Alerte Témoin

Le programme de Philippe Mougin (FN)

Publié le 02/03/2014 - 10:53
Mis à jour le 03/03/2014 - 10:33

La première conférence de presse du candidat FN à la mairie de Besançon, Philippe Mougin, gendarme à la retraite, s'est déroulée ce samedi 1er mars à l'hôtel Kyriad de Besançon. Accompagné de Sophie Montel (candidate à Montbéliard et responsable régionale du FN), ils ont dévoilé quelques points du programme pour Besançon : fiscalité, sécurité, attractivité, laïcité. En revanche, le candidat ne compte proposer aucun "grand projet" comme les autres en lice mais plutôt réaliser un état des lieux…

Municipales 2014

"Ces élections municipales à Besançon s'annonce plutôt pas mal. La liste a été montée assez rapidement. Nous avons constitué une équipe très dynamiques avec beaucoup de jeunes, beaucoup de gens qui en veulent vraiment conscients qu'il faut agir" a déclaré Sophie Montel. Très confiante, elle a également ajouté que le Front national devrait atteindre un score de 13%, "une barre qui n'est pas infranchissable".

Le programme

La sécurité : Après 32 ans de carrière dans la gendarmerie, Philippe Mougin dit "s'y connaître" :

  • Augmenter les effectifs de la police municipale
  • Armer la police municipale
  • Renforcer la vidéosurveillance

Sophie Montel a par ailleurs ajouté que "si Jacques Grosperrin n'a pas pompé le programme du Front national, je ne sais pas à qui il l'a pompé".

La fiscalité : "Il n'y aura pas de hausse des impôts mais une baisse" a déclaré Philippe Mougin.

La laïcité à la cantine : "Il y aura une laïcité totale et républicaine partout. Il n'y aura pas de passe-droit. Il n'y a plus de porc dans les cantines de Besançon, mais je ne vois pas pourquoi les écoliers ne pourraient pas manger de porc. Si on fait des passe-droits pour ça, il faudra faire des passe-droits pour les végétaliens, les végétariens… Donc ce sera pour tout le monde pareil. Les parents auront le droit de ne pas mettre leurs enfants à la cantine".

L'attractivité de la ville : "Les seuls grands financements qu'il y aura sera pour aider et favoriser l'implantation des entreprises à Besançon. En contrainte, évidemment, ce sera du personnel local".

  • Aide aux "petits commerces" : "Je ne suis pas un professionnel de la politique mais il suffit de se balader à Besançon pour constater que les commerces ferment"

Grand projet : "Il n'y aura pas de grand projet. Mon grand projet sera un état des lieux dans les comptes de la ville".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Ludovic Fagaut appelle l’adjoint à la sécurité à « endosser le costume »

"L’insécurité ne doit pas devenir la norme..."  Suite aux récentes violences et incivilités dans le secteur de la Cité des Arts, le leader de l'opposition au conseil municipal de Besançon, le LR Ludovic Fagaut, appelle dans un communiqué Benoit Cyprinani à endosser le costume d'adjoint à la sécurité.

Acte de violence commis par un policier : Anne Vignot salue la décision immédiate du préfet de saisir l’IGPN

Suite à une vidéo d’une interpellation le 30 juillet 2020 dans le quartier de Planoise à Besançon, montrant un policier assénant un violent coup à un jeune homme à Besançon, qui a été portée à sa connaissance ce vendredi 31 juillet 2020 après-midi, Joël Mathurin, préfet du Doubs, a décidé de saisir "sans délai" l’IGPN. Une décision que salue la maire de Besançon Anne Vignot dans un communiqué.

Macron débloque 10 millions d’euros pour les policiers travaillant la nuit

Au cours d'une visite surprise dans un commissariat parisien dans la soirée du lundi 27 juillet 2020, Emmanuel Macron a annoncé le versement d'une "indemnité spécifique" pour les policiers travaillant de nuit, pour un montant total de 10 millions d'euros. Il s'agit d'une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, le 20 juillet.

Climat : des mesures concrètes au menu du Conseil de défense écologique

La Convention citoyenne pour le climat trouve un début de traduction concrète : avant les lois prévues pour 2021, le gouvernement a annoncé lundi 27 juillet 202 de premières mesures "réglementaires" inspirées des propositions des 150 citoyens à l'issue du Conseil de défense écologique présidé par Emmanuel Macron, mais jugées timorées par les écologistes et des ONG.

« Concerts debouts » : plus de 1.500 structures signent une lettre ouverte au gouvernement

Depuis le 17 mars dernier, les festivals, les salles de concerts et de spectacles sont toujours fermés au public. Aujourd'hui, personne ne sait quand ils pourront rouvrir, le gouvernement reste vague sur ce sujet. Plusieurs dizaines de milliers d'emplois sont menacés. 1.500 structures et artistes ont signé une lettre ouverte au gouvernement pour demander "des perspectives claires et cohérentes en vue de la réouverture des salles de concerts".
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     22.39
    légère pluie
    le 04/08 à 15h00
    Vent
    2.95 m/s
    Pression
    1016 hPa
    Humidité
    31 %

    Sondage