Alerte Témoin

Adoption des nouvelles indemnités des conseillers régionaux : les précisions de "la gauche unie"

Publié le 30/01/2016 - 13:42
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:43

Le groupe Notre région avance-La gauche unie a souhaité apporter des précisions sur les nouvelles mesures votées lors de la séance plénière du 21 janvier dernier.

dsc_3215.jpg
© damien poirier

Région Bourgogne-Franche-Comté

Lors de la séance plénière du 21 janvier, l'assemblée régionale de Bougogne-Franche-Comté a adopté le nouveau seuil d'indemnisation des conseillers régionaux qui s'élève désormais à 2280 euros bruts. Le groupe Notre région avance-La gauche unie, dont est issue la présidente Marie-Guite Dufay, a souhaité apporter les précisions ci-dessous sur ce sujet considéré « comme un facteur de la méfiance des citoyens à l'égard de la classe politique » :

Le montant de l'indemnité des élus est défini par la loi en fonction du nombre d'habitants et de la superficie de son territoire. Celle de la région Bourgogne-Franche Comté est la plus faible au niveau national

Les effectifs sont en baisse. Le nombre de vice-présidents est passé de 25 à 15 et les membres de la commission permanente de 75 à 33. La nouvelle région ne comptera qu'un Directeur général des services au lieu de deux auparavant.

La présidente Marie-Guite Dufay a fait signer une charte éthique à tous les candidats de la liste Notre Région Avance . Il y était demandé aux vice-présidents de renoncer à une fonction dans un exécutif local d'une collectivité de plus de 10 000 habitants pour pouvoir s'investir pleinement au service de la nouvelle région.

En Bourgogne-Franche-Comté, les indemnités seront modulées en fonction de la présence effective des élus aux séances plénières et réunions de commissions.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Un groupe politique « Ensemble ! » s’invitera au conseil municipal de Besançon

Lors du prochain conseil municipal de Besançon qui se déroulera le 8 juin 2020, un nouveau groupe politique sera présent à la demande de quatre membres du conseil municipal. Il s'agira du groupe Ensemble !, le parti politique menée par Alexandra Cordier, candidate en lice lors du 1er tour de l'élection municipale bisontine ayant récolté moins de 4,75% des suffrages.

Isabelle Guillame, la première femme élue maire à Ornans

Le conseil municipal d’installation s’est tenu lundi 25 mai à 19h au Centre d'Animation et de Loisirs d'Ornans. Isabelle Guillame a été élue maire d’Ornans avec 22 votes pour, 3 votes nuls et 2 votes blancs. La première femme élue maire d’Ornans a exprimé lors de son allocution une ambition collective "innovante, ancrée dans le quotidien, imaginative, inventive, apte à répondre aux défis d’aujourd’hui et de demain [...]". Elle a également rappelé le rôle central de l’élu pour la vie locale et le bien-être des concitoyens.

Ludovic Fagaut : « Cette pandémie, inédite dans notre histoire moderne, implique inévitablement une remise en question de nos modèles »

Le Premier ministre a annoncé ce vendredi 22 mai la date du second tour des élections municipales fixée, pour le moment, le 28 juin. Nous avons demandé aux trois candidats en lice au second tour à Besançon leur opinion sur cette date, mais aussi ce qu'ils ont fait pendant le confinement en vue de l'élection. Après Anne Vignot et Eric Alauzet, voici les réponses de Ludovic Fagaut...

Éric Alauzet : « il faut évoluer et changer nos habitudes de consommation, de production, nos modes de vie… « 

Le Premier ministre a annoncé ce vendredi 22 mai la date du second tour des élections municipales fixée, pour le moment, le 28 juin. Nous avons demandé aux trois candidats en lice au second tour à Besançon leur opinion sur cette date, mais aussi ce qu'ils ont fait pendant le confinement en vue de l'élection. Le deuxième à nous répondre est Éric Alauzet...

Anne Vignot : « L’urgence de la situation nous amène à modifier l’envergure et la priorisation des moyens alloués à certains projets »

MUNICIPALE 2020 • Le Premier ministre a annoncé ce vendredi 22 mai la date du second tour des élections municipales fixée, pour le moment, le 28 juin. Nous avons demandé aux trois candidats en lice au second tour à Besançon leur opinion sur cette date, mais aussi ce qu'ils ont fait pendant le confinement en vue de l'élection. Le premier à avoir répondu à nos questions est Anne Vignot, candidate EELV. Voici ses réponses…
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.45
ciel dégagé
le 29/05 à 0h00
Vent
3.77 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
56 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune