Le Groupe Baskonia-Alavés souhaite acquérir le FC Sochaux

Publié le 22/06/2018 - 17:21
Mis à jour le 22/06/2018 - 17:21

Le groupe espagnol Baskonia-Alavés, nommé  récemment à la gestion sportive du FC Sochaux, a annoncé ce vendredi 22 juin 2018 vouloir acquérir sous trois ans le club doubiste, propriété du chinois Ledus depuis 2015, en difficulté financière.

 ©
©

Ligue 2

"Nous sommes tombés amoureux du club. Notre objectif est d'en devenir les futurs propriétaires", a annoncé Haritz Kerejeta, directeur du groupe Baskonia, lors d'une conférence de presse à Sochaux. Contesté par une partie des supporters et de nombreux élus locaux, mais également empêtré dans une situation délicate sur le plan financier, Li Wing Sang, propriétaire de Ledus, filiale du groupe Tech Pro, avait finalement  confié en avril la gestion sportive du club au Baskonia pour trois ans.

Une mission au terme de laquelle le groupe basque, déjà propriétaire du club de football du Deportivo Alavés et d'un club de basket, ambitionne d'investir. "On est là pour racheter Sochaux (...) C'est pour cela que nous sommes ici pour commencer le travail de restructuration", a ajouté M. Kerejeta.

L'effectif et le staff du FC Sochaux-Montbéliard a été largement remanié à l'issue de la dernière saison, qui a vu le club terminer 10e de Ligue 2. Le nouveau groupe, qui a repris l'entraînement le 18 juin, s'articule désormais autour de jeunes joueurs venus de tous horizons.

Le club va se séparer de plusieurs joueurs 

Le directeur sportif David Vizcaino a également annoncé à la reprise que le club souhaitait se séparer de plusieurs joueurs (Ba, Bergdich, Gibaud) et vendre ceux dont le contrat expirera en fin de saison  (Ruiz), dans un souci d'économies. "Le club ne compte pas sur certains joueurs pour des raisons salariales. A eux de voir s'ils préfèrent rester et ne pas jouer, mais nous serons inflexibles", a-t-il expliqué.

Le FC Sochaux qui fête ses 90 ans cette année change ainsi pour la 2e fois de propriétaire en 3 ans. L'institution a connu pendant 87 ans une relative stabilité sous la tutelle de Peugeot qui avait fondé le club en 1928 avant de le céder aux Chinois de Ledus à l'été 2015.

(Source AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Sondage – Pensez-vous que les Jeux olympiques et paralympiques de Paris sont une bonne chose pour la capitale et la France ?

Cet évènement international qui se tiendra pendant du 26 juillet au 11 août et du 28 août au 8 septembre 2024 à Paris est le sujet de nombreuses critiques et inquiétudes, comme c’était le cas avant les JOP de Londres, de Rio ou de Tokyo : transports en commun, eau potable, sécurité, prix des billets et des logements, pollution, impact sur la population parisienne, budget, gentrification, conditions des bénévoles, etc. Et vous, pensez-vous que les JOP à Paris sont une bonne chose pour la France ? C’est notre sondage de la semaine.

Été sportif à Besançon, entre actualité (JO 2024) et valeur sûre (Vital’été) !

PUBLI-INFO • Si nous parlons de sport d’ici à la fin de l’été, il y a de grandes chances que les jeux olympiques et paralympiques soient de la partie. Aussi, à Besançon, en plus de la réédition d’une valeur sûre, Vital’ été, les jeux olympiques et paralympiques s’invitent au travers du Club 2024. Suivez-moi…

Les jeunes nageurs de l’Alliance natation Besançon à la recherche de financements pour se rendre aux JO

Depuis deux ans, les jeunes nageurs bisontins se mobilisent en vue de réaliser leur rêve : rencontrer des champions olympiques aux Jeux de Paris 2024. En plus de leurs diverses actions, ils ont ouvert une cagnotte afin de terminer le financement de ce voyage de quatre jours à Paris à l’occasion des JO.

Le label club du GBDH passe à l’argent

Après une première distinction en bronze obtenue l’année dernière, le GBDH a eu la très bonne surprise de découvrir que son label club avait été revalorisé par la Ligue nationale de Handball le 17 mai 2024. En plus de ce label argent, le club se classe à la 2e place de ProLigue et à la 13e place des clubs Français (D1 & D2 confondues).

Sept danseuses classiques bisontines sélectionnées pour représenter la France

Après avoir franchi les épreuves régionales en mars 2024 à Besançon, plusieurs danseuses, élèves à la Galerie de la Danse, participaient, les 11 et 12 mai dernier, à Lyon, au concours national. Sept d'entre elles ont été sélectionnées pour représenter la France au concours européen et deux danseuses ont obtenu un prix.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.24
légère pluie
le 27/05 à 18h00
Vent
0.36 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
72 %