La crise frappe à la porte du conseil régional

Publié le 10/11/2011 - 22:06
Mis à jour le 10/11/2011 - 22:06

L’examen de la deuxième décision modificative du budget régional a entrainé ce jeudi à Besançon un débat sur la gestion de la Région qui, selon l’opposition, n’est pas assez « rigoureuse ». 

PUBLICITÉ

Tout le monde a reconnu que cette décision modificative n’avait pas une grande portée par rapport au budget initial. Le Front national n’avait même pas envisagé d’intervenir sur le sujet… Mais l’intervention d’Annie Genevard, responsable du groupe d’opposition UMP, a mis le feu aux poudres. « De 2008 à 2011, les effectifs sont passés de 1627 postes à 1863 postes, soit une augmentation de 236 emplois en 4 ans, soit plus 15%. Est-ce bien raisonnable ? », s’est interrogée la maire de Morteau en faisant sortir Marie-Guite Dufay de ses gonds.

« Ce sont uniquement des transferts liés à la prise en charge des personnels techniciens, ouvriers et de service des lycées (TOS) », a immédiatement précisé la présidente PS, se targuant d’avoir titularisé ces personnels. Mais le débat était lancé. « Hors TOS, la Région n’a créé que 10 postes », a-t-elle rajouté. « A vérifier, donc », a pris acte Annie Genevard estimant qu’il fallait « arrêter de se renvoyer la balle, car la cure est nécessaire pour une question de bonne gestion ». Le Haut-Saônois Loïc Niepçeron a déploré ce débat récurrent qui laisse entendre que « les Régions ne savent pas gérer ».

« La dette ce n’est pas seulement l’Etat, c’est aussi les collectivités », a enfoncé le clou le député UMP Jacques Grosperrin. Le maire PS de Maiche, Joseph Parrenin, a eu bien du mal à calmer les esprits. « Le souci d’économie est partagé par la droite et la gauche. Il n’y a pas d‘abus dans notre collectivité. Les emplois créés l’ont été par rapport à des besoins », a-t-il avancé.

Denis Sommer, vice-président PS, n’a pas pris les mêmes précautions oratoires. « C’est l’incendiaire qui joue les pompiers. C’est vous qui avez créé la situation actuelle du pays. Nous dire aujourd’hui qu’il faut être attentifs… 60% de la dette est à imputer à vos choix politiques au niveau national », a lancé le maire de Grand-Charmont.

« C’est un spectacle désolant. Ca ne me fait même plus rire », s’est lamenté Sophie Montel (FN) en observant les échanges entre UMP et PS et en regrettant que les parlementaires ont refusé d’accepter une baisse de leurs indemnités. Ce qui a permis à Jacques Grosperrin de rappeler qu’il avait signé à l’Assemblée un amendement réclamant une baisse de 10% de l’indemnité des députés. Avant de clore le débat autour de la décision modificative, Marie-Guite Dufay a invité ses collègues «  à faire attention à ce qui est dit ». « Il n’y a pas de service au conseil régional où l’on se tourne les pouces ».

Finalement, la décision modificative n°2 a été adoptée. UMP et FN se sont abstenus. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes 2019 : le député européen Jean-Marie Cavada à Besançon le 26 avril

À un mois des élections européennes le 26 mai 2019, "La République en Marche" du Doubs invite le député européen Jean-Marie Cavada le vendredi 26 avril 2019 à 17h  à la salle Proudhon de Besançon. Le candidat aux Européennes 2019 sur la liste Renaissance vient également soutenir Christophe Grudler.

Élection municipale : le collectif Besançon Métropole 2020 se dresse du côté de la République en Marche…

Samedi 13 avril 2019, le collectif Besançon Métropole 2020 a été présenté aux journalistes de Besançon par deux personnalités politiques locales : Serge Bianconi, président du collectif et Alexandra Cordier, référente de La République En Marche dans le Doubs. Quels sont les objectifs de ce mouvement ? Qui y adhère ? Quelles en sont les valeurs ? Et Eric Alauzet dans tout ça ? Réponses…

Des « fichés S » dans le ficher des personnes interdites d’armes : Joyandet questionne Castaner

A la suite d'une rencontre avec les responsables du Club de tir de Vesoul et dans le cadre d'une question écrite déposée au Sénat, Alain Joyandet a interrogé le ministre de l'Intérieur sur l'intégration des "fichés S" dans le fichier des données à caractère personnel relatif aux personnes interdites d'acquisition et de détention d'armes (FINIADA).

Marie-Dominique Aubry, candidate Les Républicains aux élections européennes 2019

Suite à la réunion de la Commission nationale d'investiture des Républicains qui s'est déroulée mercredi 10 avril 2019, Marie-Dominique Aubry, présidente des Républicains de la Haute-Saône, conseillère municipale et communautaire de Vesoul et conseillère départementale de Vesoul, figurera sur la liste conduite par François-Xavier Bellamy, Agnès Evren et Arnaud Danjean à l'occasion des élections européennes du 26 mai prochain.

Un « RIP » contre la privatisation d’ADP

Initiative inédite et alliage rare de parlementaires, contre la privatisation d'Aéroports de Paris (ADP): l'opposition a enclenché mardi un "référendum d'initiative partagée" (RIP) pour tenter d'empêcher le gouvernement de vendre "la poule aux oeufs d'or" avec sa loi Pacte. Le sénateur PS du Doubs Maryial Bourquin dénonce "le symbole d'un capitalisme de connivence, une vente par pure ide?ologie". 

Municipales à Besançon : Éric Alauzet élabore sa stratégie et affiche ses soutiens

Candidat déclaré à l'investiture "En Marche" pour municipales à Besançon, Éric Alauzet poursuit son avant-campagne. Il a réuni le samedi 6 avril 2019 au centre international de séjour une centaine de soutiens pour une réunion de travail à moins d'un an de l'élection. Frank Monneur, son directeur de campagne explique que le député du Doubs est en pleine préparation pour concevoir son projet dans une logique de rassemblement.

Edouard Philippe et les 80 km/h : « Il préfère culpabiliser ses concitoyens » selon Michel Raison

Suite au discours du Premier ministre Edouard Philippe lundi 8 avril 2019 lors du compte rendu du "Grand débat" à Paris et notamment à propos des 80 km/h, le sénateur de Haute-Saône et co-auteur du rapport d'information "Sécurité routière : mieux cibler pour plus d’efficacité" Michel Raison réagit dans un communiqué…

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi
 5.76
ciel dégagé
le 24/04 à 21h00
Vent
3.76 m/s
Pression
1006.89 hPa
Humidité
72 %

Sondage