Fête des mères annulée à l'école : des mamans scandalisées ?!

Publié le 25/05/2014 - 09:20
Mis à jour le 25/05/2014 - 11:28

L'école maternelle Saint Exupéry de Pirey, comme d'autres écoles en Franche-Comté et dans le reste de la France, ne préparent plus de cadeaux pour la fête des mères et des pères à partir de cette année 2014. Un choix expliqué par l'évolution sociale de la structure familiale et éviter des situations difficiles pour des enfants et embarrassantes pour les enseignants. Pour certains parents d'élèves, cette décision est respectable, d'autres sont déçus de ne pas recevoir leur collier de nouilles !

collierpates.jpg
Image d'illustration ©http://www.bilboquet-magazine.fr/

Billet d’humeur

PUBLICITÉ

Pourquoi cette décision n'a-t-elle pas été prise avant ? Ca ne date pas d'hier que des enfants peuvent être orphelins d'un père, d'une mère, d'être des pupilles de la nation, voire de se retrouver perdus dans des situations familiales délicates. Que ces fêtes existent, c'est un fait, malgré son caractère (très) commercial. Mais pourquoi avoir passé autant d'années à laisser des enfants en souffrance lorsque l'heure de fabriquer des colliers de nouilles ou le petit pied dodu de leurs bambins est arrivé ? Comment les enseignants ont-ils fait face à ce type de situation embarrassante ? Certains proposaient de fabriquer une suprise pour la grand-mère ou le grand-père... "Tu pourras faire un collier de nouilles à ta mamy mais les autres camarades l'offriont à leur maman"... Est-ce la solution ? L'enfant se sent-il moins à l'écart ?

Nous avons reçu un courriel de la part d'une mère famille qui nous demande d'écrire un article pour dire que "les mamans de l'école maternelle de ******** (contrairement à celles du primaire) ne recevront pas leur collier de nouilles ou l'empreinte des mains de leurs enfants, et qu'elles sont toutes bien déçues...".

Comment des femmes, des mères, - qui savent ce qu'est l'amour d'une mère, l'amour d'un enfant, et à quel point un enfant peut avoir besoin de ses parents - peuvent être aussi individualistes, et se plaindre de ne pas recevoir leur collier de nouilles parce que l'école à décidé de protéger les enfants qui vivent des situations familiales difficiles ou pire, qui ont perdu un/leurs parents.

Pour ces mamans, je leur propose d'installer un atelier d'arts plastiques à la maison samedi avec la baby-sitter et les enfants ou aller leur faire cueillir un beau bouquet de fleurs dimanche matin avec un beau dessin... Mais ne regardez pas son travail avant qu'il soit terminé !

Ce n'est pas le lieu où les enfants ont fabriqué les cadeaux qui compte, mais bien l'attention ! Non ? Je leur suggère également, entre deux calins, d'avoir une (grande) pensée envers les enfants qui n'ont pas une vie facile et qui aimeraient avoir papa et maman ou papa et papa ou maman et maman unis, amoureux, vivants et en bonne santé à la maison...

Allez. Un dernier petit mot : bonne fête à toutes les mamans ! 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Un étudiant s’immole à Lyon : appel au rassemblement contre la précarité devant le Crous de Besançon ce soir

Le syndicat Solidaires Etudiant.e.s lance un appel à un rassemblement national le 12 novembre 2019 devant les CROUS de toute la France suite au geste désespéré d'un étudiant en grande précarité à Lyon vendredi dernier. L'ASDE (Association Solidaires de Défense des Étudiant.e.s,) appelle donc à se rassembler devant le CROUS de la Bouloie à Besançon mardi 12 novembre à 18 heures.

Exercice dans les établissements scolaires : un parent d’élève armé d’un fusil va venir, que faire ?

Afin d’entrainer les 250 000 élèves et l’ensemble de la communauté éducative, un exercice attentat-intrusion a été déclenché ce jeudi 7 novembre 2019 à 14 h 15 dans les établissements scolaires de la région. Le scénario ? Un parent d'élève furieux armé d'un fusil annonce sa venue...

Suicide d’une directrice d’école : le SNUipp-FSU interpelle le recteur de Besançon dans une lettre ouverte

Suite au suicide de Christine Renon et à la lettre qu’elle a laissée, les syndicats FSU, UNSA-Education, FNEC-FO, SGEN-CFDT, FERC-CGT et SUD-Education ont réclamé un comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) exceptionnel qui aura lieu le 6 novembre 2019. Dans le Doubs, le SNUipp-FSU s’adresse au recteur de l’académie de Besançon et à l’IA-DASEN du Doubs par une lettre ouverte…

À la recherche d’un projet ? « la boussole des jeunes », un site internet pour les 16 à 30 ans…

EMPLOI • Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.84
pluie modérée
le 15/11 à 6h00
Vent
3.47 m/s
Pression
998 hPa
Humidité
98 %

Sondage