"Je suis toujours en bonne santé…" : correspondance d'un poilu du Doubs

Publié le 12/11/2014 - 14:45
Mis à jour le 13/11/2014 - 09:10

Charles, paysan, est mobilisé pendant la guerre 14-18. Il écrit à sa sœur Jeanne, restée à Morre, près de Besançon. De leur correspondance, Agnès Côte a publié un livre : "Je suis toujours en bonne santé…".

je_suis_toujours_en_bonne_sante_agnes_cote.jpg
je_suis_toujours_en_bonne_sante_agnes_cote.jpg

guerre 14-18

PUBLICITÉ

Professeur d’histoire-géographie, passionnée par les témoignages sur la Grande Guerre, Agnès Côte a étudié la correspondance d’une famille de paysans du Doubs pendant la Grande Guerre. Sur près de 200 cartes postales, Charles écrit à sa sœur Jeanne, restée dans le village de Morre situé dans le Grand Besançon. Cette correspondance couvre douze années, du service militaire de Charles qui débute en 1907 jusqu’à à sa démobilisation en 1919. « Ces cartes postales livrent un témoignage simple et sincère sur le quotidien des poilus et de leurs familles« , explique Mme Côte.

« Une approche différente du conflit » 

Selon l’enseignante, l’ouvrage livre « une approche différente de ce conflit qui montre l’importance du courrier et des liens familiaux et permet aussi de mettre en lumière le vécu de l’arrière, de réhabiliter le rôle des femmes dans la guerre« .

Durant la Première Guerre mondiale, des centaines de millions de cartes postales ont été échangées. Cette correspondance entre Charles et sa sœur Jeanne entre 1907 et 1919 raconte et illustre la séparation, le combat et l’attente vécus par les « poilus » et leurs familles. La formule « je suis toujours en bonne santé », qui clôture leurs échanges, démontre les effets de la censure militaire, une forme d’autocensure pratiquée par les soldats eux-mêmes pour ne pas inquiéter leurs proches.

Longtemps, ces millions de soldats ont tu les souffrances physiques et psychologiques qu’ils ont endurées dans les tranchées, marqués à jamais dans leurs corps et dans leurs esprits.

 « Je suis toujours en bonne santé »,  Correspondance d’une famille paysanne, 1907-1919

  • Un témoignage épistolaire et esthétique émouvant. Livre paru en décembre 2013 aux éditions du Sékoya  120 pages – 19 €
  • Texte et illustrations? : Agnès Côte, professeur d’histoire géographie. Ouvrage publié avec le concours du Centre régional du Livre de Franche-Comté et de la Région de Franche-Comté
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« Une des provinces du Rococo. La Chine rêvée de François Boucher », une exposition au Musée des Beaux-Arts

« Une des provinces du Rococo. La Chine rêvée de François Boucher », une exposition au Musée des Beaux-Arts

Du 9 novembre 2019 au 2 mars 2020, le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon présente "Une des provinces du Rococo. La Chine rêvée de François Boucher", une exposition qui invite à la rêverie. L'occasion de célébrer le premier anniversaire de la réouverture du musée...

Les sorties ciné d’octobre aux Mégarama de Besançon

Les sorties ciné d’octobre aux Mégarama de Besançon

Beaucoup de sorties ciné sont prévues pour ce mois d'octobre 2019 dans les Mégarama Beaux-Arts et Ecole-Valentin ! Avec évidemment, comme de ce mois d'Halloween, le "Joker", qui met en scène Joaquin Phoenix et que beaucoup attendent ! Mais aussi de l'animation avec Abominable ou Shaun le Mouton, des films français comme Hors-Norme ou Les Municipaux, et plein d'autres !

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.94
légère pluie
le 18/10 à 21h00
Vent
1.31 m/s
Pression
1012.9 hPa
Humidité
93 %

Sondage