Alerte Témoin

Le BesAC tient son maintien !

Publié le 10/04/2016 - 12:02
Mis à jour le 11/04/2016 - 11:04

A Sainte-Foy-les-Lyon, BesAC bat Lyon SO 73-71. Neuf et une qui font dix ! Dix, le nombre de victoires qui statistiquement permet à un club de se maintenir en N2. Même si mathématiquement rien n’est encore acquis à 4 matches de la fin du championnat dont 3 à domicile, on peut très raisonnablement penser que le BesAC a décroché, samedi soir, sur le parquet de Lyon SO, son maintien à ce niveau de la compétition, réalisant ainsi l’objectif qui avait été fixé en début de saison pour ce premier exercice en N2.

capture_decran_2016-04-10_a_12.38.31.jpg
© P Groshany BesAc

Basket (N2)

  • Les quarts-temps : 25-23, 20-18, 10-12, 18-18.00

Cette équipe bisontine qui, une semaine plus tôt, n’avait été que l’ombre d’elle-même face au WOSB et devant son public, a donc fièrement réagi, relevé la tête pour signer sa 3e victoire hors de ses bases, après celles remportées à Tremblay et à Saint-Priest.

Pourtant rien n’a été facile, rien n’a été donné face à cette formation rhodanienne qui, elle, jouait sans pression, emmenée par l’ex-Bisontin Meité (encore 21 pts samedi soir). Ce fut même un long, un très long mano a mano. Certes le BesAC avait opéré une petite échappée dans le 2e quart-temps (28-37). Mais Lyon avait vite recollé et était même repassé très sensiblement en tête de course en début de 4e quart-temps (57-55). Mais dans ce qui fut une rude bataille, aucune des deux équipes ne voulait lâcher.

Pourtant, grâce à deux superbes rebonds et à un panier majoré d’Obadina, le BesAC paraissait avoir faite le plus dur  en prenant 7 points d’avance (64-71). Il restait en effet pile poil 60 secondes à jouer...Les plus optimistes pensaient que le tour était joué. C’était bien mal connaitre le basket et ce qu’il peut produire dans un money-time. Le BesAC a failli le vérifier à ses dépens.

En une minute, deux balles perdues, un panier de Luse, un lancer de Bagou,  une énième réussite de Méité et un autre panier du même Bagou et tout était à refaire. Les deux équipes, à 13 secondes de la fin du temps règlementaire, se retrouvaient de nouveau au coude à coude, sur la même ligne (71-71). Cardiaques s’abstenir ! Mais la dernière possession appartenait au BesAC et c’est Benfatah (20 pts samedi) qui, dans une position pourtant très inconfortable, plein axe et en tête de raquette, convertissait cette ultime possession en un panier de la victoire. Il restait 1 seconde 3. Trop peu cette fois pour que Lyon puisse espérer ou décrocher une prolongation, ou l’emporter. Le BesAC sortait  bel et bien vainqueur de cette confrontation. Un succès,  le 10e, qui éclaire totalement l’horizon du BesAC.

A l’issue de ce suspense qui s’est terminé ô combien positivement, tous les joueurs bisontins pouvaient se retrouver et entamer une ronde de joie sur le parquet. La récompense de 40 minutes, pleines, intenses, pendant lesquelles ils avaient généreusement fait bloc. Ils avaient répondu à la mission fixée.

Pour le BesAC, l’avenir s’écrira donc de nouveau en N2 en 2016-2017. Cet avenir peut même être définitivement gravé dans le marbre samedi prochain avec la réception de Lille.

 Alors, toutes et tous samedi 16 avril au gymnase des Montboucons !

