La droite en passe de conserver la grande majorité des départements en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 21/06/2021 - 06:30
Mis à jour le 21/06/2021 - 10:32

Départementales 2021 •

La prime aux sortants a fonctionné en Bourgogne-Franche-Comté où la droite, qui détient six des huit départements de la région, est en bonne position pour conserver la majorité des conseils départementaux dans son escarcelle, avec un vote RN globalement en baisse.

 © HL
© HL

Franche-Comté

Dans le Doubs, la droite est en tête dans une grande partie des cantons, bien que la gauche soit plébiscitée dans le canton de Besançon, et la présidente sortante Christine Bouquin (DVD) espère conserver la présidence du département.

Sur les 19 cantons du département, la droite en a remporté 10, la gauche 7 et le Rassemblement National 2 (à Audincourt et Bethoncourt). 

En Haute-Saône, le président sortant divers gauche Yves Krattinger (ex-PS) a été réélu dans son canton et la gauche a un léger avantage au niveau départemental, mais en l'absence de triangulaire, la droite emmenée par le sénateur LR et ancien secrétaire d'Etat Alain Joyandet peut encore espérer l'emporter.

Dans le Territoire de Belfort, la droite est en ballotage favorable pour conserver le département, alors que le président sortant, le Républicain Florian Bouquet, a été réélu dans son canton dès le premier tour.

Même scénario dans le Jura où le président sortant Clément Pernot (LR) a été réélu dans son fief de Champagnole, la majorité sortante de droite arrivant largement en tête dans la plupart des cantons.

Bourgogne

En Côte d'Or et en Saône-et-Loire, la droite est en position très confortable, ses présidents respectifs sortants Alain Sauvadet (UDI) et André Accary (DVD) étant même réélus dès le premier tour (avec 61,14% et près de 77% respectivement).

Dans l'Yonne aussi, la droite et le centre arrivent en tête dans la plupart des cantons, le président sortant Patrick Gendraud (LR) frôlant la victoire dès le premier tour dans son fief de Chablis, avec 53,04%.

Dans la Nièvre, la gauche pourrait être en mesure de conserver son fief mais elle est sous pression à la fois de la droite et du RN.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Au bout d’une nuit blanche, premier feu vert de l’Assemblée pour le projet de loi sur le pass sanitaire

Lutte contre la recrudescence de l'épidémie dopée au variant Delta ou combat pour les libertés publiques : au bout d'une nuit blanche d'intenses débats, l'Assemblée a voté ce 23 juillet 2021 le nouveau projet de loi anti-Covid avec à la clef l'extension controversée du pass sanitaire et l'obligation vaccinale pour les soignants.

Pass sanitaire dans les centres commerciaux : 20 km « c’est beaucoup » pour définir un bassin de vie, selon Griset

Un périmètre de 20 km, "c'est beaucoup" pour définir le "bassin de vie" dans lequel les centres commerciaux de grande taille seront accessibles sans pass sanitaire en raison de l'absence d'autres commerces de première nécessité, a estimé ce mardi 20 juillet 2021 le ministre chargé des PME Alain Griset.

Covid-19: Jean Castex sera au 13H00 de TF1 ce mercredi

Le Premier ministre, Jean Castex, est l'invité du journal de 13H00 de TF1 ce mercredi, avant le début de l'examen par l'Assemblée nationale du projet de loi intégrant l'obligation vaccinale des soignants et étendant le pass sanitaire, a annoncé ce lundi 19 juillet 2021 la chaîne.

Eric Dupond-Moretti est mis en examen pour soupçons de prise illégale d’intérêts

Une première pour un ministre de la Justice en exercice : à l'issue de près de six heures d'interrogatoire à la Cour de justice de la République (CJR), Eric Dupond-Moretti a été mis en examen dans l'enquête sur de possibles conflits d'intérêts avec ses anciennes activités d'avocat ce vendredi 16 juillet.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.91
couvert
le 24/07 à 0h00
Vent
0.58 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
100 %

Sondage