Le Point pointe les sujets qui fâchent à Besançon

Publié le 07/03/2013 - 16:58
Mis à jour le 08/03/2013 - 08:41

De grandes affiches se sont invitées devant les bureaux de tabac de la capitale comtoise. Une édition « spéciale Besançon » du numéro du 7 mars 2013 de l’hebdomadaire Le Point pointe du doigt, en un dossier de 20 pages signé de la journaliste bisontine Monique Clémens et coordonné par Valérie Peiffer, les « sujets qui fâchent ». Il y est question bien évidemment du tramway… mais pas seulement. 

Dossier spécial

Impossible d’y couper. Dans les sujets qui fâchent à Besançon analysés par Le Point arrive en tête "les péripéties" du tram. L’occasion pour Jean-Louis Fousseret de rappeler qu’il "n’a jamais douté, malgré les critiques et les embûches" et qu’on lui demande désormais quand il va faire la seconde ligne. L’occasion aussi d’évoquer l’étude de la CCIT du Doubs sur la perte d’emplois occasionnée par les travaux du tram, la grogne des commerçants et le bras de fer qui oppose la Ville et l’agglomération à certains propriétaires de terrains expropriés pour le tracé du tram et plus largement la réhabilitation du quartier des Vaîtes.

Pré-campagne ?

Au sommaire également Dijon la rivale, l’attente des salariés de la Papeterie de Novillars qui ne savent toujours pas si celle-ci va ou non redémarrer, la suppression par le Conseil régional de Franche-Comté des aides à la production cinématographique, les premiers frémissements de la prochaine élection municipale, l’affaire des euthanasies au CHU. Et une interview du maire de Besançon qui dresse le bilan de ses deux mandats et évoque ses projets pour la ville. Une pré-campagne ? 

Adresses gourmandes 

Dernière page du magazine, Gilles Pudlowski profite de ce dossier Besançon pour consacrer sa rubrique "Le carnet gourmand" à la capitale comtoise avec quelques adresses choisies : Le Manège, La Cuisine du marché Beaux-Arts et l’Auberge de la Malate, côté restaurants, la boutique de produits comtois Doubs Direct et le nouvel hôtel de charme Le Sauvage. Là on n’est plus dans les sujets qui fâchent… ou alors seulement des concurrents jaloux de ne pas avoir été cités.

En pratique :

  • Le Point, n°2112 du jeudi 7 mars 2013. En vente en kiosque 4 euros.
  • Hormis quelques brèves, le contenu de ce dossier est en ligne sur le site du Point, ci-dessous.  
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Volte-face : les bars de Besançon pourront finalement diffuser les Jeux olympiques de Paris !

EXCLUSIVITÉ • Suite aux polémiques autour de la diffusion des JO sur les terrasses bisontines, nous avons contacté la Ville de Besançon. Abdel Ghezali, premier adjoint en charge des Sports, a affirmé que la mesure interdisant l’installation d’écrans en extérieur serait suspendue dès vendredi 26 juillet 2024, et cela, jusqu’à la fin des épreuves sportives. Cela inclut également les Jeux paralympiques.

Laurent Croizier s’insurge contre l’arrêté interdisant la diffusion des JO sur les terrasses bisontines…

Dans une lettre adressée en date du 24 juillet 2024 à Anne Vignot, la maire de Besançon, le député du Doubs demande à ce que les restaurateurs et cafetiers bisontins puissent installer des écrans sur leur terrasse ou à l’intérieur de leur établissement qui seraient visibles depuis la voie publique…

Macron : pas de nouveau gouvernement avant la fin des JO, appel aux partis à “faire des compromis”

Emmanuel Macron a affirmé mardi 23 juillet 2024 qu'il ne nommerait pas de nouveau gouvernement avant la fin des Jeux olympiques, "mi-août", au nom de la "trêve" qu'il a invoquée, faisant valoir que l'inverse "créerait un désordre" pendant l'événement sportif planétaire organisé à Paris.

L’ancien préfet de Haute-Saône Michel Vilbois limogé pour management “brutal”

Préfet du Tarn depuis seulement 9 mois, Michel Vilbois, ancien préfet de Haute-Saône, sera démis de ses fonctions à compter du lundi 22 juillet. Connu pour sa fermeté face aux manifestations contre l’autoroute A 69 et visé, selon des sources concordantes, par des accusations de management "brutal". Son limogeage intervient environ un mois après un audit mené auprès de ses services par l’Inspection générale de l’administration (IGA), dont les résultats ne sont pas encore connus.

Candidat RN sous curatelle dans le Jura : un recours pour annuler le scrutin législatif

La candidate Nouveau Front populaire dans la 2e circonscription du Jura a déposé un recours mercredi 17 juillet 2024 devant le Conseil constitutionnel pour faire annuler le scrutin législatif qui avait vu la qualification au second tour d'un candidat Rassemblement national sous curatelle, donc théoriquement inéligible.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 25.22
nuageux
le 25/07 à 18h00
Vent
1.75 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
59 %