Toutes les infos sur la nouvelle ligne de bus Ginko 3+ en site propre à Besançon

Publié le 04/09/2017 - 15:22
Mis à jour le 04/09/2017 - 17:27

La nouvelle ligne de bus Ginko appelée Ligne 3+ est mise en service depuis le 4 septembre 2017 à Besançon. Il desservira de nombreux arrêts entre Temis - Viotte - Centre-Ville...

PUBLICITÉ

Le tracé et les arrêts de la ligne 3 + en site propre

Pôle Temis – U-Sports –Campus Arago –Crous Université –IUT –AFPA –Palais des Sports –Stade L2o Lagrange –Gibelotte –Voirin –Gare Viotte.

  • Campus > Centre-ville : 20 minutes
  • Temis > Gare Viotte 14 minutes
  • AFPA > Centre-ville 17 minutes

Une nouvelle ligne, dans quel but ?

« Cela permettra un tracé Transport Collectif en Site Propre (TCSP) de la Bouloie au centre-ville. Les trois pôles universitaires seront reliés entre eux avec des quartiers importants comme celui de Montrapon où de la gare« , explique Michel Loyat, vice-président en charge des transports, de la mobilité et de l’intermodalité. Comme le dit le slogan présent sur le bus « un bus toutes les cinq à dix minutes ».

Cela va-t-il plus vite ?

La ligne « pourra faire gagner jusqu’à quatre minutes en heures creuses et une dizaine de minutes lors de bouchons « comme le matin ou le soir« , précise Ginko. Cela permettra une « régularité entre Témis et la gare » et une accessibilité équivalente au tramway avec notamment des facilités de prise de tickets) plus de confort avec des « arrêts moins fréquents », précise le maire, grâce au TCSP.

Pourquoi une ligne en site propre ?

L’aménagement de cet espace dédié à la ligne 3 + a nécessité quelques ajustements comme nous l’explique Jean-Paul Michaud, vice-président en charge des voiries d’intérêt communautaire et des pistes cyclables : « nous arrivons au bout de deux ans de travaux. Des aménagements ont été faits comme au niveau de la Place Leclerc avec le carrefour à feu pour gagner de la fluidité, des bandes cyclables ont été créées ainsi que des espaces verts, l’ajout d’arceaux à vélo… ». Un nouveau parking va également voir le jour à la Bouloie, l’accessibilité aux commerces pour les personnes à mobilité réduite a été repensée et recréée « cela fait partie de l’embellissement de la ville », lance le vice-président.

Le coût ?

  • 21,6 millions d’euros « largement subventionnés » selon le maire de Besançon.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.77
couvert
le 24/05 à 6h00
Vent
0.44 m/s
Pression
1015.57 hPa
Humidité
87 %

Sondage