La Bisontine: une édition spéciale pour les fêtes

Publié le 17/11/2010 - 17:45
Mis à jour le 17/11/2010 - 17:45

Comme d'autres marques d’eau minérale, Besançon lance avec la société Rième pour les fêtes de fin d’année une édition limitée de La Bisontine pétillante. L’étiquette, qui a été dévoilée vendredi, est le fruit d’un concours lancé auprès des élèves de la section graphique de l’Ecole Régionale des Beaux-Arts.

1290012507.jpg
©carvy
PUBLICITÉ
En 2006 la Ville de Besançon avait décidé de valoriser son eau du robinet auprès des Bisontins en créant la marque « La Bisontine ». Cela a permis de faire reconnaître l’eau municipale comme un produit sain, agréable à boire, bon marché et nature.

Avril 2008, Besançon prolonge son initiative avec un nouveau produit, gazéifié, qui est commercialisé, en bouteille sous le nom de « La Bisontine pétillante ». Embouteillée et gazéifiée à Besançon par la société Rième Boissons, elle bénéficie de circuits de transport courts. Vendue uniquement en bouteille de verre consignée, les emballages ne sont pas perdus mais lavés et réutilisés.

Le montage des capsules est réalisé par les travailleurs du Centre de Handicapés au Travail.

Fin 2009, avec l’accord des pédiatres, hydrogéologues, parents et personnel des crèches, La Bisontine est servie aux enfants dans les 15 structures petites enfances de la ville. Une initiative qui s’inscrit dans le processus de mise en confiance des Bisontins par rapport à leur eau, et qui  confirme la démarche de développement durable à laquelle la Ville de Besançon est attachée.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Waves Concept, un nouveau salon de coiffure-café bientôt au centre-ville de Besançon

Waves Concept, un nouveau salon de coiffure-café bientôt au centre-ville de Besançon

Courant novembre 2019, un nouveau concept de commerce ouvrira ses portes rue Gustave Courbet, dans les anciens locaux de la maroquinerie Prieur-Boisson à Besançon. Il s'agit de Waves Concept : un café au rez-de-chaussée, un salon de coiffure à l'étage. Antoine, le gérant, nous en parle…

Offre d'emploi