Le Grand Besançon expérimente de nouveaux "Gongs" pour son tramway

Publié le 09/09/2016 - 08:23
Mis à jour le 12/09/2016 - 14:35

Écoutez ! À la place d'un gong unique, le Grand Besançon teste durant 15 jours  jusqu'au 21 septembre 2016 deux nouveaux carillons de présence plus discrets. Le premier en direction des Hauts-du-Chazal et le second en direction Viotte et Chalezeule. Le "gong" classique sera réservé aux situations plus dangereuses et va passer de 93 à 106 décibels.

 ©
©

Un tramway, trois sons

L'arrivée du tramway à la rentrée 2014 a changé le paysage urbain et … sonore de la ville de Besançon.  "Le gong régulier, élément de sécurité, peut agacer. Et l'on s'est rendu compte, notamment après l'accident du 4 septembre 2014, qu'il y avait des pistes d'amélioration…" explique Pascal Gudefin, directeur du département Mobilités au Grand Besançon.

L'utilisation d'un seul et unique son pour répondre aux différents besoins - sortie de station, croisement avec un tramway, passage piéton -  est un facteur de risque d'accoutumance à ce gong. Une accoutumance potentiellement dangereuse.

Michel Redolfi, du studio audionaute travaille depuis un an sur ces nouveaux sons. Les nouveaux gongs font penser à des sons de clochettes, plus discrètes et moins exaspérantes pour certains riverains pouvant se plaindre du gong classique, surtout le matin et le soir… . Il estime pour sa part que ces changements participent à la "salubrité acoustique de la ville".

Trois sons différents

Plusieurs centaines d'enregistrements ont été testés en studio puis dans les conditions réelles. Trois sons ont été retenus pour cette phase d'expérimentation du 7 au 27 septembre 2016 sur deux rames du tramway de Besançon. 

  • Le gong "classique" optimisé

Le gong 2 (seasly) a été optimisé. Il se veut plus dynamique et amplifié.Lors des essais des 28 et 29 juillet, les mesures ont montré un gain supérieur de 12 décibels. Il passe de 93 à 106 décibels, mais ce gong n'est pas douloureux pour l'oreille "grâce à un son d'amorce qui prépare l'oreille…" explique Michel Redolfi

  •  Les signaux de présence 

Il s'agit de sons"clochettes" différents pour chaque sens de circulation permettant de comprendre au son de la présence de deux tramways qui se croisent. Pour le Grand Besançon, ces sons différenciés en fonction de la destination du tram sont un véritable "gain de sécurité comparé aux fonctionnements classiques" pour permettre également aux personnes malvoyantes de distinguer le sens des rames.

Donnez votre avis !

Sous la houlette du STRMTG, le service technique des remontées mécaniques et des transports guidés qui gère les règles de sécurité en la matière, le Grand Besançon va expérimenter ces nouveaux gongs jusqu'au 21 septembre 2016 pour recueillir l'avis des conducteurs, mais aussi des usagers qui peuvent donner leur avis

  • Si l'expérimentation est concluante, ces nouveaux gongs seront généralisés sur l'ensemble de la flotte du tramway de Besançon. Ce serait donc une première en France. Le Grand Besançon pourrait alors aussi faire des émules dans d'autres villes
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Transports

Modernisation de la ligne des horlogers : des cars de substitution à partir du 1er mars 

Huit mois de chantier • Pour des trains toujours à l'heure et toujours plus attractifs, la SNCF lance un vaste chantier de modernisation de la ligne des horlogers. Sur les 75 km de la ligne, 35 km de voies ferrées et 60.000 traverses seront remplacées. La circulation des trains sera totalement interrompue pour huit mois à compter du 1er mars 2021. Cout des travaux : 55 ,5 M€

Les autocollants sur les plaques d’immatriculation, c’est interdit !

Vous avez un autocollant représentant votre département, votre club de foot, une carte miniature de votre département, le drapeau à tête de Maure, ou tout autre symbole de votre lieu d'immatriculation ? Vous devez le retirer parce que c'est contraire au Code de la route… C'est ce qu'a confirmé la Cour de cassation dans arrêt du 16 décembre 2020.

SNCF Réseau : 423 millions d’euros dans la modernisation du réseau de Bourgogne Franche-Comté en 2021

Pour l'année 2021, SNCF Réseau investira 423 millions d'euros pour la modernisation et la maintenance du réseau en Bourgogne Franche-Comté. 250 chantiers au total sont prévus. Pour Jérôme Grand, directeur territorial SNCF Réseau, 2021 sera "une année exceptionnelle en Bourgogne Franche-Comté."

Inforoute : conditions de circulation normales en plaine et délicates dès les premiers plateaux

Mardi soir, plusieurs centaines d'automobilistes se sont retrouvés coincés notamment sur la RN 57  principalement dans le secteur de la côte de Fougerolles en Haute-Saône mais aussi  à partir d'Étalans en direction du Haut-Doubs où les poids-lourd ont été stockés à Étalans sur arrêté préfectoral à partir de 18h . Les conditions de circulations sont meilleures ce 13 janvier 2021 même si du givre et des chaussées parfois très glissantes sont signalés…
Web Tv 90
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 7.74
pluie modérée
le 22/01 à 15h00
Vent
1.94 m/s
Pression
993 hPa
Humidité
97 %

Sondage