Juillet 2019, mois le plus chaud jamais mesuré dans le monde

Publié le 05/08/2019 - 14:11
Mis à jour le 05/08/2019 - 14:11

Le mois de juillet 2019, marqué par une canicule exceptionnelle en Europe, a été le mois le plus chaud jamais mesuré dans le monde, juste au-dessus du mois de juillet 2016, selon les données du service européen Copernicus sur le changement climatique.

© D Poirier ©
© D Poirier ©

"Le mois de juillet est généralement le mois le plus chaud de l'année dans le monde, mais selon nos données [ce mois de juillet 2019] est également le mois le plus chaud jamais mesuré, de justesse", déclare lundi dans un communiqué le chef du service Jean-Noël Thépaut.

"Avec la poursuite des émissions de gaz à effet de serre et l'impact sur l'augmentation mondiale des températures, des records continueront à être battus", a-t-il insisté. Selon les données de Copernicus, le mercure est monté en juillet 0,04°C plus haut que le précédent record de juillet 2016, année marquée par l'influence d'un puissant el Niño.

Une température de 0,56°C plus élevée que la moyenne de la période 1981-2000.

Cet écart est tellement faible qu'il est possible que d'autres organismes de référence, qui collectent et analysent les données de façon un peu différente, ne parviennent pas à la même conclusion, note le communiqué. L'Agence atmosphérique américaine NOAA n'a pas encore publié ses conclusions pour le mois de juillet. Selon Copernicus, la température du mois de juillet 2019 a été 0,56°C plus élevée que la moyenne de la période 1981-2000. C'est près de 1,2°C au dessus du niveau pré-industriel, base de référence des experts de l'ONU sur le climat.

Le mois de juillet a notamment été marqué par une canicule courte mais très intense en Europe de l'Ouest, où plusieurs pays comme l'Allemagne, la Belgique ou les Pays-Bas, ont battu leur record absolu de chaleur. Selon Copernicus, les températures ont également été au dessus de la normale en Alaska, au Groenland et dans certaines parties de la Sibérie, ainsi qu'en Asie centrale et certaines régions de l'Antarctique.

"Il y toujours eu des étés chauds. Mais ce n'est pas l'été de notre jeunesse. Ce n'est pas l'été de nos grands-pères", a commenté il y a quelques jours le secrétaire générale de l'ONU Antonio Guterres. "Si nous ne faisons rien contre le changement climatique maintenant, ces événements météo extrêmes seront la partie émergée de l'iceberg. Iceberg qui fond rapidement lui-même", a-t-il ajouté.

L'Organisation météorologique mondiale estime que 2019 devrait être dans le top 5 des années les plus chaudes. "L'année 2019 a été très chaude jusqu'ici. Tous les mois de 2019 se sont classés parmi les 4 mois en question les plus chauds et juin 2019 a été le mois de juin le plus chaud jamais mesuré", a précisé lundi Copernicus.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

canicule juillet 2019

Canicule : où sont sont les piscines et centres aqualudiques en Franche-Comté ?

Avec la canicule  qui est de retour en Franche-Comté, nombreux sont les centres aqualudiques et autres piscines couvertes et découvertes pour se rafraîchir et s'amuser en famille et entre amis ! Voici où vous pouvez vous baigner en Franche-Comté, en toute sécurité alors que la baignade est interdite dans les rivières.

Météo : vigilance jaune aux orages et sortie progressive de la canicule

Mise à jour à 16h13 • Après les pluies et orages de la nuit derrière, les températures ont "quelque peu" baissé ce vendredi 26 juillet 2019. La région reste toutefois placée en vigilance orange canicule jusqu'à ce samedi à 6h00. La vigilance jaune jaune aux orages a ,elle, commencé à 14h00 ce vendredi et devrait se poursuivre demain.

Déjà 35 °C à 13h à Besançon

Le thermomètre n'est pas descendu en dessous de 21,1°C ce jeudi 25 juillet 2019 à Besançon à 7h du matin. Et le mercure grimpe plus fort qu'hier. Déjà 35°C à Besançon à 13h, 35,5°C à Dijon et 36,2°C à Strasbourg. Et ce n'est pas fini ! En Franche-Comté le record de 41,5°C en  août 2003 à Arc-et-Senans va-t-il tomber ? A Besançon, le record de chaleur date du 28 juillet 1921 avec une maximale de  40,3°C.

Nature

Haute-Saône : les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse 2021-2022 étudiés

Fabienne Balussou, préfète de la Haute-Saône, a réuni mardi 4 mai les membres de la Commission départementale de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS). Cette réunion avait pour objectif de recueillir l’avis de la commission sur les projets d’arrêtés annuels précisant les conditions de chasse pour la saison 2021-2022 qui s’ouvrira pour certaines espèces dès le 1er juin.

Les jeunes producteurs de lait « kiffent » la filière Comté

"Savez-vous ce qui fait l’attrait de la filière comté pour les producteurs de lait ? Savez-vous pourquoi la filière conserve aujourd’hui un dynamisme d’installation en agriculture ? " Pour répondre à ces questions les jeunes agriculteurs de Bourgogne-Franche-Comté se dévoilent dans une série de vidéos #jekiffemafilierecomte

Enquête flore : tentez de repérer le narcisse des poètes

Le Conservatoire botanique national de Franche-Comté et la Société botanique de Franche-Comté vous proposent de prendre part à la grande enquête participative autour des plantes printanières régionales, avec plus de 20 espèces ciblées, et un zoom régulier chaque semaine sur l'une de ces espèces... Ce week-end, zoom l'orchis mâle !

SNCF réseau lance un appel à projets pour l’environnement : 650.000 euros mobilisés

Dans le cadre de la construction de la LGV Rhin-Rhône, SNCF Réseau s’est engagé à financer des projets en faveur de la biodiversité et de l’écologie du paysage à hauteur de 4,57 M€. A ce jour, plus de 110 projets ont pu être réalisés, et un budget de 650 000 euros reste à mobiliser. Afin de tenir ses engagements, SNCF Réseau lance donc un appel à projets complémentaire pour une période de 5 ans. Les dossiers de candidature devront être déposés avant le 25 juin 2021 à 12h.

Des insectes pour remplacer les pesticides aux Pépinières Bisontines !

PUBLI-INFO • Depuis début 2021, David Dussert, fondateur et gérant des Pépinières Bisontines encourage le "biocontrôle" en proposant des insectes pour remplacer l'utilisation de pesticides. Une bonne nouvelle en cette période de préparation des jardins aux plantations printanières !

Tourisme et nature : tout pour protéger le site des 4 lacs dans le Haut-Jura

Chaque année, les visiteurs sont de plus en plus nombreux à se rendre sur le site des 4 lacs dans le Haut-Jura pour admirer la nature. Cependant, ces espaces doivent malgré tout être protégés. C'est pourquoi le Parc naturel régional du Haut-Jura et le Conservatoire d'espaces naturels de Franche-Comté ont créé "une zone de tranquillité" du 15 avril au 15 septembre, période de forte fréquentation.    
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.7
pluie modérée
le 06/05 à 12h00
Vent
6.86 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
98 %

Sondage