Alerte Témoin

Jean-Louis Fousseret (PS): demandez le programme... de la continuité

Publié le 02/02/2008 - 10:45
Mis à jour le 12/04/2019 - 13:30

La maire sortant a présenté son programme le samedi 2 février. Ses trois premières priorités: l'emploi, la solidarité (à ne pas confondre avec l'assistanat) et le respect de l'environnement.

mini_fousseret_programme.jpg
Photo Dahmane Soudani

Après un banquet républicain, la veille en compagnie de ses colistiers et des membres de son comité de soutien, Jean-louis Fousseret a dévoilé les grandes lignes de son programme devant une centaine de militants.

Dans un copieux fascicule de 71 pages, le candidat socialiste à la mairie de Besançon décline le programme de sa liste « Besançon par passion ». Dans une lettre aux Bisontins, Jean-Louis Fousseret précise que toutes ses propositions sont financées. « Je sais en effet combien chaque euro est compté pour tous. Je prends ici l’engagement que chaque dépense de la Ville servira vos besoins, vos attentes, dans un souci de rigueur permanent ». En présence de Marie-Guite Dufay, présidente du conseil régional et de Paulette Guinchard, ex-ministre de Lionel Jospin, le maire a mis en avant plusieurs priorités en droite ligne de son premier mandat. Les trois premières sont:

- l’emploi parce que selon Jean-Louis Fousseret « il demeure un support essentiel de l’intégration »

- la solidarité et la fraternité qualifiées de « tradition bisontine ». « Il faut que notre développement profite au plus grand nombre », souligne le programme. « Refusant l’assistanat, la fraternité s’exprimera d’abord à travers m’éducation, le logement, la culture, le sport, les loisirs pour tous ».

- Le respect de l’environnement est le troisième engagement prioritaire «parce que notre planète est en danger. « Besançon apportera toujours un grand soin à la préservation et à la valorisation de son environnement».

Les autres propositions du maire sortant concernent le pouvoir d’achat, la qualité de vie, le logement, le rayonnement de Besançon et la rigueur de la gestion. Il a également évoqué la relance d’un projet de tramway et d’une base nautique et de loisirs.

 

Rappel de la liste :

 

1. Jean-Louis Fousseret, 61 ans, maire sortant, président du Grand Besançon (PS)

2. Marie-Noëlle Schoeller, 61 ans, proviseur retraitée (Société civile)

3. Eric Alauzet, 49 ans, médecin acupuncteur (Verts)

4. Françoise Fellmann, 59 ans, mère de famille (PS)

5. Patrick Bontemps, 53 ans, cancérologue (PS)

6. Hayatte Akodad, 26 ans, étudiante en médecine (PS)

7. Christophe Lime, 45, agent EDF, syndicaliste (PC)

8. Nicole Weinman, 55 ans, pharmacienne (Société civile)

9. Lazhar Hakkar, 50 ans, médecin du sport, (Société civile)

10. Martine Bultot, 59 ans, médecin, (GAE)

11. Didier Gendraud, 41 ans, intermittent du spectacle (Verts)

12. Joëlle Schirrer, 68 ans, chargée de communication retraitée (Société civile)

13. Abdel Ghezali, 36 ans, employé (PS)

14. Fanny Gerdil, 35 ans, documentaliste (PS)

15. Yves-Michel Dahoui, 53 ans, assistant juridique (PS)

16. Françoise Presse, 56 ans, professeur de sciences de la vie et de la terre (Verts)

17. Jacques Mariot, 59 ans, professeur de sport (Société civile)

18. Béatrice Ronzi, 24 ans, étudiante (PS)

19. Jean-Jacques Demonet, 58 ans, responsable associatif (Société civile)

20. Catherine Ballot, 50 ans, contrôleuse des impôts (Verts)

21. Jean-Claude Roy, 65 ans, retraité SNCF (PS)

22. Danièle Poissenot, 55 ans, assistante sociale (PS)

23. Michel Loyat, 53 ans, professeur en sciences sociales (PS)

24. Valérie Hincelin, 25 ans, animatrice (Société civile apparentée Verts)

25. Fred Alleman, 57 ans, chiropracticien (Société civile)

26. Marie-Odile Crabbe-Diawara, 59 ans, gestionnaire (Alternatifs)

27. Emmanuel Dumont, 37 ans, enseignant (PS)

28. Annie Menetrier, 45 ans, agent France Telecom, syndicaliste (PC)

29. Benoît Cipriani, 53 ans, universitaire (Verts)

30. Jacqueline Panier, 57 ans, retraitée (PS)

31. Jean-François Girard, 59 ans, chirurgien (Société civile)

32. Nohzat Mountasir, 47 ans, infirmière, (Société civile apparentée Verts)

33. Nicolas Bodin, 36 ans, universitaire (PS)

34. Béatrice Falcinella, 51 ans, employée (PS)

35. Franck Monneur, 37 ans, professeur d’histoire-géographie (PS)

36. Corinne Tissier, 54 ans, formatrice (Verts)

37. Teddy Bénéteau de la Prairie, 42 ans, animateur formateur (GAE)

38. Solange Joly, 55 ans, secrétaire (PC)

39. Cyril Devesa, 33 ans, délégué culturel (Verts)

40. Sylvie Wanlin, 47 ans, inspecteur des impôts (PS)

41. Jean-Sébastien Leuba, 35 ans, conseiller financier (PS)

42. Karine Michel, 33 ans, assistante de service social (PS)

43. Nicolas Guillemet, 30 ans, conseiller en développement (Verts)

44. Sylvie Jeannin, 38 ans, infographiste (PS)

45. Jean-Pierre Govignaux, 59 ans, journaliste (Société civile)

46. Zaïra Yassir, 33 ans, professeur des écoles (Société civile apparentée Verts)

47. Jean-Noël Fleury, 35 ans, responsable d’exploitation en stationnement (Société civile)

48. Sandrine Vuillaume, 24 ans, élève infirmière (MJS)

49. Cyril Guellle, 23 ans, étudiant (PS)

50. Amélie Lapprand, 30 ans, directrice d’école (PS)

51. Julien Lagalice, 27 ans, professeur (PS)

52. Edith Febvet, 44 ans, professeur d’histoire-géographie(PS)

53. Stéphane Castelle, 32 ans, ouvrier (Société civile apparenté Verts)

54. Marie-Guite Dufay, 58 ans, présidente du conseil régional (PS)

55. Jacques Fontaine, 59 ans, géographe (Alternatifs)

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     18.23
    légère pluie
    le 14/08 à 21h00
    Vent
    1.04 m/s
    Pression
    1019 hPa
    Humidité
    83 %

    Sondage