Alerte Témoin

Insécurité routière dans le Doubs : une forte augmentation du nombre de tués en février 2016

Publié le 15/03/2016 - 09:25
Mis à jour le 15/03/2016 - 15:19

Le bilan de l'insécurité routière en février 2016 dans le Doubs est très négatif notamment à cause d'une forte augmentation du nombre de personnes tuées sur la route en comparaison avec février 2015. Le nombre d'accidents et de blessés est également en augmentation… 

policeexcesdevitesse001.JPG
©Alexane Alfaro

En février 2016, 23 accidents se sont produits dans le Doubs contre 20 en 2015 à la même époque. Trois blessés supplémentaires sont également comptabilisés, passant de 26 en février 2015 à 29 en février 2016. Enfin, le nombre de tués sur les routes est alarmant : 0 en février 2015,  8 en février 2016 !

Face au constat de ce bilan, le pre?fet du Doubs a demande? aux forces de l’ordre d’organiser des contro?les fre?quents et coordonne?s sur les axes de circulation du de?partement, "afin de lutter contre les comportements a? risque de certains usagers de la route." "Etre un conducteur responsable, c’est ne pas se mettre en danger, ni menacer la vie d’autrui par un comportement inadapte?. Seules la mobilisation et la responsabilite? de tous permettra de rendre nos routes plus su?res."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

16 % des ménages de Bourgogne-Franche-Comté se chauffent au fioul

Alors que le gouvernement vient d'annoncer qu'à partir de 2022, les Français ne pourraient plus installer chez eux de chaudière à fioul ou charbon, l'Insee Bourgogne Franche-Comté explique que 206.300 ménages se chauffent au fioul, soit 16,1% des ménages de la région. La Bourgogne Franche-Comté se place devant les régions Grand-Est et Bretagne (15 %) bien loin devant l'île-de-France (6%) et la Corse (3%).

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Sécurité à Planoise : le préfet du Doubs saisit l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     25.2
    peu nuageux
    le 06/08 à 12h00
    Vent
    3.65 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    43 %

    Sondage