La préfecture interdit l'organisation de rave party dans le Doubs ce week-end

Publié le 12/08/2022 - 13:14
Mis à jour le 12/08/2022 - 17:23

En raison de la sécheresse actuelle et du risque inhérent d'incendie, la préfecture du Doubs décide d'interdire la tenue de rassemblement de type rave party à l'occasion du week-end prolongé du 15 août.

Les préfectures de Haute-Saône et du Territoire de Belfort ont pris des arrêtés similaires. 

"Du 12 au 14 août, Météo France a placé le Doubs au niveau de danger incendie sévère, voire très sévère, et le département voisin du Jura connaît actuellement une vague sans précédent de feux de forêt" justifie dans un communiqué la préfecture du Doubs qui a été alerté de la possibilité de la tenue d'une rave party susceptible rassembler plusieurs centaines de manifestants.

Les autorités rappellent que ces rassemblements sont soumis à une obligation de déclaration préalable des organisateurs auprès de la préfecture, au plus tard un mois avant la date prévue pour le rassemblement, afin d’assurer la sécurisation de l’évènement. Or, à ce jour, aucune déclaration n’a été transmise à la préfecture du Doubs.

"Au regard de l'état d’extrême sécheresse et des conditions actuelles de fortes chaleurs, l'organisation d'un tel évènement présente un risque majeur de départ et propagation de feu de végétation, il serait ainsi irresponsable de maintenir ce rassemblement" Préfecture du Doubs.

Le préfet du Doubs a interdit entre le vendredi 12 août à 18h  et le mardi 16 août 2022 à 8h :

  • la tenue de tout rassemblement festif à caractère musical, autres que ceux déclarés, sur l’ensemble du territoire du département
  • la circulation de tout véhicule transportant du matériel de sonorisation à destination d’un rassemblement festif à caractère musical non autorisé sur l’ensemble des réseaux routiers

L’organisation d’un rassemblement non déclaré sur la voie publique constitue un délit puni de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Nuit du Droit : un procès fictif « historique » s’est tenu au tribunal administratif de Besançon

À l’occasion de la 4e édition de la Nuit du Droit, mardi 4 octobre, le tribunal administratif de Besançon a ouvert les portes de sa salle d’audience au public, lors d’un procès fictif où avocats et magistrats ont échangé leurs rôles. À l’ordre du jour, une affaire "historique" entre collectivité et intelligence artificielle : qui de l’homme ou de la machine est le vrai coupable ?

Travaux publics et coût de l’énergie : la FRTP BFC évoque de « grosses difficultés »

CRISE ÉNERGÉTIQUE • La 10e édition du Carrefour des collectivités locales se tiendra les 13 et 14 octobre 2022 à Besançon, à Micropolis. Quelques jours avant cet événement, Vincent Martin, président de la Fédération régionale des travaux publics de Bourgogne-Franche-Comté, a exprimé ses inquiétudes sur l’avenir lors d’un échange avec les élus locaux mardi 4 octobre. 

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.18
nuageux
le 06/10 à 12h00
Vent
2.44 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
83 %

Sondage