Le conducteur venu percuter le motard décédé à Ornans s’est endormi au volant

Publié le 28/06/2023 - 15:03
Mis à jour le 28/06/2023 - 14:35

En conférence de presse le mardi 27 juin, le procureur de la République de Besançon est revenu un peu plus en détail sur l’accident de voiture à Ornans qui avait coûté la vie à un motard de 76 ans le 24 juin dernier.

 ©
©

Le procureur a fait la lumière sur cet accident de la route qui s’est produit samedi dernier à Ornans.

En fin de matinée, à la sortie d’Ornans, un véhicule, avec à son bord un conducteur de 21 ans et une passagère de 28 ans, était venu percuter de plein fouet un motard de 76 ans, décédé suite au choc. 

Les dépistages d’alcoolémie et de stupéfiants se sont révélés négatifs tout comme l’utilisation d’un téléphone portable au moment des faits. Mais il s’est avéré que le jeune homme "opérait un déménagement depuis le Loiret" précise Étienne Manteaux et qu’il "s’était mis la pression de tout réaliser en très peu de temps". 

"On n'est pas seul au monde quand on est dans un véhicule"

Pris dans l’effervescence de ce déménagement, le jeune homme n’avait pas dormi de la nuit. C'est donc parce qu'il était accablé de fatigue, qu'il s'est endormi au volant de son véhicule et est venu percuter le motard qui passait par là. "En analysant la chaine de causalité, on se rend compte qu’il y a très peu de place à la fatalité" constate Étienne Manteaux qui déplore le fait que même à 21 ans, "personne n’est tout puissant". "On n'est pas seul au monde quand on est dans un véhicule" a martelé le procureur qui a déploré des"conséquences absolument dramatiques".

Le conducteur a été déféré au parquet et placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de conduire tout véhicule à moteur. Il sera jugé devant le tribunal correctionnel de Besançon le 21 juillet 2023 pour homicide involontaire par imprudence. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Faits Divers

Publicités vandalisées à Besançon : Extinction Rebellion dénonce les gardes à vue de deux militants ”absurdes”

Dans un communiqué du mardi 3 octobre 2023, le collectif Extinction Rebellion de Besançon, contre l'effondrement écologique et le dérèglement climatique, dénonce l"'absurdité" des interpellations de deux de ses militants suspectés d’avoir ”dégradé ou détérioré environ 200 panneaux publicitaires” à Besançon cette année.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.32
couvert
le 04/10 à 18h00
Vent
1.64 m/s
Pression
1027 hPa
Humidité
78 %