JO d’hiver 2022 : 10 athlètes francs-comtois accompagnés par l’association "Objectif Médailles"

Publié le 12/01/2022 - 15:20
Mis à jour le 12/01/2022 - 17:42

L'association "Objectif médailles" joue un rôle primordial dans la préparation des athlètes aux Jeux olympiques. Elle est notamment chargée de redistribuer les différents fonds et a choisi d'accompagner 10 sportifs cette année. Christian Moccozet, président d'Objectif Médailles, nous en parle…

Depuis les Jeux Olympiques de Londres en 2012, près de 80 sportifs régionaux ont été aidés, 36 ont réussi à se qualifier. Au total, près de 300.000 euros ont été distribués grâce aux partenaires publics d’Objectif Médailles (Conseil Régional, Etat) et privés (notamment EDF, Crédit Mutuel et Mutualité Française, aux côtés de l’association depuis le début).

mC : Combien d'athlètes sont aidés par l'association en Franche-Comté pour les JO 2022 ?

Christian Moccozet : "Pour les Jeux d’hiver à Pékin le mois prochain, nous avons retenu pour l’instant 10 sportives et sportifs licenciés en Bourgogne-Franche-Comté. Ceux que nous aidons ne sont pourtant pas certains d’être retenus pour les J.O. au moment où nous les choisissons. C’est un peu un pari de notre part, et nous savons qu’ils n’iront pas tous aux Jeux olympiques, mais notre but, c’est de les aider à se qualifier !"

Les athlètes accompagnés par Objectif Médailles

  • Biathlon : Anaïs Bescond (originaire de Normandie. A vécu de longues année à Morbier), Quentin Fillon-Maillet (originaire de Champagnole), Caroline Colombo (originaire de Pontarlier)
  • Combiné nordique : Laurent Muhlethaler (originaire de Prénamon), Gaël Blondeau (originaire de  Chapelle-des-Bois), Marco Henis (originaire de Jougne)Mattéo Baud (originaire de Pontarlier)
  • Ski de fond : Valentin Chauvin(originaire des Tuffes, Jura)
  • Saut à ski : Joséphine Pagnier (originaire de Pontarlier)
  • Short track : Tiffany Huot-Marchand (originaire de Besançon)

maCommune.info : Comment l’association "Objectif médailles" aide t-elle les sportifs ?

Christian Moccozet : "Notre association est née en 2011, en Bourgogne, à un an des Jeux de Londres. Souvent, les athlètes qui vont aux Jeux olympiques, pratiquent leur sport dans des disciplines où l’argent ne coule pas à flots !

Il nous avait paru important à l’époque de collecter des fonds, publics et privés, pour apporter à ces jeunes sportifs, une aide financière pour leurs besoins quotidiens. Nous avons donc réuni autour d’une même table, des acteurs du secteur public (Région, Etat) et des entreprises privées. Tout le monde a mis en fonction de ses possibilités dans un pot commun. Nous avons ensuite distribué à part égale, aux valides et aux handisports, le fruit de cette collecte.

Comme l’opération avait bien fonctionné pour les Jeux de Londres, nous avons continué avec Sotchi en 2014. En 2016, après la fusion des régions, nous avons étendu notre action à la Franche-Comté pour les Jeux olympiques de Rio en 2016, PyeongChang en 2018, Tokyo en 2021, et Pékin en 2022 en attendant Paris en 2024 !

Le but principal, c’est de leur donner un coup de main dans les mois qui précèdent la compétition. Cela peut-être pour subvenir à leurs nombreux frais de déplacement, ou à l’achat de matériel, par exemple. C’est pour cela que nous appelons cela, une aide à la préparation".

mC : Quels sont les critères d'attribution de ces aides ?

Christian Moccozet : "Pour établir la liste de ceux que nous aidons, nous prenons contact six mois au moins avant la compétition, avec les ligues régionales de chaque discipline, avec les fédérations nationales, et surtout avec les directeurs techniques nationaux. Pour nous, ils sont une source précieuse de renseignements. Et nous suivons pas à pas leurs résultats. Puis au fil des semaines, nous affinons nos choix si besoin".

mC : À quelle hauteur sont-ils aidés ?

Christian Moccozet : "Les sportives et sportifs retenus reçoivent chacun la somme de 3.000 euros. Pour celles et ceux qui obtiendront leur sélection au final, une prime de 1.000 euros viendra se rajouter juste avant les Jeux, soit 4 000 euros au total. Tout cela ne serait pas possible sans nos partenaires, en particulier le conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté qui est notre plus important donateur".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Pinot et l’étape de la « Planche » : « Je la connais par cœur mais ce seront les jambes qui parleront ce jour-là… »

Tour de France • "S'il y a une étape à gagner, ce serait celle-là": Thibaut Pinot, de retour dans les premiers rôles depuis le Tour des Alpes, a fait de l'arrivée d'étape du prochain Tour de France à la Planche des Belles Filles une "date importante" a-t-il déclaré mercredi lors d'un point presse.

Nouvelle recrue à l’ESBF : Ivana Dežic signe pour deux saisons !

L’Entente Sportive Besançon Féminin (ESBF) et son entraîneur Sébastien Mizoule achèvent ce mardi 17 mai 2022 le recrutement de joueuses en provenance de l’étranger avec une nouvelle signature pour les deux saisons à venir. Pour venir compléter le poste d’arrière-droite gauchère, ou Natalia Nosek, il a été décidé de recruter Ivana Dežic .

Tout pour le Trail au magasin Décathlon à Besançon !

PUBLI-INFO • Le printemps est là, les traileurs et les traileuses peuvent s’en donner à coeur joie en parcourant vallées et montagnes sous le soleil. Au magasin Decathlon à Besançon, deux rayons sont dédiés à l’équipement pour la pratique du trail. Clarie Brunelli, conseillère vendeuse spécialisée, nous donne ses conseils pour être bien équipé cet été…
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 15.91
pluie modérée
le 20/05 à 21h00
Vent
2.74 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
99 %

Sondage