L'aéroport de Dijon redécolle : un an de sursis

Publié le 30/05/2013 - 19:06
Mis à jour le 30/05/2013 - 19:06

La Chambre de Commerce et d'Industrie (CCI) de Côte-d'Or a annoncé jeudi avoir accepté de conserver jusqu'en mai 2014 la gestion de l'aéroport de Dijon, accordant ainsi un an de sursis à la plateforme pour trouver un nouveau gestionnaire.

aeroport-dijon.jpg
©dijon-congrexpo

redécollage !

PUBLICITÉ

« Nous venons de nous réunir en assemblée générale extraordinaire avec pour seul ordre du jour un amendement pour gérer jusqu’au 31 mai 2014 la plateforme de l’aéroport de Dijon« , a déclaré le président de la CCI de Côte-d’Or, Patrick Laforêt. « Sauf deux abstentions, tous les élus ont voté en faveur de cet amendement« , a-t-il poursuivi, précisant que « sans gestionnaire, l’aéroport aurait fermé« .

60.000passagers en 2012

L’aéroport qui a accueilli près de « 60.000 » passagers en 2012, propose actuellement des liaisons intérieures régulières vers Bordeaux et Toulouse et des liaisons saisonnières vers Figari (Corse). Il compte une vingtaine de salariés.

Un conflit opposait depuis plusieurs mois la Région, le Département, le Grand Dijon et la CCI, partenaires du projet « Renaissance » qui régit la plateforme aéroportuaire depuis 2006. Le différend portait notamment sur la prise en charge du déficit de 1,09 million d’euros. Faute d’accord, la gestion confiée à la CCI arrivait à terme le 31 mai.

Dans un récent accord, « les quatre présidents ont réaffirmé leur attachement à l’aéroport de Dijon et la stratégie est validée comme une stratégie commune« , s’est réjoui M. Laforêt.  « Le premier objectif est de pérenniser l’aéroport et, jusqu’en mai 2014, nous allons co-construire le cahier des charges d’appel d’offres pour la nouvelle délégation de service public« , a-t-il ajouté, annonçant que « la CCI ne sera pas candidate en 2014« .

« Grâce à la décision de la CCI, l’aéroport est sauvé pour un an« , s’est félicité le président UDI du conseil général de Côte-d’Or, François Sauvadet. Il a rendu « hommage à l’esprit de responsabilité de la CCI et à son président (…), qui ont accepté de poursuivre l’exploitation de l’aéroport de Dijon-Bourgogne dans des conditions particulièrement difficiles« . « Désormais, je le répète, il appartient à la Région, qui s’était engagée en 2006 à devenir l’autorité concédante de l’aéroport, de prendre ses responsabilités« , a-t-il ajouté.

(avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Municipale 2020 : les grandes propositions pour le transport et la mobilité d’Eric Alauzet

Eric Alauzet, député du Doubs et candidat LREM à l'élection municipale à Besançon en 2020, annonce ce samedi 19 octobre 2019 ses premières "grandes propositions" dans le domaine des transports et de la mobilité. Il souhaite notamment réaliser un projet sur l'axe ferroviaire nord-sud de Mamirolle aux Auxons avec un transport inspiré du tramway. Il souhaite également rendre gratuit le stationnement entre midi et 14 heures au centre-ville...

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Nicolas Bodin (PS) : « Je suis heureux de soutenir Anne Vignot, une femme avec de vraies convictions… » 

Entretien • Officiellement candidat depuis le 31 janvier 2019 et investi fin mars par le parti socialiste, Nicolas Bodin rejoint finalement "l'Équipe" qui rassemble déjà EELV, le parti communiste, Génération(s) et À Gauche citoyen avec Anne Vignot en tête de liste...

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

Pour Eric Alauzet, « la section socialiste signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon »

MUNICIPALE 2020 • Dans un communiqué de jeudi 17 octobre 2019, Eric Alauzet, candidat En Marche à l'élection municipale de Besançon réagit suite à la décision du Parti socialiste de se rallier à l'Equipe, unissant les gauches, menée par Anne Vignot. Selon le candidat, "le choix effectué par la section socialiste de Besançon signe la mort sans combattre du PS historique à Besançon." Notons que 86% des militants du PS de Besançon ont voté "pour" se rallier à l'Equipe.

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Polémique sur le voile : la plainte est « une opération de victimisation » selon Odoul (RN)

Le président du groupe RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté Julien Odoul, qui avait demandé vendredi 11 octobre 2019 à ce qu'une femme dans le public retire son voile, a dénoncé jeudi une "opération de victimisation" après que cette dernière a annoncé porter plainte.

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 17.52
légère pluie
le 20/10 à 15h00
Vent
1.6 m/s
Pression
1005.2 hPa
Humidité
80 %

Sondage