Jean-Louis Fousseret : "La France a encore besoin d'Emmanuel Macron aux commandes..."

Publié le 19/11/2021 - 19:17
Mis à jour le 19/11/2021 - 19:20

Présidentielle 2022 • L’ancien maire de Besançon, Jean-Louis Fousseret, a lancé ce vendredi le comité de soutien à Emmanuel Macron pour l’élection présidentielle des 10 et 24 avril 2022.

Jean-Louis Fousseret a été un des premiers maires marcheurs à suivre dès avril 2016 Emmanuel Macron dans sa course à l'Elysée.

L'ancien maire de Besançon l'assure. Ce n'est pas pour lui un retour en politique, mais il souhaite "en tant que membre de la société civile" et fort de son expérience, soutenir le président sortant.

"C'est fortement injuste de dire qu'Emmanuel Macron n'est pas fortement ancré dans les territoires" estime-t-il.  "N'oublions pas qu'il a déjà dû gérer la crise économique, puis le mouvement des gilets jaunes et la crise sanitaire. Et je trouve que pour l'instant le pays s'en sort plutôt bien avec les mesures mises en place..."

"Il faut donner cinq ans de plus à Emmanuel Macron pour qu'il puisse terminer les réformes courageuses qu'il a entreprises" Jean-Louis Fousseret.

Pour Jean-Paul Michaud (MoDem), maire de Thoraise et vice-président de Grand Besançon Métropole, l'enjeu est aussi de lutter contre la trop forte abstention aux urnes.

Concrètement, le comité de soutien du Grand Besançon  pour la réélection d’Emmanuel Macron et à l’action du président de la République va travailler sur trois thèmes :

  • la transition écologique,
  • le développement économique et la réindustrialisation,
  • l'attractivité des territoires.

Des réunions seront menées jusqu'à la fin de l'année avec des élus et membres de la société civile. Leurs conclusions remonteront à la coordination nationale.

2 Commentaires

cinq années de galère et on va encore baisser son pantalon !!!!!! surement pas.
Publié le 21 novembre 2021 à 12h09 par robert macarena • Membre
dehors le président des riches! Fousseret démasqué, renégat de la gauche populaire
Publié le 20 novembre 2021 à 10h51 par alain raby • Membre

2 commentaires

Laisser un commentaire

Politique

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Menaces sur le développement ferroviaire du centre Franche-Comté : des élus alertent l’État et la Région

DOSSIER • Plusieurs élus du pôle métropolitain Centre Franche-Comté et de six agglomérations de Franche-Comté ont signé une déclaration commune publiée le 4 janvier 2023 pour le développement ferroviaire dans la région. Objectif : alerter sur les menaces qui pèsent aujourd’hui sur plusieurs lignes de train sur le territoire.

La ministre déléguée à la transition écologique en visite officielle en Haute-Saône le 6 janvier

Dominique Faure, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur et des Outre-mer et du ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, chargée des Collectivités territoriales et de la Ruralité, se rendra en Haute-Saône, à Vesoul, le vendredi 6 janvier 2023.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -2.7
couvert
le 27/01 à 0h00
Vent
2 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
95 %