Le Racing Besançon à l’affût

Publié le 31/07/2013 - 14:52
Mis à jour le 15/04/2019 - 17:37

Promu en DH, un an après son dépôt de bilan et sa reprise à zéro, le club de la capitale franc-comtoise, veut continuer à surfer sur la dynamique qu’il a créée la saison dernière. Forcément à suivre…

 ©
©

Football (DH)

Le contraste est saisissant. Pour sa reprise de l’entraînement (tardive par rapport à la moyenne en DH), le Racing s’est offert, lundi soir à la Malcombe, une illustration concrète de l’immense chemin qu’il a su parcourir en un an à peine. L’image de cette reprise à seulement six joueurs il y a douze mois, face aux craintes du néant, est logiquement revenue en boucle, pour être actualisée cette fois-ci par cette ambiance studieuse.

Devant (déjà…) une trentaine de supporters, le Racing a immédiatement repris son rythme de croisière. Sans s’en émouvoir particulièrement et en étant même heureux de l’assumer. Président du début du redressement du club centenaire, Philippe Pichery a tenu à lancer les hostilités avec un sourire qui n’élude pas la portée du message. " On a toujours dit qu’on voulait construire dans la durée. Il n’empêche que nous avons beaucoup d’ambitions. Nous visons la meilleure place possible et je suis persuadé que le Racing Besançon jouera un rôle très, très intéressant dans ce championnat de DH ". Un discours qui calque à merveille cette idée de ne pas voir le soufflet retomber, après une année en LR2 avec un engouement insoupçonnable.

L’envie de bien faire

L’authenticité que le Racing a su retrouver la saison dernière a été un trésor. Il est à entretenir. Une qualité qui, du côté de Léo-Lagrange, n’a jamais été une véritable spécialité. Avant de définitivement penser que la maison rouge a mangé son pain noir, considérer que la sérénité véhiculée lundi pour la reprise constitue un heureux présage n’est pas farfelu. Toujours aux commandes de l’équipe, François Bruard n’a pas eu à se forcer pour mobiliser son monde. " Il faut même les freiner. Ils ont tous envie de bien faire " confiait-il.

Une vérité pour tous ces garçons formés au club, qui ont participé à la remontée. Une certitude, aussi, pour les garçons qui ont rejoint l’aventure. Entre Sébastien Caleiras, gardien qui a évolué en CFA, Akim Benkara, qui a connu la Ligue 2 et le National avec le BRC, Steve Grand (Roche-Novillars), Yohan Crolet (formé à Jura Sud), Simon Nardi (Jarville) et Samir Belaribi (Clemenceau), les bases apparaissent solides. Pas un luxe dans ce championnat de DH, que les Bisontins attaqueront le 24 août à Bresse Jura, chez un probable candidat au titre.

Effectif

Arrivées : Caleiras (Sainte-Geneviève), Benkara (Pontarlier), Grand (Roche-Novillars), Crolet (Lons-le-Saunier), Nardi (Jarville), Belaribi (Clemenceau).

Départs : Rangdet et Isabey (arrêt), Prieur et Commerçon (études), Prévost (Carquefou).

Matches amicaux

03/08 : Pontarlier (CFA 2) - Racing 18h à Gilley
10/08 : Chaumont (DH) - Racing à Chaumont
14/08 : Racing - Selongey (DH) 19h à Léo-Lagrange
17/08 : Morteau-Montlebon (CFA 2) - Racing à Montlebon

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Sport

Sports : réaction attendue pour le FCSM, le Racing reçoit le leader et l’ESBF accueille du lourd

Au menu de ce week-end sportif des 23 et 24 février 2024, le FCSM doit réagir et afficher ses ambitions face à Martigues, tandis que le Racing reçoit le leader pour tenter un coup d'éclat. En handball, le GBDH et l'ESBF auront affronteront chacun un gros morceau. 

Une nouvelle pivot pour l’ESBF

Le club bisontin vient d’officialiser l’arrivée de Camille Mandret en provenance du club danois de Sønderjyske Håndbold. La pivot a signé un contrat qui la lie à l’ESBF jusqu’en 2026.

Le Norvégienne Céline Solstad débarque à l’ESBF pour 2 ans

Une joueuse norvégienne posera ses valises en France et dans la capitale du temps en juillet 2024. Céline Solstad, passée par Øygarden, Gneist et Fana en Norvège, quittera pour la première fois son pays natal pour se lancer dans une nouvelle aventure. L’arrière droite paraphe un contrat sous les couleurs de l’ESBF jusqu’en 2026.

Il met K.O son adversaire en un seul round au Mexique : qui est Islem Merabet, boxeur professionnel bisontin ?

Islem Merabet, boxeur bisontin, s’est rendu à Tijuana au Mexique pour préparer son combat qu’il remporte le 28 janvier 2024 en un seul round. Installé depuis 5 ans dans la capitale de la Franche-Comté, le boxeur professionnel nous partage son expérience et son quotidien de sportif.

Classic Grand Besançon, Tour du Jura et Tour du Doubs : le triptyque franc-comtois de retour les 12, 13 et 14 avril

Lancé en 2023 à l’initiative des organisateurs de la Classic Grand Besançon Doubs, du Tour du Jura et du Tour du Doubs, le triptyque franc-comtois persiste et signe pour une deuxième année consécutive de rapprochement temporel des courses qui se dérouleront les 12, 13 et 14 avril 2024.

Handball : les 8 départements de Bourgogne Franche-Comté vont s’affronter à Lons-le-Saunier

Les 24 et 25 février 2024 à Lons-le-Saunier, les huit sélections départementales de la région Bourgogne Franche-Comté s’affronteront pour tenter de remporter leur ticket qualificatif pour le tour national. 196 athlètes, 42 entraineurs, plus de 40 bénévoles et près de 200 spectateurs seront attendus au complexe du Solvan pour une compétition de haut niveau.

FC Sochaux-Montbéliard : le match des Socios aura lieu le samedi 9 mars 2024

La direction du FCSM a annoncé ce 16 février 2024 que la venue du Mans au stade Bonal le samedi 9 mars à 15h sera l’occasion de "célébrer notre football" lors du match destiné à rendre hommage aux 10.000 Sociochaux ayant contribué à la cagnotte visant à sauver le club l’été dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.91
nuageux
le 27/02 à 3h00
Vent
2.62 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
94 %