J’ai testé pour vous : "l’affaire des posions" de la Citadelle de Besançon

Publié le 15/07/2019 - 18:30
Mis à jour le 22/08/2019 - 21:46

Ce vendredi 12 juillet 2019, quelques collègues et moi-même sommes allés essayer le nouvel Escape Game de la Citadelle de Besançon, la toute nouvelle « affaire des poisons »…

C’est avec un certain stress que je gravis les longs mètres en pente jusqu’à l’entrée de la Citadelle. Ayant déjà fait quelques « escapes », je me pose quelques questions.

L’Escape Game de la Citadelle sera-t-il au niveau ? Puisque c'est à la Citadelle, n'y a-t-il pas de risques que ce soit un peu facile et enfantin ?

Le stress classique

Et surtout… Est-ce que je vais réussir dans les temps ? L’important est de s’amuser, mais on a tous peur d'être un boulet pour ses coéquipiers...

Je rencontre mes collègues d’un jour qui, plus que moi encore, appréhendent : « je n’en n’ai jamais fait, désolé si je suis nulle » préviennent-elles à tour de rôle.

Je m’amuse : tout le monde pense la même chose. Mais pas d’inquiétude à avoir : ces jeux sont justement fait pour tout le monde, et surtout ceux qui s’y essaient.

Pitch & perfect

Le maître du jeu nous attend. Enfin, la maîtresse. Elle nous réunit devant les escaliers qui nous mèneront à ladite salle, et entreprend de nous expliquer le pitch. L’affaire se passe durant le XVIIe siècle. La Cour de Louis XIV est sous le coup d’une (véritable et historique) série de scandales : des empoisonnements secouent toute la France.

A nous d’aller dans une cellule pour y trouver une pièce à conviction... Mais attention, les gardes reviennent dans une heure !

Un décor au point

Le chrono est lancé, et nous voilà partis à l’assaut de la salle. Le ton est tout de suite donné : il faut déjà faire preuve de malice pour rentrer. Une fois la clé trouvée, on pénètre dans la pièce. Et la magie fait de suite son effet.

Le décorum est au point. La pièce transpire l’authenticité – avec ça et là quelques anachronismes. Et pour cause : on est véritablement dans le bâtiment construit par Vauban ! Quelques meubles à l’air ancien, une vieille malle pleine de déguisements d’époque et le tour est joué : nous voilà plongés au XVIIe siècle.

Une heure de folie

Se déroule ensuite une heure complètement folle. C’est la course habituelle pour trouver les codes qui permettent de trouver des clés, les clés qui nous permettent de trouver des codes, les indices qui nous permettent de… Les mettre sur les côté et d’y revenir plus tard. Et dans ce bouillonnement d’idées, de réflexions farfelues, de surchauffe du cerveau, de suggestions bancales, de ratés, de cris de joie, de déceptions, de surprises…

La cloche sonne. Les gardes arrivent. Nous n’avons pas réussi à temps.

Normal : nous n'étions que trois et il est conseillé d’être minimum quatre – et même jusqu’à six. Mais victoire ou pas, le résultat est là : je me suis "éclaté".

Bilan

L’escape game est vraiment bon. J’avais peur qu’il ne soit destiné à un public moins averti, plus enfantin, mais pas du tout.

Les énigmes sont bien pensées, pas franchement évidentes et ne se ressemblent pas. Elles prennent de très nombreuses formes et chacune demande une nouvelle réflexion. On passe de l’une à l’autre sans répit.

Et l’ambiance participe énormément à l’immersion. Une véritable chambre de la Citadelle, avec ses gros murs en pierre, son parquet poussiéreux, le tout décoré d’époque et avec des sons et lumières adaptés… Et une histoire où les protagonistes sont réels !

C’est vraiment un cocktail gagnant, où je ne vois aucune faille. J’ai pris un pied total. Je le recommande à tous, qu’ils soient avertis ou novices, en famille ou entre amis, jeunes ou moins jeunes.

Certains pourront être rebutés par le prix (de 19 à 25€ par personne), mais il faut savoir que c’est moins cher que la plupart des Escapes Games proposés habituellement. Alors que la qualité est là – et le cadre de la Citadelle vraiment exceptionnel.

Infos +

Âge : à partir de 6 ans accompagné d’un adulte.

Groupe de 6 personnes au maximum.

Périodes d’ouverture 2019:
Juillet-août : ouverture tous les jours, créneaux à 10 h, 13 h, 15 h et 17 h, et certains samedis soirs à 20 h 15 (les 6 / 13 juillet et les 17 / 24 / 31 août).
Septembre : les week-ends à 10 h, 14 h et 16 h et le samedi soir à 18 h 15 et 20 h 15.

Durée : une heure maxi, sinon c’est perdu !

Tarifs* :

Adultes :

  • 19 € / personne pour 6 personnes
  • 21 € / personne pour 5 personnes
  • 23 € / personne pour 4 personnes
  • 25 € / personne pour 3 personnes

Enfant de 6 à 17 ans : 15 € quel que soit le nombre de participants.

Adulte abonné Citadelle : 15 € quel que soit le nombre de participants

Enfant abonné (6 à 17 ans) Citadelle : 10 € quel que soit le nombre de participants.

Sur réservation au 03.81.87.83.33 ou par mail à contact@citadelle.besancon.fr, ou sur place en billetterie aux horaires d'ouverture de la Citadelle.

Allez + loin

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Loisirs

La Citadelle dévoile les secrets de ses jardins les 1er et 2 juin 2024

Les 1er et 2 juin 2024, la Citadelle ouvre ses deux jardins au public pour l'évènement national "Rendez vous au jardin" organisé par le ministère de la Culture. Les visiteurs pourront profiter des visites des jardins ainsi que des animations outdoor proposées autour du thème "cultiver son jardin" en lien avec l'exposition "Dessine moi ta planète". 

Recette du week-end : un byriani coloré revisité à l’épeautre

RECETTE VÉGÉTALE • Un peu de soleil dans l'assiette en ce week-end des 25 et 26 mai 2024... Le byriani se cuisine normalement avec du riz blanc, mais voici une recette cuisinée avec de l’épeautre, une céréale bien plus riche en magnésium, manganèse, calcium, glucides complexes et qui maintient un bon niveau de sucre dans le sang... 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.73
couvert
le 14/06 à 3h00
Vent
5.25 m/s
Pression
1012 hPa
Humidité
51 %