Les marqueurs

Lyon :  Meité 21 pts (2 X 3 pts), Pegon 13 pts (1 X 3 pts), Luse 12 pts, Cornud 8 pts (1 X 3 pts), Miguel 6 pts (2 X 3 pts), Amougui 5 pts (1 X 3 pts), Zachée 5 pts, Bagou 1 pt, Tatchoum,

BesAC : Benfatah 20 pts (2 X 3 pts), Dahbi 12 pts, Daure 9 pts (1 X 3 pts), Ochereobia 9, Bole 7 pts (1 X 3 pts), Obadina 5 pts (1 X 3 pts), Pehoua 5 pts (1 X 3 pts), Tribodet 3, Kalambani  3 pts (1 X 3 pts).

La réaction

Fred Feray (coach du BesAC) :Je suis très heureux de ce qui nous arrive. Avec cette 10e victoire, on peut considérer que le maintien est acquis ! Après la déception de la semaine dernière, on a bien relevé la tête. Mes joueurs ont parfaitement appliqué les consignes. On a joué en équipe et jusqu’au bout. On a dominé nettement au rebond. C’est vrai qu’on s’est fait peur dans la dernière minute alors qu’on menait de 7 points. Mais la roue a fini par tourner en notre faveur. Je pense qu’on le méritait. Je suis heureux pour l’équipe, pour le club ! “. 

Les résultats de la 22e journée

  • Lyon SO – BesAC : 71-73
  • Lille – Sainte-Marie Metz : 70-82
  • Pont de Cheruy – Tourcoing : 73-65
  • Joeuf – Kaysersberg : 75-73
  • La Charité – Gries-Oberhoffen : 65-83
  • Paris BA – Saint-Priest : 82-76
  • WOSB – Tremblay : 87-80

Le classement après 22 journées 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

La « Grande Traversée » : un nouveau challenge sportif et solidaire…

La « Grande Traversée » est un challenge sportif et solidaire pour huit athlètes de la Team Salomon dont Thibaut Baronian, ambassadeur Grandes Heures Nature. La deuxième étape du challenge a été lancée ce lundi 6 juillet 2020 à 8h00 depuis la place Ganvelle en présence d'Anne Vignot, maire de Besançon et Abdel Ghezali, 1er adjoint.

Le Tennis du Grand Besançon tourne une nouvelle page et s’active pour la saison 2020-2021 !

PUBLI-INFO • Après une année de conflits et d'incertitude au club de Tennis du Grand Besançon (TGB) à Thise, l'heure est à la réconciliation et aux projets de développement pour ses actuels et futurs adhérent-es avec tout d’abord un nouveau logo pour le club ! Les inscriptions sont ouvertes pour la saison 2020-2021 qui sera placée sous le signe de la nouveauté. Henry Goguey, président du TGB et Clément Stefanutti, secrétaire général, nous en parlent !

Ligue 1 : un joueur de Dijon positif au coronavirus

Un joueur du club de Dijon a été testé positif au coronavirus, sans présenter de symptômes du Covid-19, et placé en quatorzaine, annonce vendredi le DFCO, tandis qu'à Marseille un joueur a été dépisté comme ayant "précédemment contracté la maladie", mais est "immunisé".

Dopage :  le beau-père d’Ophélie Claude-Boxberger nie désormais toute implication

Ophélie Claude-Boxberger, suspendue provisoirement suite à son contrôle positif à l'EPO, attend toujours sa convocation finale par l'antidopage, en parallèle de plusieurs dossiers devant la justice pénale. Dernier rebondissement : Alain Flaccus, beau-père d'Ophélie,  nie désormais lui avoir inoculé une dose d'EPO.

L1 : reprise en deux temps pour Dijon

L'effectif professionnel de Dijon s'est retrouvé ce mercredi 24 juin 2020 dans la matinée pour une reprise aux contours inhabituels, sans la presse, plus de trois mois après un dernier entraînement précédant l'interruption puis l'arrêt de la saison à cause du Covid-19, a-t-on appris auprès du club.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     14.36
    légère pluie
    le 15/07 à 9h00
    Vent
    2.06 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    82 %

    Sondage