L'ancien gardien des Bleus Bruno Martini est mort : souvenir de 1988 à Besançon

Publié le 21/10/2020 - 13:47
Mis à jour le 21/10/2020 - 11:24

L’ancien gardien de l’équipe de France de football Bruno Martini, actuel directeur adjoint du centre de formation de Montpellier, est mort à l’âge de 58 ans, a annoncé mardi 20 octobre 2020 le club héraultais, où il avait mis un terme à sa carrière de joueur en 1999. Bruno Martini avait marqué les esprits à Besançon en 1988 lors du championnat d’Europe Espoirs…

Bruno Martini ©mhcfoot
https://www.mhscfoot.com/articles/2020-2021/histoire/une-belle-aventure-humaine ©
Bruno Martini ©mhcfoot https://www.mhscfoot.com/articles/2020-2021/histoire/une-belle-aventure-humaine ©

Martini (31 sélections entre 1987 et 1996) avait subi en début de semaine passée un arrêt cardio-respiratoire au centre d'entraînement de Grammont, dans la proche périphérie de Montpellier, avant d'être transporté à l'hôpital Arnaud de Villeneuve dans un état grave.

L'ex-gardien des Bleus, originaire de Nevers, avait pris le relais en sélection de Joël Bats, demi-finaliste du Mondial-1986 et champion d'Europe en 1984, avant de passer la main à Fabien Barthez, préféré au Parisien Bernard Lama.

Souvenir de 1988 à Besançon

Avant d'évoluer au plus haut niveau, Martini était devenu champion d'Europe Espoir en 1988 à Besançon au sein d'une génération prometteuse menée par Eric Cantona, Laurent Blanc, Vincent Guérin. Il était, pour l’occasion, descendu de l’équipe A pour remplacer Claude Barrabé suspendu, avait réalisé un match parfait qui lui avait valu la note de 10 dans L’Equipe.

Mise en place la formation des gardiens de haut niveau

Bruno Martini, réputé pour sa sobriété et sa discrétion, s'est révélé à Auxerre, où il a été formé, avant de rejoindre à l'été 1995 Montpellier, où il a fini sa carrière quatre ans plus tard.

Avec l'équipe bourguignonne, sous l'autorité de l'emblématique Guy Roux, il a disputé de multiples épopées en Coupe Uefa, disputant une demi-finale face à Dortmund (1993), et remportant la Coupe de France (1994) devant son futur club.

A l'issue de son brillant parcours, Martini, personnage respecté du football français, a intégré la direction technique nationale, où il s'est occupé pendant plus d'une décennie (1999-2010) des portiers tricolores et a mis en place la formation des gardiens de haut niveau.

Titulaire du diplôme d'entraîneur, il a également assuré au côté de Pascal Baills un court intérim à la tête de l'équipe de Montpellier, après la démission de Rolland Courbis en décembre 2015 et avant la nomination de Frédéric Hantz fin janvier 2016.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Sondage – Pensez-vous que les Jeux olympiques et paralympiques de Paris sont une bonne chose pour la capitale et la France ?

Cet évènement international qui se tiendra pendant du 26 juillet au 11 août et du 28 août au 8 septembre 2024 à Paris est le sujet de nombreuses critiques et inquiétudes, comme c’était le cas avant les JOP de Londres, de Rio ou de Tokyo : transports en commun, eau potable, sécurité, prix des billets et des logements, pollution, impact sur la population parisienne, budget, gentrification, conditions des bénévoles, etc. Et vous, pensez-vous que les JOP à Paris sont une bonne chose pour la France ? C’est notre sondage de la semaine.

Été sportif à Besançon, entre actualité (JO 2024) et valeur sûre (Vital’été) !

PUBLI-INFO • Si nous parlons de sport d’ici à la fin de l’été, il y a de grandes chances que les jeux olympiques et paralympiques soient de la partie. Aussi, à Besançon, en plus de la réédition d’une valeur sûre, Vital’ été, les jeux olympiques et paralympiques s’invitent au travers du Club 2024. Suivez-moi…

Les jeunes nageurs de l’Alliance natation Besançon à la recherche de financements pour se rendre aux JO

Depuis deux ans, les jeunes nageurs bisontins se mobilisent en vue de réaliser leur rêve : rencontrer des champions olympiques aux Jeux de Paris 2024. En plus de leurs diverses actions, ils ont ouvert une cagnotte afin de terminer le financement de ce voyage de quatre jours à Paris à l’occasion des JO.

Le label club du GBDH passe à l’argent

Après une première distinction en bronze obtenue l’année dernière, le GBDH a eu la très bonne surprise de découvrir que son label club avait été revalorisé par la Ligue nationale de Handball le 17 mai 2024. En plus de ce label argent, le club se classe à la 2e place de ProLigue et à la 13e place des clubs Français (D1 & D2 confondues).

Sept danseuses classiques bisontines sélectionnées pour représenter la France

Après avoir franchi les épreuves régionales en mars 2024 à Besançon, plusieurs danseuses, élèves à la Galerie de la Danse, participaient, les 11 et 12 mai dernier, à Lyon, au concours national. Sept d'entre elles ont été sélectionnées pour représenter la France au concours européen et deux danseuses ont obtenu un prix.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.66
nuageux
le 28/05 à 0h00
Vent
1.29 m/s
Pression
1022 hPa
Humidité
84 %