L'agroalimentaire voudrait qu'industriels et collectivités accélèrent le recyclage des emballages plastiques

Publié le 15/10/2020 - 10:10
Mis à jour le 15/10/2020 - 08:23

L'industrie agroalimentaire accélère ses efforts pour réduire le plastique, verdir ses emballages et ses processus de fabrication, mais souhaiterait que les collectivités et les industriels du recyclage en fassent autant pour améliorer la collecte et le recyclage des emballages plastique.

de?chets plastiques
© D Poirier

"Dans toutes les entreprises agroalimentaires, on diminue le plastique depuis 10 ans, les bouteilles d'eaux minérales sont passées de 40 grammes à 30 grammes et maintenant au plastique PET recyclé, il y a une vraie baisse massive des poids et des volumes de plastique utilisé", a déclaré mercredi Richard Girardot, président de l'Association des industries alimentaires (ANIA) lors d'une conférence de presse, sur les ambitions d'une transition verte du secteur.

Affichant un objectif de parvenir à 100% d'emballages recyclables d'ici 2025, le secteur a publié mardi un "manifeste" dans lequel il s'engage plus largement à réduire l'impact carbone de ses sites industriels, favoriser la circularité des emballages, accélérer le développement d'une chaîne de transport logistique durable, et lutter contre le gaspillage alimentaire.

Lors de la conférence, Alexandre David responsable recherche et développement du groupe LSDH (Laiterie de Saint-Denis-de-L'Hôtel) a montré un prototype de sachet d'emballage pour salades fraîches, en cellulose de papier transparent, sans plastique, recyclable dans la filière papier, dont le lancement est prévu au printemps 2021.

Loïc Hénaff, président du directoire du groupe de charcuteries Jean Hénaff, a pour sa part critiqué le "trou dans la raquette" et les "injonctions contradictoires" reçues sur le sujet du tri et du recyclage. "Les industriels produisent des emballages recyclables, mais dans les faits ils ne sont jamais recyclés et partent à l'incinération."

"Suivant les communes et les opérateurs, les consignes de tri disent souvent de ne pas mettre les barquettes en plastique dans les poubelles de tri, même si nous avons dépensé des sommes importantes pour rendre nos emballages recyclables", a-t-il souligné: "Cela ne sert à rien de tenir un discours vertueux sur le plastique si tout part à l'incinération".

"Il faut une vraie volonté politique de développer la filière de recyclage" a ajouté M. David.

L'ANIA, qui travaille sur le sujet avec l'entreprise spécialisée dans le recyclage des emballages ménagers Citeo, estime que l'extension des consignes de tri pourrait être assurée pour 100% des Français d'ici la fin 2022.

Pour cela, les entreprises agroalimentaires essaient de développer de nouvelles filières pour pouvoir traiter notamment le polystyrène, les films en polyéthylène (PE) et polypropylène (PP).

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Randonneurs, randonneuse, votez pour votre « GR Préféré »…

Pour la quatrième année consécutive, la Fédération française de la randonnée pédestre lance son concours national pour l’élection du "GR préféré des Français". Parmi les huit GR (Grande Randonnée) sélectionnés cette année, l'emblématique GR®509 - Grande Traversée du Jura ! Il est possible de voter jusqu'au 25 novembre 2020 sur le site MonGR.fr.

Le Groupe des Epouvantails en Colère (Geec) s’est installé aux Vaîtes à Besançon

Ce mardi 17 novembre, jour de l'appel à une deuxième vague d'action contre la réintoxication du monde, l'association Les Jardins des Vaîtes, a appelé jardinièr·es et ami·es des Jardins des Vaîtes à déposer banderoles et épouvantails aux Vaîtes. L'occasion de réaffirmer leur volonté de "préserver ce poumon vert en coeur de ville, avec ses jardins, ses zones humides, ses habitant·es humains et non humains."

« Le temps de la forêt est plus long que le temps de la relance » (Jacques Grosperrin)

Jeudi 19 novembre 2020 dans la matinée, le sénateur LR Jacques Grosperrina interpellé le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation sur le thème de "La forêt française face aux défis climatiques, économiques et sociétaux" . Il a attiré l’attention du ministre sur la situation préoccupante de la forêt du Doubs.

Inondations et coulées de boue : une commune supplémentaire du Doubs reconnue en état de catastrophe naturelle

Par arrêté du Ministère de l’Intérieur du 19 octobre 2020, paru au Journal officiel du 14 novembre 2020, la commune de Dasle a été reconnue en état de catastrophe naturelle au titre des dommages causés par les inondations et coulées de boue survenues les 3, 11, 12 et 17 juin 2020.

Feuilles mortes : le ramassage se poursuit jusqu’à la mi-décembre à Besançon

Cette année encore, la Ville de Besançon mobilise les agents de la Voirie-Propreté et de la Biodiversité et Espaces Verts pour ramasser près de 535 tonnes de feuilles mortes jusqu’à la mi- décembre, annonce-t-elle ce jeudi 12 novembre dans un communiqué. Pas moins de 450 kilomètres sont ainsi parcourus et déblayés afin de limiter les amas qui se transforment en tapis glissants pour les passants et les véhicules en circulation.

Retour de la grippe aviaire : les volailles confinées dans 46 départements

Les autorités ont placé jeudi 45 départements en risque "élevé" d'introduction de la grippe aviaire par les oiseaux migrateurs, obligeant notamment à confiner les volailles, dans l'espoir d'éviter un retour de cette maladie redoutable pour l'élevage français. En Fc, les départements du Jura et de la Haute-Saône sont concernés par ce "confinement volaille".
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.07
nuageux
le 27/11 à 6h00
Vent
1.04 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
86 %

Sondage