Le pain d'épices… D'où vient-il ?

Publié le 15/12/2019 - 12:06
Mis à jour le 12/12/2019 - 15:42

L'origine du pain d'épices remonte loin, très loin dans l'Histoire et traverse les continents ! Voici des éléments de l'histoire de cette douceur appréciée pendant les fêtes de fin d'année…

L'origine du pain d'épices remonte très loin dans l'histoire : déjà du temps des anciens égyptiens l'on consomme un pain au miel, puis le grec Aristophane fait mention du "melitounta" à base de farine de sésame et enduit de miel tandis que Athénée vente le "melilates" fabriqué à Rhodes.

Pline l'Ancien rapporte que les Romains connaissent le "panis mellitus", un pain frit arrosé de miel, mais ils ne sont que des précurseurs du pain d'épices actuel.

Le pain d'épices tel que nous le connaissons aujourd'hui aurait pour origine le Mi-Kong, littéralement "pain de miel" en chinois. Déjà consommé au Xème siècle, il est fait de farine de froment, de miel et il est parfois relevé de plantes aromatiques. Des textes du   XIIIème siècle citent le Mi-Kong comme faisant partie des rations de guerre des cavaliers de Gengis Khan, qui le répandent chez les arabes.

C'est au Moyen-Âge, lors des croisades, que les occidentaux en font la connaissance en Terre Sainte et en rapportent la recette ainsi que les épices.

Une première mention du "Lebkuchen ("pain d'épices" en allemand), est faite à Ulm en 1296 puis il se répand dans les monastères du Saint Empire romain germanique : Munich où un "Lebzelter" (pain d'épicier) paye une taxe en 1370.

Un texte de 1453 rapporte que le pain d'épices était sur les tables des moines cisterciens de Marienthal (Alsace) à l'occasion des fêtes de Noël.

Au XVIIème siècle, le pain d'épices de Reims où officie une vingtaine de maîtres "pains d'épiciers" est le plus réputé du royaume. Le bailli de l'archevêque leur octroie des statuts de corporation en 1571, reconnus officiellement en 1596 par Henri IV.

A la renaissance, les "Lebküchler" (pain d'épiciers) sont si nombreux en Alsace qu'ils ont leur propre corporation dont l'emblème représente un ours en bretzel.

En 1643, les statuts des corporations d'Alsace interdisent le cumul des ateliers de pain d'épices, métiers de boulangers et de pain d'épiciers.

Première mention à Dijon en 1711: Bonaventure Pellerin, vendeur de pain d'épices et cabaretier y est inscrit au registre des tailles.

En 1725, le pain d'épiciers Nicolas Stohrer, ayant fait son apprentissage dans les cuisines du roi Stanislas de Pologne à Wissembourg, devient le pâtissier favori de Marie Leszczynskaia, future reine de France qu'il suivra à Versailles.

(Source : mieldefrance.fr)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Bourgogne-Franche-Comté : le chômage au plus bas depuis 10 ans

Au lendemain de la publication des derniers chiffres du chômage en France, le préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté Fabien Sudry, se réjouit de noter que les données du quatrième trimestre 2021 des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle emploi "confirment une forte baisse du chômage depuis un an et portent le niveau des demandeurs d’emploi au plus bas depuis 10 ans sur la région Bourgogne-Franche-Comté."

Fermeture du pont de la République aux voitures : une polémique « d’une grande tristesse »

C'est au tour de Alternatiba-ANV COP 21 Besançon de réagir à l'annonce de la maire de Besançon en date du 7 janvier sur la prochaine fermeture à la circulation des voitures du pont de la République. Pour le mouvement citoyen, cette décision est "un pas minuscule qui ne nous réjouit que très très marginalement", indique-t-il dans un communiqué du 26 janvier.

Mobilisation interprofessionnelle à Besançon « pour l’augmentation des salaires et du pouvoir d’achat »

Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires, Fidl, MNL, UNL et UNEF ont appellé à une journée de mobilisation et de grève ce jeudi 27 janvier 2022. Entre 550 (selon la police) et 500 (selon les syndicats) manifestants ont battu le pavé au centre-ville de Besançon.

Pièces jaunes : Brigitte Macron visite la « maison des familles » près du CHU de Besançon

La première dame de France et présidente de la fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France était en visite lundi 24 janvier 2022 en début d'après-midi à la maison des familles qui prévoit une extension de 12 chambres et d'un nouvel espace détente pour accueillir les proches des personnes hospitalisées ou des patients en ambulatoire.

Les bienfaits des fruits et des légumes d’hiver par Chloé Vuillemin, diététicienne à Besançon

Nous sommes bien installé.es dans l’hiver : il fait froid, la nature se repose. Les arbres ont perdu leurs feuilles, tout se passe sous la terre, c’est le moment de manger des légumes racines ! Notre diététicienne bisontine Chloé Vuillemin nous explique les bienfaits des fruits et des légumes d'hiver sur notre santé...

A Besançon, le portrait d’Emmanuel Macron goudronné pour ses bilans climatique et social

Pendant que Emmanuel Macron inaugurait la présidence française de l’Union européenne ce mercredi 19 janvier, des activistes d’Action non-violente COP21 ont souillé des portraits officiels du président pour dénoncer son bilan climatique et social. Ils pointent "le sabotage climatique" du quinquennat d'Emmanuel Macron et appellent à la mobilisation.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.27
couvert
le 29/01 à 0h00
Vent
1.09 m/s
Pression
1038 hPa
Humidité
97 %

Sondage