Le nouveau préfet du Doubs, Jean-François Colombet a pris ses fonctions

Publié le 13/07/2021 - 07:34
Mis à jour le 12/07/2021 - 17:53

Fraichement arrivé de Mayotte, le nouveau préfet du Doubs Jean-François Colombet a pris ses fonctions ce lundi 12 juillet. Parmi les nombreux dossiers, trois défis sont déjà déterminés : la sécurité, l'industrie et les territoires ruraux.

Après environ 2 ans à Mayotte, territoire outre-mer où 77% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, Jean-François Colombet arrive dans un territoire très différent "aux atouts considérables" selon lui, "je suis très heureux d'arriver dans le Doubs", a-t-il d'ailleurs précisé lors d'une conférence de presse.

D'emblée, trois défis principaux se dessinent : la sécurité, en particulier à Besançon et Montbéliard où des "dysfonctionnements inacceptables" sont détectés afin de "rétablir une sérénité républicaine".

Le deuxième défi concerne le maintien de l'industrie : "le Doubs est le département qui a le plus bénéficié du plan France Relance", a-t-il souligné et d'ajouter que "la filière automobile, la filière bois et l'industrie horlogère occupent une place stratégique en France".

Le troisième défi concerne les territoires ruraux en facilitant l'accès au service public en ouvrant des maisons France Service. L'accélération du "développement de l'internet fixe et de la téléphonie mobile" fait également partie des défis en ruralité.

Jean-François Colombet a également évoqué son souhait de s'inscrire dans "un pacte de confiance" avec les élus locaux.

Vaccination : "Il faut appeler à la raison"

Si actuellement, la situation sanitaire du département du Doubs est "contenue" malgré un variant Delta qui devient majoritaire dans les tests positifs à la Covid-19, le nouveau préfet appelle la population à se faire vacciner massivement. "Il faut redire que la vaccination c'est le passeport de la liberté", a-t-il déclaré, "les effets secondaires sont parfaitement identifiés, il faut appeler à la raison, ne pas vouloir se faire vacciner est irrationnel : plus nous serons vaccinés plus nous serons libres."

Afin de donner un coup d'accélérateur à la vaccination, Jean-François Colombet a d'ores et déjà échangé avec l'Agence régionale de santé de Bourgogne Franche-Comté ce lundi matin. Pour lui, il est important de développer davantage la démarche de "aller vers…", c'est-à-dire de faire venir les vaccins à des populations rurales qui n'ont pas forcément le temps de se rendre en ville pour se faire vacciner en pensant notamment aux agriculteurs.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

A Besançon, le portrait d’Emmanuel Macron goudronné pour ses bilans climatique et social

Pendant que Emmanuel Macron inaugurait la présidence française de l’Union européenne ce mercredi 19 janvier, des activistes d’Action non-violente COP21 ont souillé des portraits officiels du président pour dénoncer son bilan climatique et social. Ils pointent "le sabotage climatique" du quinquennat d'Emmanuel Macron et appellent à la mobilisation.

Féminicide rue Battant : la victime a reçu 18 coups de couteau

La vice-procureure de la République de Besançon, Christine de Curraize, a convoqué les journalistes locaux à une conférence de presse ce mercredi 19 janvier à 17h30 pour le point sur l'avancée de l'enquête du meurtre de Céline, 20 ans, morte sous les coups de son compagnon lundi dernier dans un appartement de la rue Battant à Besançon.

Worldskills : 8 Bourguignons-Francs-Comtois sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France

Les finales nationales de la 46ème édition de la compétition des métiers WorldSkills France se sont déroulées du 13 au 15 janvier 2022 à Lyon. Près de 600 jeunes champions ont participé pendant trois jours à des épreuves pour chacun des 64 métiers représentés. Huit Bourguignons-Francs-Comtois sont sélectionnés pour faire partie de l’équipe de France. Cinq d’entre eux participeront aux finales mondiales qui auront lieu à Shanghaï, en octobre 2022.

En Bourgogne Franche-Comté, plus de 1 jeune sur 2 vit en zone rurale

INSEE • Selon une étude de Régine Bordet-Gaudin et Nicolas Bourgain, experts de l'Insee Bourgogne Franche-Comté, rendue publique ce mardi 18 janvier, plus d'un jeune sur deux vit dans le rural malgré des départs à 18 ans. Cette enquête révèle également des différences marquantes entre les jeunes habitant en zone urbaine et ceux vivant en zone rurale…
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.85
peu nuageux
le 21/01 à 18h00
Vent
3.14 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
41 %

Sondage