L’opération brioche de l’Adapeï du Doubs : c’est jusqu'à ce dimanche 9 octobre

Publié le 08/10/2016 - 11:28
Mis à jour le 16/04/2019 - 16:01

Du 3 au 9 octobre 2016, plus de 4.000 volontaires de l’Adapei du Doubs vont venir toquer à votre porte pour vous proposer une brioche de l’amitié. En tout, ce sont 83 000 douceurs destinées à disparaitre pendant cette semaine. L’argent récoltée servira à aider les personnes handicapées mentales au sein de l’Adapei du département.

 ©
©

A partager entre amis, en famille ou avec les volontaires de l’Adapei, ces brioches de l’amitié ont vocation à tisser du lien avec les  personnes handicapées mentales et les habitants du territoire. Pendant une semaine, les 4 000 volontaires, et dans le cadre des Journées de Solidarité de l’UNAPEI, l’Union Nationale d’Association de Parents et Amis de personnes handicapées mentales, proposeront cette viennoiserie à tous. Pas de prix fixe, cette gourmandise s’acquiert en échange d’un don. Cette opération annuelle permet également de sensibiliser sur le rôle de l’Association envers les personnes handicapées intellectuelles.

On se prépare…

Même si cette action ne démarre que dans un mois, c’est dès maintenant que les bénévoles et les professionnels s’organisent. Il faut penser à tout : à la commande des brioches, la recherche de partenaires, la mise en place de stands et tout simplement à l’organisation logistique de ce grand rendez-vous.

Devenez bénévole pour cette opération brioche de l’amitié !

L’Adapei du Doubs propose à tous de devenir bénévole lors de cette opération solidaire. D’ailleurs chaque personne peut s’investir de manière différente :

  • tenir une permanence dans une grande surface (toujours par 2 minimum),
  • être personne-relais dans votre entourage personnel ou professionnel,
  • réaliser du porte à porte (toujours par 2 également),
  • aide logistique les semaines précédant et pendant l’opération

Informations pratiques

L’Adapei du Doubs : 03 81 51 96 20

81 Rue de Dole, 25000 Besançon, France

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Parcoursup’ : il est encore temps de passer à la vitesse supérieure avec l’Institution Notre-Dame Saint-Jean

Salles innovantes, outils numériques, posture de l’étudiant, l’Institution Notre-Dame Saint-Jean vous propose son projet. Acteur incontournable de l’Enseignement Supérieur à Besançon, l’Institution accueille 450 étudiants dans des formations de BAC+1 à BAC+3. Celles-ci sont proposées sous statut scolaire mais aussi par la voie de l’apprentissage ou dans le cadre de la Formation Professionnelle ou Continue.  

Mobilisation inédite au collège de Pouilley-les-Vignes

Même si l'établissement a lui aussi son lot de "cas contacts", ce n'est pas en raison de la Covid-19 que la grande majorité des cours ont été annulés au collège de Pouilley-les-Vignes ce jeudi 4 mars 2021. Soutenu par les représentants des parents d'élèves, le personnel était en grève pour dénoncer une baisse de moyens constante depuis 2018 : des classes surchargées... au point de refuser des élèves du secteur.

Variant sud-africain : une troisième classe fermée au collège des Clairs Soleils à Besançon

Une classe de 6e et une de 5e sont fermées depuis vendredi 26 février 2021 au collège Clairs-Soleils à Besançon jusqu'à vendredi suite à des cas contacts signalés. On apprend désormais qu'une classe de 4e est fermée depuis ce jeudi 4 mars 2021 et jusqu'à mercredi en raison d'un élève testé positif au variant sud-africain.

Parents d’élèves « en colère » et grève des enseignants ce lundi à l’école de Geneuille

Carte scolaire • La fermeture d'une classe et le passage de deux à trois niveaux par classe envisagés par l'inspection académique du Doubs pour la rentrée ne passent pas à Geneuille. Les parents d'élèves se sont mobilisés à 16h30 vendredi dernier pour faire part de leur incompréhension. Ce lundi 1er mars 2021, le personnel enseignant et périscolaire était appelé à faire grève. Les parents d'élèves ont pique-niqué devant l'inspection académique dans l'attente des résultats des concertations...

Les tests salivaires à l’école réalisés par des « personnels de santé », assure Blanquer

Les tests salivaires déployés à l'école pour lutter contre la propagation de l'épidémie de Covid-19 seront réalisés par des "personnels de santé" et non par des enseignants, a assuré lundi le ministre de l'Education Jean-Michel Blanquer lors d'un déplacement dans une école de Lavoncourt en Haute-Saône.

Tests salivaires dans les écoles du Doubs : l’inspection académique compte sur la responsabilité des parents

Lors d'une conférence de presse jeudi 25 février 2021, le préfet du Doubs Joël Mathurin et le directeur de l''inspection académique de l'Education nationales (Dasen) du Doubs Patrice Durand ont annoncé le déploiement des tests salivaires dans les écoles pour détecter les cas positifs à la Covid-19 et les variants dès lundi 1er mars. Les enfants doivent avoir l'autorisation écrite de leur parent pour pouvoir se faire tester.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.76
peu nuageux
le 07/03 à 18h00
Vent
0.99 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
58 %

Sondage