Le "nouveau" préfet de Région déjà sur le départ

Publié le 24/11/2010 - 15:03
Mis à jour le 24/11/2010 - 15:03

(mis à jour à 19h) Nacer Meddah qui est arrivé en Franche-Comté le 19 avril est déjà en partance. Il sera remplacé par l'ancien directeur de cabinet d'Eric Besson. Fallait-il caser ce dernier après le changement d'affectation de son ministre ? On ne connait pas la nouvelle affectation de Nacer Meddah. Contacté par nos soins, Nacer Meddah a fait savoir qu'il ne pouvait pas "s'exprimer pour l'instant".

PUBLICITÉ
Le nouveau préfet de Franche-Comté, préfet du Doubs s’appelle Christian Decharièrre.

Nacer Meddah était arrivé en Franche-Comté le 19 avril en remplacement de Jacques Barthélémy. On ne connait pas sa nouvelle affectation. Son corps d’origine est la Cour des comptes. Va-t-il y retourner ? Contacté par nos soins, Nacer Meddah a fait savoir qu’il ne pouvait pas "s’exprimer pour l’instant". Il le fera à l’occasion de son départ.

En tout cas, la nouvelle s’est répandue comme une trainée de poudre dans la capitale régionale où Nacer Meddah avait fait très bonne impression en très peu de temps. On a rarement vu un préfet recueillir une telle unanimité. Sans conteste, il a su se faire apprécier par tous. La présidente du conseil régional s’est dite « attristée » par cette précipitation seulement huit mois après sa nomination.

Pas plus tard que la semaine dernière, Marie-Guite Dufay avait salué « la belle posture républicaine » de Nacer Meddah lors de la présentation du bilan de l’Etat devant les conseillers régionaux. De son côté, Claude Jeannerot, président du conseil général du Doubs, a fait part de son « regret » de voir partir un homme qui avait un tel « sens du dialogue ». « Cette méthode erratique ne traduit-elle pas une forme de désinvolture à l’égard des territoires et des élus locaux », s’interroge-t-il dans un comuniqué.

Il a également fait preuve d’un réel souci de transparence, notamment avec les médias. Nacer Meddah portait un réel intérêt pour la Franche-Comté, région qu’il avouait ne pas connaitre avant son arrivée. En quelques mois, il a visité un nombre incroyable d’entreprises, d’associations et d’administration. Il a aussi contribué à débloquer le dossier de la réouverture de la ligne Belfort-Delle et avait pris le dossier du TGV Rhin-Rhône à bras le corps.

Avant d’être nommé en Franche-Comté, Nacer Meddah avait été préfet de Seine-Saint-Denis. Là non plus, il n’avait pas « duré » longtemps, seulement un an et quatre mois. Il avait alors été présenté comme l’un des premiers préfets issu de l’immigration. Historien de formation initiale, il est né en 1959.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Municipale 2020 à Besançon : « Non », Alexandra Cordier dit ne pas vouloir de liste commune avec Les Républicains

Contactée ce jeudi 16 octobre 2019 par téléphone, nous avons fait le point avec Alexandra Cordier, référente départementale En Marche et éventuelle candidate à l'élection municipale à Besançon en 2020. Si une rupture s'est créée entre elle et Eric Alauzet, candidat officiel d'En Marche, Alexandra Cordier n'a pas pour autant l'objectif de se rallier à Ludovic Fagaut, candidat pour Les Républicains. Entretien.

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

Annie Genevard sur l’incident du voile : « la méthode était détestable, mais sur le fond… »

La députée du Doubs Annie Genevard (LR), invitée du « petit déjeuner politique » de Sud Radio ce lundi 15 octobre 2019, a réagi à « l’incident du voile » du conseil régional de Bourgogne Franche-Comté. Et a globalement suivi la ligne directrice des Républicains, avec son président Christian Jacob demandant l’interdiction du voile durant les sorties scolaires…

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

Voile : Édouard Philippe ne souhaite pas de loi sur les accompagnants scolaires

En prenant à partie une mère voilée accompagnatrice d'une sortie solaire, le conseiller régional RN Julien Odoul a relancé vendredi dernier à Dijon la polémique sur le voile islamique lors d'une séance du conseil régional Bourgogne Franche-Comté. Après les réactions au plus haut niveau de l'État, notamment du ministre de l'Éducation nationale, le Premier ministre Edouard Philippe a semblé vouloir clore le débat en déclarant ne pas vouloir de nouvelle loi sur les accompagnants scolaires.

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Voile au conseil régional : les réactions en Bourgogne Franche-Comté

Mise à jour le 15 octobre à 10h50 • Suite à l'attitude de l'élu RN qui avait pris à partie vendredi 11 octobre 2019 au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté une mère voilée accompagnatrice d'un groupe d'enfants, le groupe d'Europe Écologie - Les Verts Bourgogne Franche-Comté mais aussi France Insoumise condamnent la réaction de l'élu du Rassemblement National.

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Jacob (LR) veut interdire le port du voile lors des sorties scolaires

Le tout fraîchement élu président des Républicains Christian Jacob a réclamé ce lundi 14 octobre 2019 l'interdiction du port du voile lors des sorties scolaires, en réponse au débat relancé par un élu RN qui a pris à partie une mère voilée lors d'une séance du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté vendredi.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 18.68
couvert
le 17/10 à 12h00
Vent
4.986 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
62 %

Sondage