Insécurité routière dans le Doubs : une forte augmentation du nombre de tués en février 2016

Publié le 15/03/2016 - 09:25
Mis à jour le 15/03/2016 - 15:19

Le bilan de l’insécurité routière en février 2016 dans le Doubs est très négatif notamment à cause d’une forte augmentation du nombre de personnes tuées sur la route en comparaison avec février 2015. Le nombre d’accidents et de blessés est également en augmentation… 

 ©
©

En février 2016, 23 accidents se sont produits dans le Doubs contre 20 en 2015 à la même époque. Trois blessés supplémentaires sont également comptabilisés, passant de 26 en février 2015 à 29 en février 2016. Enfin, le nombre de tués sur les routes est alarmant : 0 en février 2015,  8 en février 2016 !

Face au constat de ce bilan, le pre?fet du Doubs a demande? aux forces de l’ordre d’organiser des contro?les fre?quents et coordonne?s sur les axes de circulation du de?partement, "afin de lutter contre les comportements a? risque de certains usagers de la route." "Etre un conducteur responsable, c’est ne pas se mettre en danger, ni menacer la vie d’autrui par un comportement inadapte?. Seules la mobilisation et la responsabilite? de tous permettra de rendre nos routes plus su?res."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Journée du bien-être animal à Besançon : les associations invitées à se faire connaître…

La Ville de Besançon organisera une journée dédiée au bien-être animal le samedi 5 octobre 2024 entre 10h00 et 17h00 à l’Hôtel de Ville. Dans ce cadre, la collectivité met à disposition des associations qui luttent en faveur de la cause animale un espace d’échanges afin qu’elles puissent présenter leurs actions au public présent.
 

Émeutes en Nouvelle-Calédonie : rencontre avec des étudiants kanaks à Besançon

Depuis le 17 mai 2024, la Nouvelle-Calédonie fait face à de violentes émeutes. A l'origine, une proposition de loi constitutionnelle qui modifierait le corps électoral instauré en 1998 avec les accords de Nouméa. Le peuple kanak, exprime son désaccord envers cette réforme. Pour mieux comprendre ces insurrections néocalédoniennes, nous avons rencontré quatre jeunes kanaks, venus à Besançon pour leurs études.

Ancienne maternité La Mère et l’Enfant à Besançon : des architectes s’élèvent contre sa démolition

Alors que l’anciennne maternité La mère et l’enfant située sur le site de l'hôpital Saint-Jacques à Besançon va être démoli à partir du 25 mai 2024, des architectes et membres de la Maison de l’architecture de Franche-Comté s’élèvent contre sa disparition dans un communiqué du vendredi 24 mai. Il considère que ce bâtiment comme remarquable.

Némésis : “Le racisme n’est pas une opinion mais un délit” rappelle le Parti communiste du Doubs

Suite à une nouvelle intrusion du groupe extrême-droite Némésis, dans un événement "familial et festif" dimanche dernier à Dole, le parti communiste du Doubs a annoncé tenir une conférence de presse ce mardi 21 mai 2024 pour "interpeller toutes les forces républicaines du territoire afin qu'elles se mobilisent pour le respect des lois et pour mettre en œuvre des mesures contre les appels à la haine".

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13
couvert
le 26/05 à 6h00
Vent
0.54 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
92 %