L'arrivée de la Transjurassienne ne se fera pas à Mouthe, mais à Bois d'Amont…

Publié le 08/02/2016 - 15:21
Mis à jour le 11/02/2016 - 17:43

La Transjurassienne se déroulera comme prévue les 13 et 14 février 2016 malgré des conditions climatiques déplorables. D’ailleurs, pour cette 38e édition, l’arrivée de la course ne sera pas à Mouthe, mais à Bois d’Amont ! « Un choix de parcours de dernière minute » précise Hervé Balland, président de la Transorganisation, puisque « l’hiver nous complique une nouvelle fois les choses ». 

 ©
©

Contrairement aux éditions précédentes, la Transjurassienne ne comptera que 50 kilomètres au lieu de 68. La course commencera à Lamoura, comme d'habitude, mais se terminera au Bois d'Amont. Faire passer 4 000 skieurs à Mouthe aurait été "une prise de risque qu'on ne pouvait pas prendre" explique Hervé Balland. 

"Le parcours sera très bon sur la première partie, jusqu'à la Combe du Lac" précise Albert Vandel, directeur de l'épreuve, "mais entre Prémanon et Bois d'Amont, les conditions seront plus délicates puisqu'il devrait pleuvoir". Toutefois, la météo semble "plus favorable" depuis ces deux derniers jours. De la neige est annoncée en fin de semaine, mais le retour de la pluie est annoncé dans la nuit de vendredi à samedi. 

Nouveau programme des courses

Les horaires de départ sont modifiés cette année.

Samedi 13 février :

  • 09 h 45 : départ de la Transju'Classic de Lamoura/Combe du Lac. Premières arrivées prévues vers 11 h 50.
  • 13 heures : Départ de la Trans 25CT de La Darbella 

Dimanche 14 février :

  • 09 h 45 : départ de la Transjurassienne de Lamour/Combe du Lac
  • 09 h 45 : Élite hommes + élite Dames + 1re ligne
  • 09h 55 : 2e ligne
  • 10 h 05 : 3e ligne
  • 10 h 15 : 4e ligne

Premières arrivées prévues vers 11 h 35

  • 13 heures : Départ de la Trans 25FT de La Darbella 

Les chiffres 

La Transorganisation constate une légère baisse des inscrits en particulier des étrangers, soit 17% de moins que les années précédentes. 

4 278 concurrents inscrits soient par course :

  • La Transjurassienne : 2 358
  • La Transju'Marathon : 645
  • La Transju'Classic : 656
  • La Trans 25 FT : 357
  • La Trans 25CT : 262
  • 93 départements français représentés
  • 1/3 des concurrents est franc-comtois
  • 26% des concurrents viennent de la région Rhônes-Alpes
  • 31 nations – 17% étrangers
  • 128 inscrits à l'UltraTrans 
  • 1 000 bénévoles
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

L’entraîneur Oswald Tanchot quitte le FC Sochaux-Montbéliard

Arrivé à l’été 2023 à la tête de l’équipe première, Oswald Tanchot a annoncé sa volonté de quitter le club à 1 an du terme de son contrat. Le club vient de confirmer son départ ce mardi 28 mai 2024 dans un communiqué. Celui-ci dit avoir accédé à la demande de Tanchot de mettre fin à leur collaboration d’un commun accord.

Sondage – Pensez-vous que les Jeux olympiques et paralympiques de Paris sont une bonne chose pour la capitale et la France ?

Cet évènement international qui se tiendra pendant du 26 juillet au 11 août et du 28 août au 8 septembre 2024 à Paris est le sujet de nombreuses critiques et inquiétudes, comme c’était le cas avant les JOP de Londres, de Rio ou de Tokyo : transports en commun, eau potable, sécurité, prix des billets et des logements, pollution, impact sur la population parisienne, budget, gentrification, conditions des bénévoles, etc. Et vous, pensez-vous que les JOP à Paris sont une bonne chose pour la France ? C’est notre sondage de la semaine.

Été sportif à Besançon, entre actualité (JO 2024) et valeur sûre (Vital’été) !

PUBLI-INFO • Si nous parlons de sport d’ici à la fin de l’été, il y a de grandes chances que les jeux olympiques et paralympiques soient de la partie. Aussi, à Besançon, en plus de la réédition d’une valeur sûre, Vital’ été, les jeux olympiques et paralympiques s’invitent au travers du Club 2024. Suivez-moi…

Les jeunes nageurs de l’Alliance natation Besançon à la recherche de financements pour se rendre aux JO

Depuis deux ans, les jeunes nageurs bisontins se mobilisent en vue de réaliser leur rêve : rencontrer des champions olympiques aux Jeux de Paris 2024. En plus de leurs diverses actions, ils ont ouvert une cagnotte afin de terminer le financement de ce voyage de quatre jours à Paris à l’occasion des JO.

Le label club du GBDH passe à l’argent

Après une première distinction en bronze obtenue l’année dernière, le GBDH a eu la très bonne surprise de découvrir que son label club avait été revalorisé par la Ligue nationale de Handball le 17 mai 2024. En plus de ce label argent, le club se classe à la 2e place de ProLigue et à la 13e place des clubs Français (D1 & D2 confondues).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.49
couvert
le 28/05 à 21h00
Vent
1.35 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
75 %