"Je boycotte les produits Unilever"

Publié le 05/12/2013 - 16:03
Mis à jour le 05/12/2013 - 16:15

Un appel national est lancé pour boycotter les produits issus de la multinationale Unilever ce samedi 7 décembre dans toutes les grandes surfaces. A Besançon, Daniella Chaillet sera avec ses « copains militants » au Monoprix à partir de 10h. Objectif : sensibiliser les Bisontins à l’affaire qui dure depuis trois ans entre la multinationale et Fralib (Marseille) qui tente créer une Scop et récupérer la marque « Eléphant ».

Environ 25 produits sont concernés dans les grandes surfaces. 

Depuis le 28 septembre 2010, le groupe Unilever a annoncé son projet de fermeture du site Fralib à Gémenos, près de Marseille. Fralib thé l'Eléphant de Gémenos est en lutte depuis trois ans pour le maintien de l'outil industriel et des emplois. 

Un projet de Scop (société coopérative et participative) prévoit de reprendre l'activité avec la volonté de respecter l'environnement, les consommateurs et de développer les productions locales et nationales. Leur combat est de recréer toute la chaîne d'approvisionnement et de commercialisation au plus près des consommateurs, qu'Unilever a démantelée dans les années 2000. "Pour cela, le groupe Unilever doit assumer ses responsabilités, notamment en cédant la marque "Eléphant" et des volumes de production, permettant une véritable relance de l'activité industrielle". "L'ultralibéralisme mène tout le monde droit dans le mur" indique Daniella Chaillet.

  • Boycott des produits Unilever
  • Samedi 7 décembre
  • Monoprix de Besançon
  • A partir de 10h
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Social

Reçus à l’Elysée, FNSEA et JA attendent des “décisions claires” avant le Salon de l’agriculture

Les dirigeants des deux syndicats agricoles majoritaires, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs (JA), ont dit attendre des "décisions claires" d'Emmanuel Macron qui les reçoit mardi 20 février 2024 dans l'après-midi à l'Elysée, à quatre jours de l'ouverture du Salon de l'agriculture à Paris.

Renouvellement de congé de présence parentale : les règles s’assouplissent

Pour les salariés du secteur privé comme pour les agents de la fonction publique, titulaires ou non, il est désormais plus simple de renouveler, avant son terme, un congé de présence parentale ainsi que le droit de bénéficier de l'allocation journalière de présence parentale (AJPP). Cela fait suite à un décret publié au Journal officiel le 4 février 2024, annonce service-public.fr.

Guerre à Gaza : un rassemblement pour boycotter Carrefour à Ecole-Valentin

Une dizaine de personnes se sont rassemblées devant Carrefour à Ecole-Valentin samedi 17 février 2024 vers 10h00 à l’occasion de la "journée nationale d’action #BoycottCarrefour" lancée par la campagne BDS (Boycott désinvestissement sanctions) en France. L’enseigne est accusée d’être "complice et bénéficiaire de la colonisation illégale de la Palestine".

La confédération paysanne appelle à poursuivre la mobilisation

Faute de réponse sur le revenu paysan, le syndicat de la confédération paysanne de Bourgogne-Franche-Comté appelle à une poursuite de la mobilisation, apprend-on vendredi 2 février 2024. Pour rappel, les syndicats majoritaires FNSEA et Jeunes agriculteurs ont, eux, appelés jeudi à suspendre les blocages suite aux annonces du Premier ministre.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 10.99
légère pluie
le 22/02 à 15h00
Vent
10 m/s
Pression
996 hPa
Humidité
79 %