Jean-Pierre Dartevelle, "serein face aux accusations"

Publié le 29/06/2016 - 17:44
Mis à jour le 30/06/2016 - 10:55

Jean-Pierre Dartevelle, à la tête de la Ligue de Tennis de Franche-Comté et candidat à la présidence de la FFT, répond aux accusations portées dans le Canard Enchaîné selon lesquelles il aurait, dans les années 1990, "refourgué 150 places par an à l'agence Massenet, avec un confortable benef'." Selon lui, "cette affaire n'en n'est pas une" et qu'il s'agit d'un coup éléctoral en pleine campagne pour la présidence de la fédération française de tennis. 

Réaction

PUBLICITÉ

maCommune.info : Je voulais avoir votre réaction M. Dartevelle par rapport à cette affaire, et aux 150 places par an surtaxées pour l’agence Massenet dans les années 90 ?

Jean-Pierre Dartevelle : « La belle affaire qui n’est n’en est pas une. Il faut remettre les choses en perspective. Dans ces années-là, la Ligue de Franche-Comté comme toutes les autres, avait un volant de places dont on pouvait éventuellement se servir pour obtenir des partenariats si nous le souhaitions. Ce que nous avons fait. Toutes les opérations sont parfaitement identifiées avec des factures elles aussi parfaitement établies, tout est dans les comptes de la ligue. Il n’y a bien évidemment aucun trafic de billets, tout est parfaitement fléché et tout à était fait dans l’intérêt de la Ligue de FC, de ses clubs et de ses licenciés.

Cela nous a permis un nombre d’actions supplémentaires, d’être plus efficaces sur le terrain. Car comme toutes les associations la FFT nous aide beaucoup, mais nous avions quand même besoin de ressources supplémentaires pour boucler les budgets et faire du mieux possible. Et non, il n’y a pas eu de surfacturation, seulement un traitement commercial de la chose. Il n’y a pas d’affaire. « 

Comment vous réagissez vis-à-vis des actions portées contre vous ?

« Je suis tout simplement déçu que dans cette période électorale (NDLR : JP Dartevelle est candidat à la présidence de la FFT) , d’un seul coup, des choses sortes aléatoirement. Ou alors c’est parce qu’on cherche à déstabiliser les uns et les autres, mais on ne me déstabilisera pas, il n’y a pas d’affaire au niveau de la Ligue. On a fait les choses comme elles devaient l’être, à ce moment-là c’était possible, point final.

Je suis également totalement serein, on me connaît bien en Franche-Comté, et tout a bien été inscrit. Ca fait le buzz voilà, ça fait suite aux perquisitions de Paris, d’un coup « tout le monde est pourri dans le tennis ». C’est hallucinant d’entendre ça, on abîme ce sport magnifique, sa fédération et Roland Garros, tout ça dans un but électoral. C’est désagréable au possible, ça me donnerait presque la nausée. »

Et au sujet des perquisitions dont a été sujet la FFT… ?

« Ne confondez pas : ces perquisitions se sont faites dans le cadre d’autres éléments, je ne suis pas certain que cette affaire sur les billets soit en rapport. Là, il s’agit plutôt d’une affaire électorale qui ne sent pas très bon. Ce n’est pas ma vision des affaires du tennis ni du projet qu’à ce sport vers l’avenir. »

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Les gymnastes de l’Indépendante Comtoise Bisontine, vice-championnes de France

Les gymnastes de l’Indépendante Comtoise Bisontine, vice-championnes de France

L’équipe engagée en catégorie détente féminine de l’Indépendante Comtoise Besançon Gymnastique a créé la surprise en revenant des championnats de France de teamgym avec la médaille d’argent sur plus de 25 équipes concurrentes, en mai 2019 dernier. Pourtant, sur le papier, l’équipe bisontine ne partait pas favorite...

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

Au Crédit Agricole, le sport comme école de la vie

publi-info • Le Crédit Agricole est une banque solidement ancrée dans les territoires et la Franche-Comté ne fait évidemment pas exception à cette règle. De ce fait, et de longue date, l’établissement bancaire s’est naturellement investi dans des activités sportives, parce que c’est une école de vie porteuse de valeurs allant de l’humilité au goût de l’effort.

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Grandes Heures Nature : découvrez la kayakiste Marlène Devillez…

Championne de France à de multiples reprises, triple championne d’Europe, Marlène Devillez a presque tout remporté dans sa discipline. Néanmoins, une seule médaille manque à son palmarès : l’or au championnat du Monde. Un titre qu’elle tentera d’acquérir pour la première fois de sa carrière en Espagne, début juillet.

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

A la découverte de Julie Bresset, ambassadrice de Grandes Heures Nature

En l’espace de trois années, de 2010 à 2013, cette vététiste s’est transformée en réelle ambassadrice de son sport donnant l’envie à de nombreuses jeunes de s’inscrire dans des clubs de VTT. Julie Bresset a clairement tout gagné dans sa vie : titre olympique, titres mondiaux et titre nationaux. Elle est l'une des ambassadrices du festival Grandes Heures Nature qui se déroulera du 13 au 16 juin 2019 à Micropolis.

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Programmation entière du 2ème jour du festival Grandes Heures Nature à Besançon

Cette grande première devrait rester dans les annales. En bâtissant ce festival Grandes Heures Nature de toutes pièces le Grand Besançon cherche à rentrer dans la cour des grands. Du 13 juin au 16 juin 2019, les organisateurs seront à pied d’œuvre pour accueillir les nombreux visiteurs et animer les multiples activités.

La DNCG envoie Sochaux en National

La DNCG envoie Sochaux en National

Sochaux, pourtant maintenu sportivement dans le championnat de Ligue 2 en terminant à la 16e place du classement, a été relégué en National par la Direction nationale du contrôle de gestion ce mercredi 12 juin 2019, au même titre que Nancy, son voisin lorrain. Le club a fait appel de cette décision un peu plus tard dans la soirée.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 30.23
couvert
le 25/06 à 15h00
Vent
2.01 m/s
Pression
1018.84 hPa
Humidité
52 %

Sondage