Inquiétudes autour des tarifs TGV et du village vacances de Lamoura

Publié le 08/11/2011 - 19:00
Mis à jour le 08/11/2011 - 19:05

Réuni en assemblée plénière ce mardi matin pour examiner, entre autres, la décision modificative n°2 du budget 2011 de la Région, le Conseil économique, social et environnemental de Franche-Comté(cese) s’empare de deux sujets d’actualité et adopte deux motions 

Deux motions adoptées

PUBLICITÉ

Le conseil s’est dit stupéfait de l’augmentation des tarifs. Sa position est claire : « Les Francs-Comtois ont financé la LGV à hauteur d’un million d’euros par jour que compte une année : 365 millions. Il serait inadmissible qu’ils le paient une seconde fois par des tarifs exagérés au regard des services rendus (desserte, réduction de temps de parcours). »

Motiontarifstgv

Concernant Lamoura, le Cese déplore « l’abandon » du village vacances par le syndicat mixte

Motion Lamoura

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

Marche pour le climat  : EELV Besançon fustige la récupération politique de la France Insoumise

À deux jours de la marche pour le climat samedi 21 septembre à Besançon, le groupe local EELV Grand Besançon met en garde dans un communiqué le groupe Alternatiba Besançon d'une forme de récupération politique à la veille des élections municipales de 2020. "Une marche pour sauver le climat n’est pas une marche de promotion d'un parti politique pour les municipales" estime Europe Écologie Les Verts.

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Retraites : les avocats et d’autres professions dans la rue

Avocats, médecins et paramédicaux, pilotes, hôtesses et stewards... Après la RATP vendredi, des professions "qui n'ont pas l'habitude de manifester" descendent dans la rue ce lundi 16 septembre 2019 pour défendre leurs "régimes autonomes" de retraite contre le "système universel" voulu par l'exécutif. Une trentaine d'avocats bisontins sont montés à la capitale pour manifester...

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

« Je suis loin d’être aux 35 heures. La mairie c’est tout le temps » (maire de La Longeville)

"Je suis loin d'être aux 35 heures. La mairie c'est tout le temps", déclare Adrien Pellegrini (LR), constructeur immobilier de 40 ans et maire de La Longeville (Doubs) depuis 2014. Cette commune boisée de 800 habitants, qui compte neuf fermes laitières et de nombreux travailleurs frontaliers, est située dans le Jura, près de la frontière suisse.

Rentrée 2019 400 contrats d'apprentissage disponibles

Livres dans la Boucle 2019

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.72
ciel dégagé
le 20/09 à 21h00
Vent
5.98 m/s
Pression
1020.2 hPa
Humidité
51 %

Sondage