Joyandet: c’est pas moi, c’est ma femme…

Publié le 02/08/2010 - 08:34
Mis à jour le 02/08/2010 - 08:34

Dans sa dernière livraison, le Canard Enchaîné laisse entendre que l'ancien secrétaire d'Etat franc-comtois fait porter le chapeau à son épouse dans l'affaire de son permis de construire "trafiqué".

1280756515.jpg
Alain Joyandet avec son épouse Martine ©fabrice barbier
PUBLICITÉ
Pas de répit pour Alain Joyandet dans les colonnes de l’hebdomadaire satirique depuis les révélations sur le permis de construire usurpé concernant l’agrandissement de sa villa de Grimaud près de Saint-Tropez.

Que l’ancien secrétaire d’Etat à la Coopération et à la Francophonie considère "profondément injuste" la position de Nicolas Sarkozy à son égard, on le savait déjà. Mais le maire de Vesoul serait d’autant plus affecté par cette affaire, qui l’a poussé à démissionner, qu’il considère que c’est sa femme qui est à l’origine de la demande.

Selon le Canard, il aurait expliqué à ses proches que "le permis de construire, ce n’est pas moi qui l’ai demandé, c’est ma femme".

"Ma femme se croit tout permis de construire…" peut-on lire dans la bulle d’un dessin qui accompagne l’article du Canard titré "Cherchez la femme !". 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.94
ciel dégagé
le 22/05 à 15h00
Vent
3.57 m/s
Pression
1019.02 hPa
Humidité
61 %

Sondage