La droite en passe de conserver la grande majorité des départements en Bourgogne-Franche-Comté

Publié le 21/06/2021 - 06:30
Mis à jour le 21/06/2021 - 10:32

Départementales 2021 • La prime aux sortants a fonctionné en Bourgogne-Franche-Comté où la droite, qui détient six des huit départements de la région, est en bonne position pour conserver la majorité des conseils départementaux dans son escarcelle, avec un vote RN globalement en baisse.

 © HL
© HL

Franche-Comté

Dans le Doubs, la droite est en tête dans une grande partie des cantons, bien que la gauche soit plébiscitée dans le canton de Besançon, et la présidente sortante Christine Bouquin (DVD) espère conserver la présidence du département.

Sur les 19 cantons du département, la droite en a remporté 10, la gauche 7 et le Rassemblement National 2 (à Audincourt et Bethoncourt). 

En Haute-Saône, le président sortant divers gauche Yves Krattinger (ex-PS) a été réélu dans son canton et la gauche a un léger avantage au niveau départemental, mais en l'absence de triangulaire, la droite emmenée par le sénateur LR et ancien secrétaire d'Etat Alain Joyandet peut encore espérer l'emporter.

Dans le Territoire de Belfort, la droite est en ballotage favorable pour conserver le département, alors que le président sortant, le Républicain Florian Bouquet, a été réélu dans son canton dès le premier tour.

Même scénario dans le Jura où le président sortant Clément Pernot (LR) a été réélu dans son fief de Champagnole, la majorité sortante de droite arrivant largement en tête dans la plupart des cantons.

Bourgogne

En Côte d'Or et en Saône-et-Loire, la droite est en position très confortable, ses présidents respectifs sortants Alain Sauvadet (UDI) et André Accary (DVD) étant même réélus dès le premier tour (avec 61,14% et près de 77% respectivement).

Dans l'Yonne aussi, la droite et le centre arrivent en tête dans la plupart des cantons, le président sortant Patrick Gendraud (LR) frôlant la victoire dès le premier tour dans son fief de Chablis, avec 53,04%.

Dans la Nièvre, la gauche pourrait être en mesure de conserver son fief mais elle est sous pression à la fois de la droite et du RN.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Fortes chaleurs : les Colmariens appelés à l’aide pour sauver les fleurs

Opération sauvetage pour les massifs floraux de Colmar. Face aux interdictions d'arrosage liées à la sécheresse, le maire de la très touristique ville de Colmar a incité jeudi 11 août la population et les restaurateurs à arroser eux-mêmes les jardinières et massifs floraux des espaces publics, quitte à recourir aux "fonds de carafe", un "moyen citoyen de répondre à l'absurdité administrative".

Pouvoir d’achat : coup d’envoi des débats au Sénat

Prolongement de la "prime Macron", augmentation des retraites et allocations... le Sénat à majorité de droite a entamé ce jeudi 28 juillet 2022 l'examen du premier volet des mesures en soutien au pouvoir d'achat, que le ministre Bruno Le Maire souhaite contenir à 20,7 milliards d'euros.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

L’Assemblée vote la suppression de la redevance, au cours d’un week-end électrique

L'Assemblée nationale a voté ce samedi 23 juillet 2022 la suppression de la redevance audiovisuelle dans le cadre du soutien au pouvoir d'achat et rejeté in extremis une taxe sur les "superprofits" des gands groupes, mais doit encore déminer des points très débattus comme la remise carburant et la renationalisation d'EDF.

Wifi, électricité, clim… : le gouvernement appelle à « des petits gestes » pour faire des économies d’énergie

Climatisation, électricité, wifi,… "Nous demandons un effort aux citoyens, aux Françaises et aux Français", a déclaré le porte-parole du gouvernement Olivier Véran à l’issue du Conseil des ministres ce mercredi 20 juillet, estimant qu’il "n’y a pas de petit geste" en matière d’économie d’énergie dans la perspective d’une coupure de l’approvisionnement en gaz russe à l’automne.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 30.89
ciel dégagé
le 11/08 à 18h00
Vent
2.95 m/s
Pression
1014 hPa
Humidité
29 %

Sondage