Interpellé pour défaut de contrôle technique, il prend la fuite à Besançon

Publié le 17/04/2023 - 10:18
Mis à jour le 17/04/2023 - 11:38

Dans la soirée du vendredi 14 avril, les policiers ont procédé à l’interpellation d’un homme qui a refusé d’obtempérer lors d'un banal contrôle routier. Celui-ci a terminé la soirée au poste de police.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

En patrouille sur le secteur de Besançon, les policiers de la police municipale ont remarqué un véhicule dépourvu du talon de contrôle technique. 

Les policiers ont alors fait signe au conducteur de se stationner mais celui-ci a aussitôt accéléré son allure refusant d’obtempérer.

Suivi par le centre de supervision urbain, le conducteur du véhicule s’est finalement garé au niveau de la rue Martin du Gard à Besançon. Il a rapidement été interpellé vers 18h30 et conduit au poste de police.   

Après vérifications, les agents de police se sont aperçus que l’homme cumulait les délits routiers. En plus du refus d’obtempérer et de l’absence de contrôle technique, l’homme de 32 ans conduisait avec un permis suspendu au volant d’un véhicule non assuré.

Placé en garde à vue, il a reconnu les faits et sera convoqué à une audience en septembre prochain.  

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Un mot de vocabulaire nazi entendu en plein conseil régional Bourgogne Franche-Comté : l’élu regrette

+ Droit de réponse de Thomas Lutz • Jeudi 11 avril 2024, un membre du groupe Rassemblement national au conseil régional de Bourgogne Franche-Comté, aurait employé une expression empruntée au vocabulaire nazi lors de l’Assemblée plénière qui se tenait à Dijon, est-il dénoncé dans un communiqué de presse de la Région.

Affaire de la maire d’Avallon : Marie-Guite Duffay appelle au respect de la présomption d’innocence

Dans un communiqué du 10 avril 2024, la présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté a réagi suite à la mise en examen et au placement en détention provisoire de la maire d’Avallon et conseillère régionale déléguée à la ruralité Jamilah Habsaoui. Si elle appelle au respect de la présomption d’innocence, Maire-Guite Dufay a également décidé de la suspension de la délégation régionale de l’élue et de l’écarter de son groupe politique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.17
couvert
le 14/04 à 0h00
Vent
1.68 m/s
Pression
1026 hPa
Humidité
92 %