Alerte Témoin

La MSHE : le premier bâtiment du nouveau pôle Saint-Jacques/Arsenal

Publié le 26/06/2014 - 15:00
Mis à jour le 26/06/2014 - 15:00

A quoi ressemblera le secteur Saint-Jacques/Arsenal à Besançon dans dix ans ? Difficile de l’imaginer. Mais on sait déjà qu’un nouveau bâtiment s’invite à l’angle de la rue Charles Nodier et de la place Saint-Jacques : celui de la salle de conférence de la MSHE Claude-Nicolas Ledoux dont la première pierre a été posée le 24 juin 2014.

un enjeu urbain

Destiné à abriter la salle de conférence de 160 places de la MSHE (Maison des sciences et de l’environnement) Claude-Nicolas Ledoux (lire à son sujet notre article ci-dessous), cet édifice a été dessiné par le cabinet Architectures A. Scaranello, à qui l’on doit aussi l’actuel projet de rénovation du musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon. Cette nouvelle construction va inscrire sa façade de pierre dans l’alignement de celles de la rue Charles Nodier (là où se trouvaient précédemment des bâtiments sans intérêt architectural et à l’abandon, ainsi qu’un mur). Côté place, il sera en retrait du bâtiment Bichat qui sera rehabilité et avec lequel il communiquera. Ce léger décalage permettra de mieux apprécier la suite de fenêtres de la façade latérale de ce pavillon édifié durant la seconde moitié pour XIXe siècle pour l’Arsenal. 
 
Lors de la cérémonie de pose de la première pierre, le président de l’Université de Franche-Comté Jacques Bahi s’est réjoui de la démolition du mur d’enceinte, longeant actuellement la rue Charles Nodier, qui ouvrira la MSHE sur l’extérieur et notamment sur le pôle multimodal tram-bus Saint-Jacques. Il a estimé que la MSHE constituera un fleuron du futur pôle Saint Jacques/Arsenal en voie d’émergence sur ce site. "C’est un enjeu aussi urbain et territorial emblématique des nouvelles formes de collaboration entre l’Université et son territoire", a-t-il déclaré. 
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Le Club lecture : « L’appel de la Forêt » (dernier chapitre)

La lecture du soir... • Durant le confinement, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à une lecture tous les soirs. Après le chapitre 5 de L'appel de la forêt de Jack London, la lecture se poursuit aujourd'hui, avec le dernier chapitre de l'histoire...        

Places dans les cantines scolaires de Besançon : des parents d’élèves inquiets pour la rentrée 2020

Dans un communiqué du 26 mai, la Fédération des Conseils de Parents d'Elèves (FCPE) et le collectif "Cantines en colère" à Besançon s'inquiètent des capacité d'accueils des enfants dans les cantines de Besançon pour la rentrée 2020. Ils demandent notamment la mise en place à la rentrée d’un double service dans les écoles maternelles, de tout mettre en œuvre pour augmenter la capacité d’accueil dès la rentrée prochaine ou encore une communication transparente avec les parents pour évoquer les problématiques et trouver des solutions adaptées au cas par cas dans les écoles.

« La réussite de la prochaine rentrée de l’apprentissage dépendra de la capacité des entreprises à proposer des contrats aux jeunes alors qu’elles n’auront pas encore surmonté la crise »

Face à la crise du Coronavirus, le secteur de la métallurgie a subi un violent coup d’arrêt en Franche-Comté, région très industrielle dans laquelle l’interdépendance entre les différents secteurs d’activité est forte. Pour le président de l’UIMM Franche-Comté, Jean-Luc Quivogne, "la réussite de la reprise de l’activité dans cette nouvelle période de sortie progressive du confinement est donc vitale pour toutes nos entreprises et c’est par l’engrangement des commandes qu’elles pourront se relever. Le futur plan national de relance du Gouvernement sera déterminant".

Bourgogne Franche-Comté : ouverture des inscriptions aux transports scolaires à partir du 2 juin 2020

La Région Bourgogne-Franche-Comté, en charge des transports scolaires sur les territoires de la Côte-d’Or, du Doubs, du Jura, de la Nièvre, de la Haute-Saône, de la Saône-et-Loire et de l’Yonne, informe que l’inscription aux transports scolaires pour l’année 2020-2021 débutera le 2 juin 2020 sur le site internet de la Région. Les villes couvertes par un réseau urbain (autorités organisatrices de la mobilité) ainsi que le Territoire de Belfort ne sont pas concernés par ce dispositif.

Les concours enseignants reprogrammés à partir du 16 juin prochain

La crise sanitaire a nécessité d’interrompre l’organisation des concours du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, comme cela a été précisé dans un communiqué du 15 avril dernier et dans le courrier adressé à cette même date à chacun des candidats inscrits à ces concours. Ils seront reprogrammés à partir du 16 juin 2020.

"L'appel de la forêt"

Chapitre 3 • Après les passeurs d'histoire, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à rejoindre le club lecture des collégiens. Au programme aujourd'hui, le troisième chapitre d'un livre que l'on découvre souvent en classe de 6e : "L'appel de la forêt" de Jack London.        

"L'appel de la forêt"

Chapitre 2 • Après les passeurs d'histoire, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à rejoindre le club lecture des collégiens. Au programme aujourd'hui, le second chapitre d'un livre que l'on découvre souvent en classe de 6e : "L'appel de la forêt" de Jack London.        

Parcoursup : premières réponses ce soir

  Les premières réponses aux voeux d’études supérieures sont attendues ce mardi soir sur Parcoursup, qui a continué à fonctionner malgré la fermeture des établissements pour des Terminales toujours privés de lycées et, redoutent certains, d’aide à l’orientation.

"L'appel de la forêt"

Chapitre 1 • Après les passeurs d'histoire, l'Académie de Besançon et maCommune.info vous invite à rejoindre le club lecture des collégiens. Au programme aujourd'hui, le premier chapitre d'un livre que l'on découvre souvent en classe de 6e : "L'appel de la forêt" de Jack London.      

Déconfinement : 35 % des élèves de grande section, CP et CM2 et de retour en classe à Besançon

C'est la rentrée ! Ou presque. Une reprise très calme après deux mois sans école en raison de l'épidémie de Covid-19. Sur plus de 3.200 élèves de grande section, CP et CM2 concernés, 1.250 étaient de retour dans les classes de Besançon, mais selon un protocole sanitaire  strict. Le maire, Jean-Louis Fousseret, était présent à l'école Granvelle ce lundi 18 mai, où 70 % des élèves étaient présents...
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.72
ciel dégagé
le 29/05 à 6h00
Vent
5.54 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
35 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune