouvé neuf jours après son appel reçu par les secours... 

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

Rhodiacéta : avant sa destruction, quel souvenir en garder ?

La démolition de la Rhodiacéta est en cours depuis mai 2018. Et si aujourd'hui ses murs tombent pour laisser place à un parc outdoor, ils n'en sont pas moins chargés d'histoire et d'aventures - parfois tragiques. Un photographe bisontin a su les immortaliser, témoignant des nombreux passages d'artistes illégaux et d'aventuriers d'un jour qui s'y sont risqués...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.82
ciel dégagé
le 25/08 à 0h00
Vent
1.25 m/s
Pression
1018.88 hPa
Humidité
89 %

Sondage