La société Livdéo innove au musée des Beaux-Arts de Besançon

Publié le 28/03/2019 - 12:00
Mis à jour le 02/04/2019 - 11:26

La société Livdéo a développé et mis en place depuis le 16 novembre 2018 une solution de diffusion de contenus numériques (GEED) pour le musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Besançon. Cet outil innovant permet de diffuser des contenus numériques  (sur plusieurs supports) dans le musée tout en étant un compagnon de visite…

Par quoi cela se traduit-il dans le musée ?

Cet outil permet plusieurs utilisations à l'intérieur du musée :

Lorsque les visiteurs arrivent, ils sont directement confrontés à ce dispositif appelé "Geed" grâce à l'écran installé à l'accueil et diffusant les actualités du musée (fiche horaire des prochaines visites, prix, les différentes expositions en cours).

Dans les salles du musée, plusieurs écrans sont également installés et permettent de diffuser différents contenus (images, vidéos) : "Il est ainsi possible de voir la vidéo de la restauration des mosaïques de Neptune et de Méduse", précise Nicolas Bousquet, chef du service développement culturel des musées du centre à la Ville de Besançon et superviseur du concept de cette solution. "Ce système nous permet également de paramétrer les contenus en multilingues" (vidéos sous-titrées en anglais et allemand).

Cet outil est aussi un compagnon de visite. Le visiteur peut avoir grâce à ce dernier, un complément d'informations sur les oeuvres exposées. "Cet outil polyvalent est une plateforme qui permet d'avoir accès au compagnon de visite gratuitement et directement  sur son propre téléphone", précise le chef du service développement culturel. Il suffit pour cela de se connecter sur le WiFi du Musée des Beaux-Arts pour y avoir accès (une location des tablettes est possible au musée).

Le dispositif GEED permet donc au musée de cibler plusieurs types de publics : familiale, non-francophone (traduction de tous les textes en numérique grâce à cet outil), et permet aux visiteurs en situation de handicap d'avoir accès à tous les contenus (certains espaces sont difficiles d'accès comme le sommet de la rampe) "nous avons des limages à 360°", nous indique le musée.

Pour les personnes sourdes et malentendantes, le parcours express permettra bientôt d'avoir accès à des vidéos en langues des signes français. Concernant les personnes malvoyantes, il est possible d'agrandir les textes et images du compagnon de visites. Pour les personnes aveugles, "nous avons le descriptif audio des œuvres du parcours express".

Deux manières de visiter le musée…

Deux parcours sont proposés aux visiteurs :

Le premier est une visite "express" à faire en une heure. La plateforme numérique GEED permet ainsi de découvrir les dix chefs d'oeuvres incontournables du musée accompagné d'un commentaire. Autour de ces dix œuvres, dix vidéos décalées ont été réalisées : "la vidéo sur le taureau d'Avrigney a été faite par le conservateur archéologie dans la cuisine d'un restaurant comme s'il était lui-même en train de cuisiner un bœuf", explique Nicolas Bousquet qui poursuit : "la place Clichy de Pierre Bonnard a été contée Nicolas Surlapierre, le directeur du musée, dans un supermarché qui montre la frénésie de la vie contemporaine".

Le deuxième parcours est plus complet qui présente les 38 œuvres principales du musée "aussi bien en archéologie qu'en Beaux-Arts", nous précise-t-on.  En 2019, le musée fêtera le bicentenaire de la naissance de Gustave Courbet et mettra en ligne une visite du musée qui s'appellera : "Courbet avant Courbet" : "Cette visite commencera dans les collections archéologiques et se terminera la salle du 19e siècle où se trouvent les œuvres de Gustave Courbet", explique le chef du service développement culturel des musées.

À venir…

Le dispositif permettra bientôt de "scanner les œuvres" et d'avoir une reconnaissance visuelle grâce au téléphone et ainsi d'avoir le commentaire correspondant. Cette solution a été présentée aux Glami Award à Boston.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Culture

Radio campus Besançon lance la 4ème édition de son concours de podcast étudiant

Radio Campus Besançon a officiellement donné le coup d’envoi de la quatrième édition du concours régional de podcast étudiant. Les participants ont jusqu’au 15 avril 2024 pour soumettre leur production et tenter de remporter jusqu’à 500€. Cette année, le thème n’est autre que… “Espoirs”.

Un nouvel EP live pour le groupe Dead Chic

Vendredi 23 février 2024 le groupe franc-comtois Dead Chic sort un EP live de 8 titres au format digital. Enregistré lors de leur concert du 27 octobre 2023 au Boeuf sur le Toit, "The Venus Ballroom Live" propose une immersion dans ce qui fait l’ADN du groupe, la scène live.

The Prodigy, Royal Blood, David Guetta… La programmation complète des Eurockéennes dévoilée

Après l’annonce des premiers noms en décembre dernier, les Eurockéennes de Belfort viennent de lever le voile sur la programmation complète de l’édition 2024 qui aura lieu du 4 au 7 juillet sur la presqu’île du Malsaucy. En plus des David Guetta, Lenny Kravitz, Gazo et autres viennent s’ajouter de belles surprises telles que Prodigy ou encore Royal Blood. 

Le Bo district festival s’invite dans le pays de Montbéliard

En 2024, le pays de Montbéliard agglomération et ses 73 communes sont au centre du projet Capitale française de la culture. Pour l’occasion, le Moloco propose un tout nouveau festival : Bo district. Du 9 au 14 avril 2024, une vingtaine de concerts, de tous genres musicaux (électro, pop, rock, indie, rap…) ainsi que des ateliers culturels seront proposés au grand public dans différentes villes du territoire.

Pour la première fois, des Rencontres régionales du patrimoine en Bourgogne Franche-Comté

Jeudi 15 février 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté organise à la Cité internationale de la gastronomie et du vin, à Dijon, les premières Rencontres régionales du patrimoine, en présence de Marie- Guite Dufay, présidente de la Région, et de Nathalie Leblanc, vice-présidente à la culture et au patrimoine.

Disparition du chef d’orchestre japonais Seiji Ozawa : une illustre carrière commencée à Besançon

Le chef d’orchestre japonais Seiji Ozawa est décédé le 6 février dernier à l'âge de 88 ans. En 1959, il avait remporté, à tout juste 24 ans, le premier prix du Concours international de Besançon... Le début d’une remarquable carrière internationale.

Goodiiz, la boutique pop aux mille univers du centre-ville de Besançon

Irving, grand adepte de cinéma et de pop culture, a décidé de faire de sa passion, son métier. Dans une ambiance colorée aux mille univers, il a ouvert en juillet 2023 sa boutique Goodiiz dans le centre-ville de Besançon, ce qui ne manque pas d’attirer l’attention des collectionneurs, mais aussi des simples curieux qui passent par là.

Le Fica fête ses 30 ans ce samedi Vesoul

Depuis le 6 février 2024, le festival international des cinémas d’Asie de Vesoul propose de nombreuses projections et compétitions. Samedi, une cérémonie est organisée à 20h30 avec la projection en compétition de The Snow Leopard le dernier film de Pema Tseden, réalisateur tibétain 2 fois lauréat du Cyclo d’or à Vesou.  Le tout sera suivi avec un lâcher de lanternes…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.23
couvert
le 23/02 à 3h00
Vent
5 m/s
Pression
1004 hPa
Humidité
89 %