La Fnaut indésirable au CESER

Publié le 07/11/2013 - 12:20
Mis à jour le 17/04/2019 - 11:28

La Fnaut Franche-Comté (Fédération Nationale des Associations d’Usagers des Transports) proteste contre la décision « arbitaire et prise sans concertation »  du Préfet de Région de ne pas la retenir pour siéger au Conseil Economique Social et Environnemental de Franche-Comté 

 ©
©

Par un arrêté en date du 31 octobre 2013,  le Préfet de la Région Franche-Comté a renouvelé la composition du Conseil Économique et Social et Environnemental Régional (CESER). La Fnaut Franche-Comté, avait fait acte de candidature au sein du troisième collège en tant qu'association participant à la vie collective de la région.

La Fédération régionale rappelle qu'elle est adhérente de la FNAUT au niveau national, seule association de consommateurs agréée par l’État pour son expertise dans les secteurs des transports publics, de l’aménagement du territoire, de l’environnement et de la consommation. Il n’est généralement pas contesté que notre action contribue, sur le plan régional, au développement de l’usage des transports publics qui est un des aspects essentiels de la politique des régions. La Fnaut Franche Comté a toujours répondu à toutes les sollicitations des services de l’Etat et du Conseil Régional dans toutes les instances où elle a été invitée : transition énergétique, SRADDT, comités de ligne TER, comités de suivi TET, Observatoire régional des Transports, Comités de pilotages (LGV, Belfort/Delle) pour n’en citer qu’une partie. Nous avons la prétention de dire que nous n’avons pas de concurrents sérieux dans tous ces domaines, les élus eux-mêmes le reconnaissent. Personne ne conteste notre légitimité territoriale et notre compétence sur les dossiers. Mais, il est vrai, nous ne sommes ni dociles, ni complaisants ! 

Au moment même où la candidature de la FNAUT Franche-Comté a été écartée du CESER dans sa région, il est plaisant de constater qu’elle est appréciée très différemment au niveau national. En effet, son secrétaire général, (Patrick Noblet) vient d'être désigné pour siéger au Conseil National de la Consommation, son porte-parole (François Jeannin) comme intervenant  au colloque sur la libéralisation des TER organisé au Sénat le 5 novembre 2013 par l'Institut National de la Consommation, et enfin un de ses vice-présidents (Patrick Réal) appelé comme expert dans l’étude «  Axe Sud » financée par le Conseil Régional !

 Peut-être saura-t’on bientôt qui fait barrage, et pourquoi, aux militants de la FNAUT Franche Comté ? En attendant, notre prochain Conseil d’administration, qui se réunit à Vesoul le 16 novembre prochain, décidera des suites à donner à ce très mauvais coup qui compromet tout le fonctionnement de notre organisation régionale, son existence même (ressources), donc son implication dans le jeu institutionnel sur les dossiers transports majeurs attendus en Franche Comté.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Sondage – Êtes-vous pour ou contre une visite médicale tous les 15 ans pour garder votre permis de conduire ?

L’eurodéputée des Verts Karima Delli a présenté une proposition de loi en décembre dernier afin de mettre en place une visite médicale obligatoire permettant de renouveler son permis de conduire tous les 15 ans. Le 19 février 2024, l’association "40 millions d’automobilistes" a lancé une pétition pour s’opposer à l’adoption de ce nouveau règlement. Et vous, qu’en pensez-vous ? C’est notre sondage de la semaine…

Autoroutes : une hausse moyenne des prix de 3% en 2024

Les tarifs des péages sont revus chaque année au 1er février. Le ministère des Transports avait annoncé en novembre 2023 une augmentation inférieure à 3 % en moyenne en 2024, après 4,75 % en 2023 et 2 % en 2022. Plusieurs arrêtés publiés au Journal officiel du 31 janvier confirment une hausse autour de 3 % sur les principaux réseaux autoroutiers, selon service-public.fr.

Olivier Rietmann souhaite prolonger jusqu’à Jussey et Culmont-Chalindrey le service ferroviaire TER

Le sénateurs et des élus du département de la Haute-Saône ont adressé une lettre à Marie Guite-Dufay, la présidente de la Région, le 12 février 2024 afin de lui exposer la "nécessité d’étudier, de manière approfondie", la faisabilité d’une relation ferroviaire TER quotidienne entre les bassins de Vesoul et des Hauts du Val de Saône, au titre des liaison domicile- études, domicile-travail mais aussi domicile-services (hospitaliers tout particulièrement).

Les prévisions de Bison futé pour ce premier week-end de vacances d’hiver

Ce week-end du 16 au 18 février 2024 marque le début des vacances scolaires pour la zone A et la deuxième semaine de la zone C. Il s’agit également du début des vacances d’hiver des zones Nord et Centre des Pays-Bas et la fin pour la zone Sud des Pays-Bas et du Luxembourg. Ainsi, la circulation sera dense entre les frontières du nord et les stations de sports d’hiver des Alpes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.88
couvert
le 21/02 à 0h00
Vent
1.37 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
92 %