Le BesAC avec Pourchot

Publié le 26/11/2016 - 10:45
Mis à jour le 27/11/2016 - 09:36

Son arrivée à Besançon a fait le buzz et, pour le moins, le tour du monde du basket. Vincent Pourchot, le plus grand basketteur français de tous les temps, a en effet signé pour le BesAC et portera, dès ce samedi 26 novembre à 20 heures face à Prissé-Mâcon, les couleurs de l’équipe coachée par Nicolas Faure qui a beaucoup oeuvré pour le convaincre de le rejoindre sur les bords du Doubs. Rendez-vous au gymnase des Montboucons-Témis à Besançon.

 ©
©

Basket

 Avec ses 2,22m, ce joueur de 24 ans, va sans doute apporter sa très grande taille, mais aussi sa connaissance du basket lui qui a été formé à l’INSEP et qui a ensuite accumulé l’expérience de trois saisons passées en Pro B, à Lille puis à Cherleville.

Assurément c’est un gros coup médiatique, mais aussi et surtout sportif qu’ont réussi les dirigeants du BesAC afin de booster un effectif jugé trop juste pour tenir les objectifs fixés pour 2016-2017, à savoir un maintien confortable dans un  championnat tellement homogène que tout est possible aussi bien vers le haut que vers le bas.

Plus de potentiel pour le BesAC !

L’arrivée de Vincent Pourchot, à pied d’oeuvre depuis lundi et qui a donc effectué une semaine complète d’entrainement avec ses nouveaux coéquipiers, va donc modifier beaucoup le visage du BesAC et son potentiel. avec une autre retouche souhaitée par Nicolas Faure, cette fois dans l’esprit de renforcer le banc, le retour de Mickaël Bole qui depuis le début de saison évoluait avec l’équipe de N3 du Grand Besançon 25, entente entre le BesAC et l’autre club bisontin.

Sachant, autre nouveauté, que Jo Kalambani devient assistant du coach, mais pourra encore cette saison être appelé à effectuer un remplacement au sein de l’équipe si nécessité.

C’est donc un BesAC nouveau qui sera appelé, ce samedi soir, à affronter Prissé-Mâcon, équipe habituée des joutes de Nationale 2 et qui était donnée comme l’une des favorites du championnat, avec sur l’un des postes arrières, un certain Gary Staelens, bien connu à Besançon pour y avoir fait l’essentiel de ses classes avant de connaitre la Pro B et la N1.

Mais jusqu’alors, la formation de Saône-et-Loire n’a pas rendu les copies espérées et se trouve au bilan au même niveau que le BesAC avec quatre4 victoires et quatre défaites.

Voila donc dans quel contexte se présente ce match qui risque de susciter beaucoup d’engouement aux Montboucons. Malgré les modifications apportées, le BesAC nouveau n’aura pas la tâche facile face à Prissé-Macon au potentiel qui mérite mieux que son classement actuel.

Pour signer une cinquième victoire, le BesAC aura besoin bon seulement d’être à son meilleur niveau, mais aussi du soutien inconditionnel de l’ensemble de ses supporters. 

Les chiffres

Attaques

  • BesAC : 74,5 pts. Prissé-Macon : 71 pts.

Défenses

  • BesAC : 75,8 pts. Prissé-Macon : 74,2 pts. 

Leurs trois derniers matches

  • BesAC : battu à Ouest Lyon (71-68) ; bat Beaujolais (76-69) ; battu à Montbrison (91-81)
  • Prissé-Macon : bat Aubenas (72-63) : battu à Lyon SO (88-66) ; bat Le Puy (88-70).

Les matches de la neuvième journée

Samedi 26 novembre à 20 heures

  • BesAC – Prissé-Macon
  • Le Puy – Ouest Lyon
  • Aubenas – Montbrison
  • FC Mulhouse – Beaujolais
  • Pfastatt – Feurs
  • Bopurg (2) – Pont de Cheruy
  • Lyon SO – Clermont

Le classement

http://resultats.ffbb.com/

(Communiqué du BesAC)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

La Flamme olympique accueillie le 25 juin 2024 dans le Doubs

PUBLI-INFO • Avec l’accueil du relais de la flamme le 25 juin 2024, le Département du Doubs s’inscrit dans une double ambition : mettre en avant les atouts et richesses patrimoniales de ses territoires, et partager les énergies fondatrices des Jeux olympiques et paralympiques. 

Passage de la flamme olympique : Besançon se prépare aux festivités

Le 25 juin 2024, la ville de Besançon recevra la flamme olympique, portée par 50 personnes qui se relaieront sur un parcours de 5,8 km, entre le stade Léo Lagrange et le parc de la Gare d’Eau. Des animations prévues tout au long du parcours viendront rythmer cette journée. La Ville de Besançon a présenté le programme détaillé de cette journée festive jeudi 6 juin 2024.

Trois départs de joueurs du FC-Sochaux Montbéliard et des négociations en cours

Le FCSM a annoncé le départ au 30 juin 2024 de trois joueurs professionnels en fin de contrat avec qui le club n’a pas souhaité poursuivre la collaboration en 2024/2025. Le club doubien confirme également que des discussions sont également en cours pour la prolongation de contrat de trois autres joueurs. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 13.36
forte pluie
le 15/06 à 3h00
Vent
5.03 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
96 %