Le maire d'Auxerre maintient ses vœux… avec Jean-Pierre Pernaut

Publié le 06/01/2022 - 14:39
Mis à jour le 06/01/2022 - 12:50

C’est la polémique du début d’année en Bourgogne-Franche-Comté. Crescent Marault, maire LR d’Auxerre a décidé de maintenir ses vœux pour l’année 2022. Ils seront présentés sous la forme d’un journal télévisé avec Jean-Pierre Pernaut.  Jusqu’à 2.000 personnes pourraient-être présentes.

 ©
©

Les vœux devraient se dérouler à Auxerrexpo le 20 janvier 2022 malgré les consignes fin décembre du gouvernement invitant les élus à annuler les cérémonies de vœux face à la flambée de la pandémie liée au variant Omicron. Gérald  Darmanin avait alors parlé le 21 décembre "de cohérence et d'exemplarité"

Le maire d’Auxerre a précisé au micro de France Bleu être dans les clous avec une jauge de 2.000 personnes maximum. Il précise que les personnes seront assises et masquées. Sur la page Facebook, la communauté d'agglomération de l'Auxerrois explique donc que l'évènement, sans moment de convivialité, "se rapproche plutôt d’un spectacle culturel (cinéma, théâtre…)". Si besoin, "la distance entre chaque participant" sera augmentée.

L'opposition municipale parle d'indécence et demande l'annulation de ces vœux tout en fustigeant dans les colonnes de l’Yonne républicaine le coût estimé à 70.000 €.

"Le pic de crise sanitaire est attendu pour mi-janvier. La cérémonie va se dérouler le 20 janvier. Comment est-ce qu’on peut demander à des gens de venir assister à une cérémonie comme ça??" s'est interrogé sur France 3 Bourgogne Maud Navarre, conseillère municipale EELV.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Huit ans après la fusion, le Mouvement Franche-Comté lance une nouvelle pétition pour séparer la Bourgogne de la Franche-Comté

Le Mouvement Franche-Comté, présidé par Jean-Philippe Allenbach, a lancé ce dimanche 15 janvier, une nouvelle pétition pour la séparation de la Bourgogne et de la Franche-Comté, soit huit ans, quasi jour pour jour, après la fusion des régions.

Menaces sur le développement ferroviaire du centre Franche-Comté : des élus alertent l’État et la Région

DOSSIER • Plusieurs élus du pôle métropolitain Centre Franche-Comté et de six agglomérations de Franche-Comté ont signé une déclaration commune publiée le 4 janvier 2023 pour le développement ferroviaire dans la région. Objectif : alerter sur les menaces qui pèsent aujourd’hui sur plusieurs lignes de train sur le territoire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.65
couvert
le 01/02 à 0h00
Vent
2.02 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
92 %