Le lycée François Xavier a peut être trouvé le meilleur moyen d'empêcher les élèves d'utiliser leur téléphone en classe…

Publié le 28/09/2017 - 14:49
Mis à jour le 30/09/2017 - 13:18

Depuis la rentrée scolaire 2017, l'équipe pédagogique du lycée agricole privé François Xavier, rue du Chapitre à Besançon, applique une nouvelle mesure contre l'utilisation des téléphones portables en classe par les élèves : une mallette enfermant à clé les smartphones pendant les heures de cours...

PUBLICITÉ

Cette nouvelle mesure fait suite au non-respect du règlement intérieur de l’établissement les années précédentes, demandant aux élèves d’éteindre et de ranger leur téléphone dans leur sac pendant les heures de cours. « Avant toutes les excuses étaient possibles : -j’ai pas de montre donc mon téléphone me donne l’heure-, ma maman m’a envoyé un SMS, il faut que j’y réponde tout de suite-… » nous raconte Thierry MRaffko, directeur du lycée François Xavier, « il n’y avait pas une journée sans qu’un téléphone ne soit confisqué par un enseignant, ça nous empoisonnait », ajoute-t-il. 

Chaque élève dépose son téléphone dans la mallette…

La nouvelle règle de ce lycée bisontin en matière de téléphone portable oblige chaque élève à déposer son ou ses téléphones (oui oui, certains élèves ont deux voire trois appareils !) dans une mallette qui est fermée à clé par l’enseignant et sous sa responsabilité. Les lycéens peuvent récupérer leur téléphone à chaque pause de la journée à 10 heures, 12 heures, 16 heures et à la sortie, et le remettre dans la mallette à chaque début de cours. 

Résultats ? 

Si certains enseignants étaient « dubitatifs » lorsque cette idée de mallette a été proposée lors de la réunion bilan du lycée en juin 2017, « ils se sont rapidement rendus compte des bénéfices », nous explique Monsieur MRaffko. L’équipe pédagogique constate plusieurs améliorations au bout d’un mois d’essai : « il y a plus de concentration en cours, ça ramène de la sérénité » et, chose qui n’est pas négligeable, « le réseau WiFi du lycée n’est plus saturé » ! 

Du côté des élèves, le directeur de l’établissement a observé que celles et ceux en première année avaient « très bien accepté » cette mesure. En revanche, pour les jeunes en deuxième année, la pilule a été plus difficile à avaler pour certains qui, possédant plusieurs téléphones, n’en mettaient qu’un seul dans la mallette pour profiter des autres. « Mais ils ont fini par respecter » la règle.

Voilà une idée qui semble profiter à tout le monde ! Un exemple à suivre dans les autres établissements publics et privés ?

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

« La boussole des jeunes » : un site internet pour les 16 à 30 ans…

Plus de 80 offres centrées sur l'emploi et l'insertion du bassin Grand Besançon sont disponibles depuis le 15 octobre 2019 sur le site internet de la Boussole des jeunes :    https://boussole.jeunes.gouv.fr/. 18 partenaires participent à cette action (Région, Département, CAF, Rectorat, CIRFA, MFR…)

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Visite de Jean-Michel Blanquer dans le Doubs

Le ministre de l'Éducation nationale est en visite dans le Doubs lundi 7 octobre 2019. Il s'est rendu à l'école primaire Bourgogne dans le quartier Planoise de Besançon à 9h30. Après un accueil en musique, il devrait échanger autour d'une table ronde avec les enseignants sur le dédoublement des classes de CP et CE1 et l’école inclusive.

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Un rassemblement en hommage à Christine Renon, la directrice d’école qui a mis fin à ses jours en septembre dernier

Les SNUipp-FSu du Doubs rejoint par le SE-UNSA et Sud éducation appellent les enseignant.es du premier degré à la grève et à se rassembler jeudi 3 octobre 2019 à Besançon, Montbéliard et Pontarlier pour rendre hommage à Christine Renon, une directrice d'école à Pantin (Seine-Saint-Denis) qui a mis fin à ses jours le 21 septembre dernier.

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Besançon, 19e au classement des villes étudiantes

Cadre de vie, offre de formations, coût du logement, transport, accueil des étudiants : le Magazine l'Étudiant vient de dévoiler son classement 2019-2020 de 44 villes étudiantes en France sur la base de 16 indicateurs regroupés en cinq critères :  attractivité, formation, vie étudiante, cadre de vie et emploi. En 19e position, Besançon grimpe de deux places au classement.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 12
légère pluie
le 18/10 à 0h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1014.45 hPa
Humidité
96 %

Sondage