La grande mosquée de Paris menace de boycotter "l'instance de dialogue" avec l'islam

Publié le 25/11/2016 - 17:15
Mis à jour le 26/11/2016 - 08:05

La grande mosquée de Paris a menacé vendredi de boycotter la prochaine réunion de "l'instance de dialogue avec l'islam", en estimant que le gouvernement cherchait à "entériner" ses projets "dans la précipitation et la confusion". L'enjeu pour la GMP, qui revendique la tutelle de 250 des quelque 2.500 lieux de culte musulman en France, est sa place au sein de la fondation pour l'islam de France - présidée par l'ancien ministre Jean-Pierre Chevènement.

 ©
©

La fédération de la grande mosquée de Paris (GMP), acteur historique et incontournable de l'islam en France, "réserve formellement" sa décision quant à sa participation à la troisième instance de dialogue avec l'islam, qui doit avoir lieu le 12 décembre 2016 place Beauvau, indique-t-elle dans un communiqué. Cette "instance" a été lancée au printemps 2015 par le ministère de l'Intérieur pour élargir le cadre du dialogue avec la deuxième religion de France, actuellement représentée par des institutions en mal d'image et d'efficacité, notamment face aux lourds enjeux liés à la radicalisation.

Mais la GMP, dirigée par son recteur Dalil Boubakeur, estime que le gouvernement "cherche à entériner (ses) initiatives dans la précipitation et la confusion, sans une large et longue consultation consensuelle, comme ce fut le cas pour l'édification sereine du Conseil français du culte musulman (CFCM)", créé en 2003 après plus de trois ans de consultations.

  • Le ministère de l'Intérieur a indiqué que "les discussions se poursuivent avec la GMP, comme avec l'ensemble des autres fédérations de l'islam de France", sans autre commentaire sur la menace de boycott brandie par le recteur Boubakeur.

L'enjeu pour la GMP, qui revendique la tutelle de 250 des quelque 2.500 lieux de culte musulman en France, est sa place au sein de la fondation pour l'islam de France - présidée par l'ancien ministre Jean-Pierre Chevènement - et de l'association cultuelle en cours de création pour trouver de nouvelles sources de financement. "Nous ne voulons ni le contrôle ni la prépondérance, mais que notre fédération soit justement représentée", a indiqué un proche du recteur de la GMP. Dalil Boubakeur s'est déjà vu confier la présidence du "conseil d'orientation" chargé de repérer les projets - culturels et non cultuels - financés par la future fondation.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

La Citadelle de Besançon en pleine mutation

"La forteresse de Vauban, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, change de paradigme : elle n’est plus un site de repli en cas d’attaque, mais s’ouvre sur la ville." La Ville de Besançon veut incarner les valeurs de l’UNESCO dans un projet touristique et culturel complet dont les travaux se dérouleront jusqu’en 2026.

Législatives 2022 : découvrez les candidats du Doubs de la Nouvelle Union populaire écologique et sociale

Suite aux résultats de Jean-Luc Mélenchon, candidat des Insoumis à l’élection présidentielle, les différents partis de Gauche (LFI, EELV, PCF et PS) ont décidé de s’unir et de présenter un programme commun pour les élections législatives des 12 et 19 juin prochains. Voici les candidats choisis dans le Doubs pour représenter la NUPES (Nouvelle Union populaire écologiste et sociale).

Un « boulanger à l’Assemblée » : Stéphane Ravacley (Nupes) entre en campagne

Du fournil au marché dominical. Il était sur le pont à 3 heures du matin, a enfourné ses 500 viennoiseries du dimanche, préparé ses pizzas et livré ses commandes. Puis il a enfilé sa veste blanche de boulanger sur son t-shirt enfariné et il est entré officiellement en campagne, celle des législatives de juin.

Le premier plan d’actions pour rétablir le Lynx boréal en Bourgogne Franche-Comté est lancé

La vulnérabilité de la population du Lynx boréal a conduit le gouvernement à confier mi 2018 au préfet de la région Bourgogne Franche-Comté la responsabilité d’engager l’élaboration de ce premier Plan national d’Actions (PNA), qui s’est appuyé sur les services de la DREAL Bourgogne-Franche- Comté et de l’Office français de la Biodiversité (OFB). Il a été lancé le 11 mai 2022 à l'occasion de la journée mondiale des espèces menacées.
Offre d'emploi

Foire Comtoise 2022

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.89
couvert
le 19/05 à 12h00
Vent
5.27 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
33 %

Sondage