La société Livdéo innove au musée des Beaux-Arts de Besançon

Publié le 28/03/2019 - 12:00
Mis à jour le 02/04/2019 - 11:26

La société Livdéo a développé et mis en place depuis le 16 novembre 2018 une solution de diffusion de contenus numériques (GEED) pour le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon. Cet outil innovant permet de diffuser des contenus numériques  (sur plusieurs supports) dans le musée tout en étant un compagnon de visite…

Par quoi cela se traduit-il dans le musée ?

Cet outil permet plusieurs utilisations à l'intérieur du musée :

Lorsque les visiteurs arrivent, ils sont directement confrontés à ce dispositif appelé "Geed" grâce à l'écran installé à l'accueil et diffusant les actualités du musée (fiche horaire des prochaines visites, prix, les différentes expositions en cours).

Dans les salles du musée, plusieurs écrans sont également installés et permettent de diffuser différents contenus (images, vidéos) : "Il est ainsi possible de voir la vidéo de la restauration des mosaïques de Neptune et de Méduse", précise Nicolas Bousquet, chef du service développement culturel des musées du centre à la Ville de Besançon et superviseur du concept de cette solution. "Ce système nous permet également de paramétrer les contenus en multilingues" (vidéos sous-titrées en anglais et allemand).

Cet outil est aussi un compagnon de visite. Le visiteur peut avoir grâce à ce dernier, un complément d'informations sur les oeuvres exposées. "Cet outil polyvalent est une plateforme qui permet d'avoir accès au compagnon de visite gratuitement et directement  sur son propre téléphone", précise le chef du service développement culturel. Il suffit pour cela de se connecter sur le WiFi du Musée des Beaux-Arts pour y avoir accès (une location des tablettes est possible au musée).

Le dispositif GEED permet donc au musée de cibler plusieurs types de publics : familiale, non-francophone (traduction de tous les textes en numérique grâce à cet outil), et permet aux visiteurs en situation de handicap d'avoir accès à tous les contenus (certains espaces sont difficiles d'accès comme le sommet de la rampe) "nous avons des limages à 360°", nous indique le musée.

Pour les personnes sourdes et malentendantes, le parcours express permettra bientôt d'avoir accès à des vidéos en langues des signes français. Concernant les personnes malvoyantes, il est possible d'agrandir les textes et images du compagnon de visites. Pour les personnes aveugles, "nous avons le descriptif audio des œuvres du parcours express".

Deux manières de visiter le musée…

Deux parcours sont proposés aux visiteurs :

Le premier est une visite "express" à faire en une heure. La plateforme numérique GEED permet ainsi de découvrir les dix chefs d'oeuvres incontournables du musée accompagné d'un commentaire. Autour de ces dix œuvres, dix vidéos décalées ont été réalisées : "la vidéo sur le taureau d'Avrigney a été faite par le conservateur archéologie dans la cuisine d'un restaurant comme s'il était lui-même en train de cuisiner un bœuf", explique Nicolas Bousquet qui poursuit : "la place Clichy de Pierre Bonnard a été contée Nicolas Surlapierre, le directeur du musée, dans un supermarché qui montre la frénésie de la vie contemporaine".

Le deuxième parcours est plus complet qui présente les 38 œuvres principales du musée "aussi bien en archéologie qu'en Beaux-Arts", nous précise-t-on.  En 2019, le musée fêtera le bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet et mettra en ligne une visite du musée qui s'appellera : "Courbet avant Courbet" : "Cette visite commencera dans les collections archéologiques et se terminera la salle du 19e siècle où se trouvent les œuvres de Gustave Courbet", explique le chef du service développement culturel des musées.

À venir…

Le dispositif permettra bientôt de "scanner les œuvres" et d'avoir une reconnaissance visuelle grâce au téléphone et ainsi d'avoir le commentaire correspondant. Cette solution a été présentée aux Glami Award à Boston.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

À Besançon, on joue sur l’immense façade du Musée des Beaux-Arts pour Noël…

Depuis le 7 décembre 2022, c’est au tour de la place de la Révolution de proposer des animations dans le cadre des festivités Ici c’est Noël à Besançon. À l’initiative de la Ville, la jeune association bisontine Nouvelles Formes programme chaque soir de 18h à 22h des jeux hors du commun et monumentaux pour le grand public…

Cadeau #6 : des portraits de légendes du rock signés Antony Maraux

Calendrier de l'avent • Du 1er au 24 décembre, maCommune.info vous propose une idée cadeau par jour pour Noël ! Pour vous aider à faire votre choix, nous sommes allés à la rencontre des commerçants bisontins. En ce mardi 6 décembre, des portraits de rockstars réalisés par l’artiste peintre bisontin Antony Maraux…

Le festival Drôlement Bien à Besançon, un temps pour rire du 19 au 22 janvier 2023

PUBLI-INFO • Drôlement Bien, le festival pour rire en boucle se prépare à Besançon du 19 au 22 janvier 2023. Drôlement Bien, c’est un rendez-vous fédérateur pour expérimenter plusieurs formes d’humour, spectacles, stand up, cinéma avec des comédies cultes, improvisations, et beaucoup d’autres animations surprises.  Humour et bonne humeur pour tous et sous toutes ses formes.

Lola Roy, une Bisontine de 17 ans au " parkour " déjà grand

Lola Roy a 17 ans mais ne vous fiez ni à son jeune âge ni à son petit gabarit car du haut de ses 1m60, la jeune fille trace déjà sa route parmi les grands dans le monde du Parkour. Le 11 novembre dernier elle a d’ailleurs réalisé l’incroyable exploit de devenir la deuxième femme au monde à sauter le mythique Manpower. Nous l’avons rencontrée pour qu’elle nous parle de sa discipline habituellement pratiquée par 98% d’hommes. 

Besançon : un mécène offre la statue de " Victor Hugo nu debout " de Rodin à la Ville

Ce jeudi 1 décembre au musée des Beaux-Arts, Anne Vignot, maire de Besançon, Aline Chassagne, adjointe à la maire déléguée à la culture et Hugues Herpin du musée Rodin ont dévoilé la statue "Victor Hugo nu debout" d'Auguste Rodin, généreusement donnée à la Ville par Léonard Gianadda, lui aussi présent.

L’auteure de " Nous les écorchées vives " en dédicaces à la Fnac de Morteau

Flo Lavie réside actuellement dans le Grand Besançon et a récemment sortie un livre intitulé Nous, les écorchées vives dans lequel elle raconte les violences  qu’elle a subie tout au long de sa vie. Elle sera en séances de dédicaces le 3 décembre à la Fnac de Morteau. 

Un Bisontin publie un livre à lire à deux

Paul Peseux est né et a grandi à Besançon. Début 2020, il a eu l’idée d’écrire Camille et Nicolas, le premier livre qui se lit à deux et à voix haute. Il est aujourd’hui commercialisé dans quelques librairies parisiennes et disponible en ligne sur son site internet en attendant de trouver d’autre librairies désireuses de l’acquérir. Nous l’avons rencontré pour qu’il nous parle de son concept innovant. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -0.62
couvert
le 09/12 à 3h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
94 %